Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Golden Promise whisky bar

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Bar à coktails

Adresse: 11 rue Tiquetonne, Paris, France

Téléphone à: 01 42 65 03 16

Horaires: Du mardi au samedi de 19h à 2h

Prix: Environ 40 euros

Site internet :

03 Jul 2017
Golden Promise bar

L'article

par Frédéric Lacroix

Voici une adresse parisienne de bar à cocktails et bar à whisky en plein cœur de la capitale. Nous sommes à la maison du saké dans la rue Tiquetonne qui continue son évolution avec l'ouverture du Golden Promise. C'est une grande partie du sous-sol qui a été transformé d'une part en bar à cocktails et d'une autre en bar à whisky caché.

La maison du saké évolue de mois en mois. Depuis quelques semaines déjà le sous-sol est devenu le Golden Promise Bar et le rez-de-chaussée accueille depuis quelques jours un nouveau restaurant gastronomique et une petite izakaya. Le Golden Promise Bas est le fruit d'une collaboration entre Youlin Ly le fondateur de la maison du saké et la Maison du Whisky. Il faut se rendre au sous-sol pour découvrir ce nouveau lieu des nuits parisiennes. Comme décrire le Golden Promise ? Dans plusieurs espaces différents nous avons un bar à cocktails, un bar caché à dégustation de whiskys, une caverne d'Ali baba qui va ravir tous les amateurs de malt avec plus de 1000 bouteilles dont certaines très rares. Une fois que l'on rentre dans la maison du saké, on prend sur la droite, on traverse le saké bar Kanpai (l'izakaya) puis nous descendons les marches pour arriver au sous-sol et au Golden Promise Bar. Le nom du lieu est en accord même avec le whisky, puisque la Golden Promise est une variété d'orge d'origine écossaise qui a été créée à la fin des années 1960.

Le bar est divisé en trois parties. Juste en bas de marche nous arrivons au bar avec son petit comptoir et derrière une exposition de bouteilles impressionnantes. C'est là que les différents barmans exercent leur art du mélange des saveurs. Sur la droite nous trouvons la grande salle qui propose plus d'espace pour que les groupes puissent être à leur aise. La carte des cocktails est assez courte avec des créations originales qui changent régulièrement. Ce sont des cocktails pointus dont les prix varient de 11 à 13 euros. Vous pouvez vous laisser transporter par le Voyage de Chihiro un savant mélange de saké, gin, liqueur de sureau, whisky au miel et kumquat sur un lit de glace ou bien un cocktail chaud avec le Ubhal is Mil, un mélange de whisky, rhum, chouchen, jus de pomme et le tout flambé. Bien sur le whisky est aussi bien présent avec une interprétation autour de 5 liqueurs japonaise, irlandaise, américaine, écossaise et taiwanaises pouvant être prises pures ou avec chaser et highball. Et puis il y a aussi la carte avec 200 whiskys disponibles.

Mais la grande attraction du Golden Promise est le salon de dégustation du whisky, la caverne d'Ali baba pour tout amateur de ce breuvage. Pour cela il faut prendre juste à gauche du bar et se retrouver devant une grande porte en fer avec juste une petite sonnette blanche. Après quelques secondes d'attente, c'est François Piriou qui vous ouvre la porte pour vous laisser entrer dans un magnifique espace conçu pour magnifier les bouteilles de whisky. Vous pénétrez alors dans la première cave voutée avec sa grande table et ses murs lumineux qui accueillent des étagères recouvertes de bouteilles. Et là c'est le graal de tout amateur de cette liqueur avec au programme 1000 références à découvrir au verre au à la bouteille. Pour les prix c'est complétement variable puisque cela peut aller d'un verre à 11 euros à un verre à 250 euros pour un whisky très rare. LA première salle est consacrée aux whiskys du monde avec une très grande majorité de bouteilles en provenance d'Ecosse mais aussi d'Irlande, du Pays de Galle, des Etats unis mais aussi de Taiwan, d'Inde, de France, etc ….. Pour les très grands amateurs il est même possible de prendre une bouteille entière de whisky d'exception (1300 euros) et de le déguster en plusieurs fois dans un petit salon privé.

Et puis il y a le salon d√©di√© au Japon. C'est vraiment l'autre pays du whisky apr√®s l'Ecosse. Il faut dire que depuis quelques ann√©es les liqueurs japonaises ont pris une place importante sur le march√© mondial avec des whiskys d'assemblage sous influence √©cossaise et des blents haut de gamme. Ce petit salon rouge est vraiment tr√®s sympa avec ses petites tables, ses fauteuils et sa collection de masques de N√ī.

Bien sur on va pouvoir retrouver sur la carte des grandes distilleries comme le Nikka Yoichi, le Suntory Hibiki, la distillerie Akashi White Oak, le Togouchi Chugoku Jozo, le Yamazaki, le Miyagikyo et aussi des bouteilles tr√®s rares comme celles de la distillerie Karuizawa qui n'existe plus. Pour 40 euros vous allez pouvoir tester le Asama Karuizawa 1999 & 2000, une liqueur 12 ans d'√Ęge qui provient de l'assemblage de f√Ľts distill√©s en 1999 et 2000 les deux derni√®res ann√©es de production de cette distillerie. Il y a aussi les fameuses bouteilles de Karuizawa 27 ans Multivintage ou 31 ans 1981 (avec leurs √©tiquettes avec un masque de N√ī). Le choix est vraiment immense.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus