Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Sola by Kosuke Nabeta

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 12 Rue de l'Hôtel Colbert, Paris, France

Téléphone à: 01 42 02 39 24

Horaires: Du mardi au samedi de 19h30 à 22h30

Prix: Environ 80 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
16 Feb 2018
Sola by Kosuke Nabeta

L'article

par Frédéric Lacroix

Voilà une réouverture que j'attendais depuis longtemps. Après plus d'un an le restaurant Sola, gastronomie française aux saveurs du Japon, ré-ouvre ses portes. L'ancien chef étant parti sous d'autres cieux, c'est maintenant Kosuke Nabeta qui œuvre en cuisine. Alors que vaut ce nouveau Sola.

Pendant longtemps l'un de mes restaurants préférés à Paris a été Sola dans le 5ème arrondissement à deux pas de Notre Dame. Il faut dire que le chef Hiroki Yoshitake avait réussi à sublimer la gastronomie française avec des saveurs japonaises. Grâce à son talent il avait obtenu une étoile au Michelin. Mais voilà un incendie dans les cuisines avait interrompu cette dynamique. Après plus d'un an de fermeture Sola ré-ouvre ses portes. Le chef étant parti sous d'autres cieux (retour au Japon), c'est un nouveau chef qui prend la direction des nouvelles cuisines, Kosuke Nabeta. Originaire de l'île de Kyushu, tout comme Hiroki Yoshitake, il a travaillé à Tokyo puis à Londres avant d'arriver à la maison du saké à Paris puis chez Sola en janvier 2018. L'ambiance a légèrement changé au restaurant surtout au rez-de-chaussée où doit ouvrir un bar à vin/saké. Par contre le restaurant gastronomique est lui au sous-sol dans les salons japonais. Actuellement ouvert que le soir, le chef nous propose un menu « Omakase », expression japonaise que l'on peut traduire par « je m'en remets à vous ». §Ce menu à 65 euros se compose d'amuse-bouche, de deux entrées, d'un plat de poisson, d'un plat de viande, d'un prédessert et d'un dessert.

Alors que penser de ce nouveau Sola ? Je vais avouer que pour une ouverture et en sachant que les salles étaient complètes et qu'il n'y a que trois personnes en cuisine, le résultat est vraiment très bien. Par certains côtés on retrouve un peu la cuisine de Hiroki Yoshitake, surtout dans les associations de saveurs et dans le côté très floral de certains des plats. Je pense qu'il faut laisser le temps au chef de prendre ses marques et je pense que ce restaurant peut avoir un grand avenir. On retrouve l'ambiance très feutrée du premier Sola dans les salons japonais avec un service impeccable.

On retrouve les petites choses de l'ancien restaurant avec par exemple les petites serviettes parfumées du début de repas. Ensuite voici les mises en bouche. La première est du foie gras fumé au bois de sakura sur un petit palet amande et tranche de figue séchée. C'est un très bon début de repas et lorsque ce plat est arrivé j'ai de suite pensé au foie gras signature de l'ancien chef. La deuxième mise en bouche est une brioche maison grillée, rillette de porc et salsifis caramélisé. Là aussi une trés bonne création qui avait un plus avec la pette boite renfermant des anis étoilées apportant une bonne odeur.

Ensuite voici venir les entrées avec une création froide et une création chaude. La première est une association entre du maquereau et du céleri. Un mélange qui peut surprendre car le maquereau est un poisson avec une saveur bien particulière qui est compensé par un granité au céleri, des lamelles de pomme granny smith et de nombreuses herbes La deuxième entrée est à base de beignets de crevette et shiso, avec dans la panure de la noisette, accompagnés d'une bisque de crustacés.

Pour le plat de poisson nous avions du cabillaud grillé avec une cuisson parfaite, dans un bouillon de palourde et là aussi de nombreuses petites herbes. Un plat très léger à déguster. Pour la viande, une assiette généreuse de carré d'agneau accompagné d'une sélection de racines de saisonn chips de panais, chou de bruxelles et surtout une délicieuse sauce au poivre sancho et un jus de cuisson. Pour le pré-dessert un petit granité de pomme verte et citron et pour le dessert une création vraiment originale autour du chocolat. C'est en fait une mousse de chocolat, un crumble de chocolat, un espuma à la cannelle et des tuiles à l'orange.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus