Guide des restaurants et voyages du monde

04 Jan 2018
Auberge Nicolas Flamel

Auberge Nicolas Flamel

par Frédéric Lacroix
  • 5---https://www.guide-restaurants-et-voyages-du-monde.com---

Il existe √† Paris des lieux o√Ļ l'on peut associer patrimoine et plaisirs gustatifs. C'est le cas d'une tr√®s belle adresse dans la rue de Montmorency dans le 3√®me arrondissement de Paris, tout proche du quartier des Halles. Partons √† la d√©couverte de l'auberge de Nicolas Famel.

Est-ce que vous √™tes d√©j√† pass√©s par la tranquille rue Montmorency dans le 3√®me arrondissement, situ√©e juste un peu au nord du centre Beaubourg¬†? Vous avez surement remarqu√© une magnifique maison en pierre qui est consid√©r√©e comme l'une des plus vieilles maisons de Paris et qui est class√© aux monuments historiques. Il faut dire que cette maison date du 15√®me si√®cle et elle a appartenu √† un certain Nicolas Flamel. Pour la petite histoire il aurait d√©couvert le secret de la Pierre philosophale, moyen de transmuter le plomb en or. Mais avec sa femme, Pernelle, il aurait utilis√© ¬ę¬†sa fortune¬†¬Ľ pour aider son prochain en construisant 14 h√īpitaux, 3 chapelles et quelques maisons. C'est en 1407 qu'il fait construire une maison rue de Montmorency qu'il am√©nage en en auberge pour les pauvres. D'ailleurs une inscription sur la corniche de la fa√ßade de la maison, dit qu'en √©change du couvert et du gite, il demande aux gens de dire quelques pri√®res. C'est √† cause de cette histoire que l'auberge de Nicolas Flamel est √† ce jour la plus ancienne auberge de Paris. Une fois pass√© la porte d'entr√©e nous sommes plong√©s dans une ambiance parisienne tr√®s classe avec deux salles aux poutres apparentes, sol en tomettes, de belles chemin√©es de pierre et de belles tables aux nappes en tissus blanc.

A la t√™te des cuisines depuis quelques ann√©es on retrouve un chef dont on commence √† entendre parler, Alan Geaam. V√©ritable autodidacte de la cuisine, il a mis une vingtaine d'ann√©e √† trouver son identit√© culinaire. Et cela se traduit aussi bien √† l'auberge Nicolas Flamel, qu'au bistrot AG des halles et que dans son restaurant gastronomique portant son nom. A l'auberge Nicolas Flamel il nous propose une cuisine bistronomique de haut vol o√Ļ les plats de la cuisine fran√ßaise sont admirablement pr√©par√©s. Nous avons le choix entre un menu √† 42 euros (entr√©e-plat-dessert) √† choisir dans les propositions du moment, un menu d√©gustation en 5 plats √† 60 euros pour l'ensemble de la table (2 entr√©es-poisson-viande-dessert) ou bien la carte qui elle aussi √©volue en fonction des saisons. Pour les prix il faut alors compter entre 12 et 15 euros pour les entr√©es, 20 et 30 euros environ pour les plats et 12 euros pour les desserts. Le r√©sultat est vraiment √©patant avec de tr√®s belles assiettes, pleines de couleurs et de saveurs, de tr√®s bons produits et un tr√®s bon service.

Le menu à 42 euros est une très belle option pour découvrir la cuisine du chef. Le repas débute par quelques gougères en attendant de faire son choix. Puis voici venir les petits mises en bouche, 3 au total qui vont vous mettre dans de très bonnes conditions pour la suite du repas. Nous avions un petit cromesquis, une velouté de champignon au café et un préparation d'aioli. Il faut le dire aussi, même le pain est bon et il est présenté avec un petit morceau de beurre salé. Puis voici venir les entrées. En fonction des saisons certains plats sont toujours présents mais avec des recettes différentes comme l'oeuf parfait ou la raviole. Par exemple nous avons eu l'oeuf parfait accompagné d'une poêlée de champignons avec de la truffe d'hiver et un espuma au champignon. La raviole, énorme était farcie avec de la patate douce, de la langoustine et une superbe émulsion de langoustine parfumée à la cardamone. La troisième entrée était une très bonne mozzarella du bufala accompagnée de deux préparations à base d'aubergine.

En plat nous avions le filet de bar, parfaitement cuit sur un lit de riz vénéré accompagné de palourdes, moules et d'épinard avec un beurre blanc à l'oseille. En plat de viande nous avions l'agneau. C'est de l'épaule qui a été cuite durant 7 heures et accompagnée d'une compotée de tomates aux épices et de légumes de saison et d'un délicieux jus de cuisson.

En dessert nous avions le choix entre deux grands classiques de la maison : le soufflé et la sphère. Celle ci est une coque en chocolat noir et or contenant un mélange de poire, de sorbet citron, cannelle et amande. Puis une sauce chocolat est versée sur la sphère. Pour le soufflé il y a trois recettes : le soufflé Grand Marnier, le soufflé chocolat et le soufflé passion. Ce dernier est donc aux fruits de la passion et il est accompagné de glace au matcha. Des petites madeleines et sablés accompagnent le café.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

La fiche du restaurant Auberge Nicolas Flamel

  • 5

Restaurant Français

Adresse: 51 Rue de Montmorency, Paris, France

Téléphone: 01 42 71 77 78

Horaires: Tous les jours de 12h à 14h30 et 19h à 22h30

Prix: Environ 40 euros

Site internet :

comments powered by Disqus