Guide des restaurants et voyages du monde

23 Jun 2017
Yak Kunga

Yak Kunga

par Frédéric Lacroix
  • 3---https://www.guide-restaurants-et-voyages-du-monde.com---

La cuisine tibétaine n'est pas très connu en France car il n'existe pas beaucoup de restaurant proposant la cuisine de ce pays. A Paris les adresses se comptent sur les doigts de la main. Dans le 3ème arrondissement de la capitale nous trouvons le petit restaurant Yak Kunga et sa cuisine entièrement faite maison.

Yak Kunga est un petit restaurant se trouvant à quelques minutes à pied de la place de la République sur le boulevard du temple. Il faut dire que la cuisine tibétaine n'est pas très présente à Paris avec quelques restaurants qui se comptent sur les doigts de la main. Pourtant la cuisine de ce grand pays d'Asie est assez intéressante à découvrir car c'est un pays frontalier coincé entre la Chine et l'Inde. De part sa géographie avec une altitude moyenne de 4000 mètres il y a peu de plantes qui poussent dans ce pays, pourtant uen grande partie de la cuisine est végétarienne car le Tibet est un pays bouddhique. On trouve dans cette cuisine beaucoup de plats riches à base d'orge que l'on retrouve dans les nouilles et les raviolis ainsi que beaucoup de laitage. La carte du restaurant Yak Kunga ne déroge pas à la règle car on y trouve toutes les grandes spécialités du pays comme de nombreuses soupes (avec la fameuse Tsam Thang la soupe de tsampa la farine d'orge grillé), différentes recettes de raviolis vapeurs ou grillés (les fameux momo, Thel et Paklé) mais aussi différentes recettes de curry, de grands plats de nouilles à la viande, etc ... Dans ce restaurant toutes les recettes sont faites maisons avec des produits frais. En plus les prix sont vraiment intéressants. Outre les menus de 9.9 euros à 19.90 euros, un plateau découverte à 30 euros pour deux personne, il faut compter à la carte entre 3.5 et 5 euros pour les petites entrées, entre 9 et 11 euros pour les grandes soupes et entre 10 et 13 euros pour les plats (avec viandes ou végétariens). La cuisine est vraiment très bonne, cela faisait longtemps que je n'avais pas été conquis par une bonne cuisine tibétaine. En plus vous l'aurez compris ce restaurant est aussi bien pour des gens qui mangent de la viande que pour des végétariens.

Bien sur pour ce genre de restaurants vous pouvez faire un repas avec entrée, plat et dessert. Mais si vous êtes plusieurs il est préférables de choisir plusieurs grands plats à partager. C'est ce que nous avons fait en prenant plusieurs plats végétariens et plusieurs plats à base de viande. Nous avons pris les Tsel Paklé, des grosses galettes frites qui sont fourrées avec des épinards, du fromage et des feuilles d'ail. Ensuite nous avons fait pris une assiette de Ko Thel avec un mélange de Sha Ko Thel et de Tsel Ko Thel. Les premiers ont une farce à base de viande de boeuf alors que les seconds ont une farce à base d'épinards. Ils sont à déguster avec une sauce très fraiche à base de poivrons et tomates concassées à la coriandre. Puis nous avons commandé des Shetsel Noumtso, un mélange de légumes en beignets très crosutillants.

Nous pursuivons notre d√©gustation avec les fameux sha momo, les raviolis √† la vapeur farcis au boeuf et aux herbes, une assiette de Tsel Thouk Lep, des grosses p√Ętes larges faites maison accompagn√©es d'une sauce sat√© aux l√©gumes de saison. Ensuite nous avons aussi du Phing Sha, des vermicelles de soja au poulet avec des l√©gumes, des champignons noirs et une sauce aigre douce. Tout le repas peut √™tre accompagn√© d'un pain tib√©tain √† la vapeur.

Nous terminons avec les desserts en sachant qu'il n'y a pas beaucoup de desserts au Tibet et que souvent ils sont à base de laitage. Il y a entre autre le drésil, du riz parfumé au safran et aux fruits secs sur un yaourt fait maison mais aussi de l'Om Dré, un riz au lait maison aux fruits secs, du Sho un yaourt nature maison et du Dhara, une émulsion de yaourt au lait et au citron. Enfin il y a les fameux thés tibétains avec le Bo Jha, le fameux thé salé au beurre mais aussi le Mgnar Jha, un thé au lait sucré à la cardamone.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

La fiche du restaurant Yak Kunga

  • 3

Restaurant Tibétain

Adresse: 15 Boulevard du Temple, Paris, France

Téléphone: 01 48 87 87 02

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 15h, du lundi au samedi de 19h à 23h

Prix: Environ 30 euros

Site internet :

comments powered by Disqus