Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Guiro Guiro Hitoshina

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 420-7 Nanba-cho, Shimogyoku Nishikiyamachidori Matsubarakudaru, Kyoto, Japan

Téléphone à: 075-343-7070

Horaires: Tous les joursde17h30 à 23h

Prix: Environ 5000 yens


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
07 Apr 2011
Restaurant Guiro Guiro Hitoshima

L'article

par Frédéric Lacroix

Kyoto est une ville qui recèle de nombreuses petites adresses secrètes qui mettent en valeur la cuisine Kaiseki, la grande cuisine impériale du Japon. Cette cuisine a été créée pour accompagner la cérémonie du thé et elle comporte une succession de petits plats dont la présentation est très importante. Les chefs de cette cuisine sont a comparer à nos grands chefs étoilés. Faire un repas dans un restaurant de Kaiseki est un véritable investissement, certains repas peuvent atteindre des prix exorbitants (30 000 yens par exemple). Parfois certains jeunes chefs proposent ce genre de repas pour des prix plus abordables. c'est le cas du jeune chef Eiichi Edakuni. celui-ci a ouvert un petit restaurant à Kyoto pour proposer des repas Kaiseki pour environs 5000 yens. Ce restaurant, tout petit, a un énorme succès et il faut réserver plusieurs mois à l'avance pour pouvoir gouter la cuisine de Eiichi. Le principe de son restaurant est assez simple : un menu unique pour toute la salle, se composant de plusieurs petits plats réalisés devant vous par l'équipe du chef. Et c'est au sommet de son succès que le chef Eiichi décide de partir de Kyoto pour s'installer à Paris et ouvrir le même type de restaurant. Actuellement c'est son bras droit, Yoshihiro Matsumoto qui est a la manoeuvre dans le restaurant de Kyoto. Autre particularité, le menu change tout les mois et utilise bien sur que des produits de saison. Enfin dernière anecdote, le nom de Guiro Guiro est une onomatopée du mot italien Giro, entendue par Eiichi lors d'un voyage en Italie et qui représente pour lui l'esprit de renouvellement et d'évolution que l'on doit avoir dans le monde de la cuisine. Le restaurant se trouve au sud de Gion tout proche de la Kamogawa sur la rive droite, dans une petite rue tranquille. l'entrée est discrète et ne se repère qu'à la petite lanterne rectangulaire portant le nom du restaurant. On mange installé derrière le comptoir où l'équipe prépare dans une bonne ambiance joyeuse les différents plats. Un moment inoubliable.

1er repas 2008

Pour débuter une soupe avec boulette de pâte de poisson et shiitake, puis une grosse assiette avec 5 petites préparations, dont du tofu maison sur lit d'épinards, sushis de congre, petite salade, petit tempura d'asperge verte, et coquille saint jacques aux algues vinaigrées. Ensuite des makis de daurade avec une fine lamelle de tofu frit à la place de la feuille de nori, une gelée au yuzu et poisson blanc, une salade avec un tonkatsu maison et une petite préparation avec un couteau et de la mousse d'oursin et petits légumes croquants.

Pour poursuivre voici une préparation de congre et un grand bol de riz aux huitres au thé vert (Ochazuke), une assiette avec une croquette de crabe et du tofu au sésame avec une sauce miso, une assiette de bonite laquée, un bol de gelée au mikan avec de la pâte de poisson aux légumes, une préparation de petits légumes japonais vraiment très étranges et pour finir des petits poissons frits.

2ème repas 2009

Pour débuter le repas une petite mise en bouche à base de congre, de fève et de petits oignons confits, puis une soupe au poisson et tofu parfumé au thé vert, un gros bol de différents sashimis (saumon, anguille, mulet, sériole, seiche et oursin, à mélanger avec de la sauce soja, un jaune d'oeuf et un pâte de gingembre, puis une composition avec un morceau de porc gras mariné, une espèce de boudin, une pâte de haricots rouges aux pousses de bambous, un mochi au thé vert et un tofu maison servi dans un petit bol en forme de citron.

Pour continuer une gelée au poisson blanc et légumes des montagnes et tofu frit, puis un excellent sushi de daurade, une grande assiette avec plusieurs petits mets, du tofu, un filet de maquereau farci aux épinards, un tempura d'asperges sauvages, et une aubergine grillée recouverte de fromage fondu. Ensuite des tempura de seiche véritablement fondant servis avec une sauce verte aux graines de moutarde, une assiette de morceau de daikon entourés de saumon, et d'un rouleau de daikon fourré aux oeufs de saumon et aux asperges et pour finir le repas une glace vanille et kineko et son petit biscuit au sésame noir.

Un mot pour finir : Oishiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus