Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant L'Oasis

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 2

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 6 Rue Jean-Honoré Carle, Mandelieu-la-Napoule, France

Téléphone à: 04 93 49 95 52

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 14h et 19h à 22h

Prix: Environ 80 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
04 Oct 2017
Restaurant l'Oasis

L'article

par Frédéric Lacroix

La petite ville de Mandelieu, à 15 minutes du centre ville de Cannes, possède l'une des plus belles tables de France avec le restaurant gastronomique des frères Raimbault, l'Oasis. Cette table qui possède depuis 1992 deux étoiles au Michelin propose une cuisine ineventive, mélange de modernité et tradition.

L'Oasis est une v√©ritable institution dans le bassin cannois. Il faut dire que depuis les ann√©es 1950, la belle maison n√©o-gothique de la rue Jean-Honor√© Carles abrite une table gastronomique. Dans un premier temps pension de famille, cette table obtient 3 √©toiles au Michelin sous l'impulsion de son chef Louis Outhier. C'est en 1981 qu'un jeune chef arrive √† l'Oasis, Stephane Raimbault. Il devient alors chef ambassadeur de l'Oasis dans un hotel de luxe √† Osaka au Japon. Mais en 1988 Louis Outhier ferme son √©tablissement. En 1991 Stephane Raimbault reprend l'√©tablissement et il obtient 2 √©toiles Michelin en 1992. En 1999 il devient propri√©taire des lieux avec ses fr√®res et depuis il maintient une tr√®s grande qualit√© avec une cuisine inventive entre modernit√© et tradition. Il faut dire que le lieu est superbe avec son magifique jardin int√©rieur o√Ļ l'on prend place d√©s les beaux jours. Sous l'ombrage des platanes et √† c√īt√© d'une petite casacade on passe alors un agr√©able m√īment. Surtout que le service est vraiment sympathique et discret. Mais parlons de la cuisine et des saveurs propos√©es par le chef. Bien sur il est possible de prendre √† la carte mais alors il faut compter entre 50 et 80 euros pour les entr√©es et entre 60 et 180 euros pour les plats. MAis si on veut vraiment profiter des cr√©ations du chef il y a la possibilit√© de prendre l'un des menus d√©gustation. Le menu d√©jeuner est √† 89 euros (en 5 services), le menu Napoulois √† 98 euros (en 6 srevices) et le menu flaveurs de saison √† 149 euros (en 7 services). Et puis il y a le menu prestige √† 282 euros dans lequel on retrouvera des produits d'excepion comme du caviar osci√®tre, de la langouste, de la truffe, du boeuf wagyu par exemple. La cuisine est g√©n√©reuse, m√™me pour le menu d√©jeuner il est difficile de profiter de tout. Elle suit les saisons et c'est un savant m√©lange entre orient et occident, parfait r√©sum√© du parcours du chef. L'occident est pr√©sent au travers des ingr√©dients que le chef trouve sur le march√© Fortville de Cannes et dans la belle r√©gion proven√ßale. L'orient se retrouve dans les inspirations que le chef a rapport√© de son exp√©rience au Japon avec des techniques de cuisson mais aussi des produits comme le fameux boeuf wagyu. En conclusion venir √† l'Oasis c'est faire une magnifique exp√©rience culinaire dans un lieu charmant o√Ļ l'on prend son temps pour profiter des cr√©ations du chef.

Voici par exemple le menu d√©jeuner du mois de juillet qui comme je le disais est copieux car il se compose de petites mignardises pour d√©buter le repas, d'une grosse mise en bouche, d'une entr√©e, d'un plat, d'une caravane des desserts et d'une belle quantit√© de mignardises pour accompagner le caf√© en fin de repas. Le d√©but du repas d√©bute par une s√©lection de pr√©paration √† tartiner sur les diff√©rents pains qui nous sont propos√©s. Beurre de truffe, tapenade et brandade accompagne les pains avec l√† aussi un choix entre plusieurs recettes aux c√©r√©ales, au ma√Įs, fa√ßon baguette, fa√ßon foccacia, etc .... Ensuite nous avons les mignardises de d√©but de repas avec trois petites pr√©parations pleines de fraicheur comme un toast au saumon, un petit chou √† la cr√®me et une verrine.

Le repas d√©bute vraiment avec la mise en bouche. C'est un ceviche napoulois d'huitres avec des capres, tomates s√©ch√©es, fenouil et huile d'olive. Magnifique car le c√īt√© iod√© de l'huitre se marie vraiment bien avec le fenouil et les capres. Puis voici venir l'entr√©e de notre d√©jeuner. C'est un √©miett√© de tourteau au guacamole avec une salade de cresson √† l'huile de curry et tamarin. L√† aussi nous avons un plat plein de fraicheur qui est tr√®s agr√©able √† d√©guster l'√©t√© avec un m√©lange de saveurs tr√®s subtiles. Pour accompagner le repas le menu d√©jeuner est associ√© avec un accord met/vin (le menu passe alors √† 110 euros). Il faut alors se laisser guider pa le chef sommelier qui a √©t√© √©lu meilleur ouvrier de France sommelerie en 2015. Ce jour l√† nous avons eu un excellent vin blanc de Bourgogne, des c√ītes d'Auxerre et un vin rouge de Provence cru classe Tibouren.

Le d√©jeuner se poursuit avec le plat de poisson. C'est une bouillabaisse revisit√©e par le chef avec des poissons en provenance du march√© Fortville et surtout du Saint-Pierre, un poisson dont la chaire est vraiment tr√®s fine. L'√©mulsion donne un c√īt√© tr√®s l√©ger √† ce plat qui est aussi accompagn√© d'une belle quantit√© de rouille safran√©e et de cro√Ľtons. Le plat de viande quand √† lui est uen d√©clinaison d'agneau de lait accompagn√© de son magnifique jus tranch√© au p√®bre d'Ail et accompagn√© de petits farcis ni√ßois. La viande est aussi accompagn√©e de petites f√®ves et de pignons.

Le d√©jeuner se termine avec le dessert et l√† c'est l'explosion avec l'arriv√©e de la fameuse caravane des desserts. Ce sont des cr√©ations du fr√®re du chef Raimbault sp√©cialis√© dans la p√Ętisserie. Le choix est √©norme et vous pouvez prendre tout ce que vous voulez. Tartes, tartelettes, gateaux sont au programme avec par exemple une tarte aux abricots, un gros macaron √† la framboise, des tartelettes au citron, des tartelettes au chocolat, des √©clairs au chocolat, une tarte aux pommes mais aussi des pr√©parations p√Ętissi√®res comme un baba au rhum revisit√© et aussi une salade de fruit pleine de fraicheur.

Et vous pensez que le repas est termin√© ? et bien non ! il y a encore les mignardises de fin de repas que l'on d√©gustera avec un caf√© ou une infusion voir un digestif. L√† aussi la proposition est √©norme puisque nous avons un chocolat, une tartelette aux fruits, une p√Ęte de fruit; une tartelette aux amandes, une tartelette au citron meringu√©e et des petits √©clairs. Enfin pour vraiment terminer nous avons aussi des petites guimauves.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
28 Sep 2017
Restaurant l'Oasis

L'article

par Frédéric Lacroix

La petite ville de Mandelieu, à 15 minutes du centre ville de Cannes, possède l'une des plus belles tables de France avec le restaurant gastronomique des frères Raimbault, l'Oasis. Cette table qui possède depuis 1992 deux étoiles au Michelin propose une cuisine ineventive, mélange de modernité et tradition.

L'Oasis est une v√©ritable institution dans le bassin cannois. Il faut dire que depuis les ann√©es 1950, la belle maison n√©o-gothique de la rue Jean-Honor√© Carles abrite une table gastronomique. Dans un premier temps pension de famille, cette table obtient 3 √©toiles au Michelin sous l'impulsion de son chef Louis Outhier. C'est en 1981 qu'un jeune chef arrive √† l'Oasis, Stephane Raimbault. Il devient alors chef ambassadeur de l'Oasis dans un hotel de luxe √† Osaka au Japon. Mais en 1988 Louis Outhier ferme son √©tablissement. En 1991 Stephane Raimbault reprend l'√©tablissement et il obtient 2 √©toiles Michelin en 1992. En 1999 il devient propri√©taire des lieux avec ses fr√®res et depuis il maintient une tr√®s grande qualit√© avec une cuisine inventive entre modernit√© et tradition. Il faut dire que le lieu est superbe avec son magifique jardin int√©rieur o√Ļ l'on prend place d√©s les beaux jours. Sous l'ombrage des platanes et √† c√īt√© d'une petite casacade on passe alors un agr√©able m√īment. Surtout que le service est vraiment sympathique et discret. Mais parlons de la cuisine et des saveurs propos√©es par le chef. Bien sur il est possible de prendre √† la carte mais alors il faut compter entre 50 et 80 euros pour les entr√©es et entre 60 et 180 euros pour les plats. MAis si on veut vraiment profiter des cr√©ations du chef il y a la possibilit√© de prendre l'un des menus d√©gustation. Le menu d√©jeuner est √† 89 euros (en 5 services), le menu Napoulois √† 98 euros (en 6 srevices) et le menu flaveurs de saison √† 149 euros (en 7 services). Et puis il y a le menu prestige √† 282 euros dans lequel on retrouvera des produits d'excepion comme du caviar osci√®tre, de la langouste, de la truffe, du boeuf wagyu par exemple. La cuisine est g√©n√©reuse, m√™me pour le menu d√©jeuner il est difficile de profiter de tout. Elle suit les saisons et c'est un savant m√©lange entre orient et occident, parfait r√©sum√© du parcours du chef. L'occident est pr√©sent au travers des ingr√©dients que le chef trouve sur le march√© Fortville de Cannes et dans la belle r√©gion proven√ßale. L'orient se retrouve dans les inspirations que le chef a rapport√© de son exp√©rience au Japon avec des techniques de cuisson mais aussi des produits comme le fameux boeuf wagyu. En conclusion venir √† l'Oasis c'est faire une magnifique exp√©rience culinaire dans un lieu charmant o√Ļ l'on prend son temps pour profiter des cr√©ations du chef.

Voici par exemple le menu d√©jeuner du mois de juillet qui comme je le disais est copieux car il se compose de petites mignardises pour d√©buter le repas, d'une grosse mise en bouche, d'une entr√©e, d'un plat, d'une caravane des desserts et d'une belle quantit√© de mignardises pour accompagner le caf√© en fin de repas. Le d√©but du repas d√©bute par une s√©lection de pr√©paration √† tartiner sur les diff√©rents pains qui nous sont propos√©s. Beurre de truffe, tapenade et brandade accompagne les pains avec l√† aussi un choix entre plusieurs recettes aux c√©r√©ales, au ma√Įs, fa√ßon baguette, fa√ßon foccacia, etc .... Ensuite nous avons les mignardises de d√©but de repas avec trois petites pr√©parations pleines de fraicheur comme un toast au saumon, un petit chou √† la cr√®me et une verrine.

Le repas d√©bute vraiment avec la mise en bouche. C'est un ceviche napoulois d'huitres avec des capres, tomates s√©ch√©es, fenouil et huile d'olive. Magnifique car le c√īt√© iod√© de l'huitre se marie vraiment bien avec le fenouil et les capres. Puis voici venir l'entr√©e de notre d√©jeuner. C'est un √©miett√© de tourteau au guacamole avec une salade de cresson √† l'huile de curry et tamarin. L√† aussi nous avons un plat plein de fraicheur qui est tr√®s agr√©able √† d√©guster l'√©t√© avec un m√©lange de saveurs tr√®s subtiles. Pour accompagner le repas le menu d√©jeuner est associ√© avec un accord met/vin (le menu passe alors √† 110 euros). Il faut alors se laisser guider pa le chef sommelier qui a √©t√© √©lu meilleur ouvrier de France sommelerie en 2015. Ce jour l√† nous avons eu un excellent vin blanc de Bourgogne, des c√ītes d'Auxerre et un vin rouge de Provence cru classe Tibouren.

Le d√©jeuner se poursuit avec le plat de poisson. C'est une bouillabaisse revisit√©e par le chef avec des poissons en provenance du march√© Fortville et surtout du Saint-Pierre, un poisson dont la chaire est vraiment tr√®s fine. L'√©mulsion donne un c√īt√© tr√®s l√©ger √† ce plat qui est aussi accompagn√© d'une belle quantit√© de rouille safran√©e et de cro√Ľtons. Le plat de viande quand √† lui est uen d√©clinaison d'agneau de lait accompagn√© de son magnifique jus tranch√© au p√®bre d'Ail et accompagn√© de petits farcis ni√ßois. La viande est aussi accompagn√©e de petites f√®ves et de pignons.

Le d√©jeuner se termine avec le dessert et l√† c'est l'explosion avec l'arriv√©e de la fameuse caravane des desserts. Ce sont des cr√©ations du fr√®re du chef Raimbault sp√©cialis√© dans la p√Ętisserie. Le choix est √©norme et vous pouvez prendre tout ce que vous voulez. Tartes, tartelettes, gateaux sont au programme avec par exemple une tarte aux abricots, un gros macaron √† la framboise, des tartelettes au citron, des tartelettes au chocolat, des √©clairs au chocolat, une tarte aux pommes mais aussi des pr√©parations p√Ętissi√®res comme un baba au rhum revisit√© et aussi une salade de fruit pleine de fraicheur.

Et vous pensez que le repas est termin√© ? et bien non ! il y a encore les mignardises de fin de repas que l'on d√©gustera avec un caf√© ou une infusion voir un digestif. L√† aussi la proposition est √©norme puisque nous avons un chocolat, une tartelette aux fruits, une p√Ęte de fruit; une tartelette aux amandes, une tartelette au citron meringu√©e et des petits √©clairs. Enfin pour vraiment terminer nous avons aussi des petites guimauves.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus