Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Akafuku

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 26 Uji nakano kiricho, Ise, Japan

Téléphone à: 0596-22-7000

Horaires: Tous les jours

Prix: Environ 1000 yens

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
21 Apr 2011
Patisserie Akafuku

L'article

par Frédéric Lacroix

Ise est une petite ville de la province de Mie dans la région du Kansai. Elle est célèbre au Japon pour être le site sacré du Shintoïsme le plus important par son grand sanctuaire consacré à Amaterasu, déesse ancestrale de la famille impériale et gardienne de la nation japonaise. Le sanctuaire principal, le Neiku se trouve à 4 kilomètres de la gare centrale JR de Ise. Juste avant l'entrée de cette aire sacrée se trouve Okage Yokocho. Cette rue se trouve juste avant l'entrée du sanctuaire Naiku. C'était la ville qui s'est développée pour accueillir les pèlerins qui venaient au sanctuaire. Cette zone entièrement restaurée à partir de 1993 représente une ville de la période Edo au début de la restauration Meiji. On y retrouve des magasins de souvenirs, des restaurants, une brasserie de saké, et des magasins de souvenirs alimentaires proposant les spécialités de la région. La plus importante est une petite pâtisserie à base de pâte de riz gluant et de pâte de haricots rouges : l'Akafuku. Situé dans une ancienne fabrique tout en bois, le magasin principal où est fabriquée cette pâtisserie porte aussi le nom de Akafuku.

Tous visiteurs passant par le sanctuaire de Ise fait une halte dans ce magasin. De nombreux bancs sont installés à l'extérieur pour que les gens puissent déguster leurs achats. Le bâtiment est occupé en partie par le magasin et la pâtisserie et en grande partie par l'atelier de fabrication des fameux akafaku. c'est derrière de grandes baies vitrées que l'on peut voir des femmes en tenues bleues réaliser les boulettes de riz gluant et les recouvrir de pâte de haricots rouges. On peut aussi voir les fours sur lesquels sont cuit les mochis à base de riz gluant.

On vient donc ici pour déguster les fameux Akafuku. Ce sont des mochis de riz gluant recouverts d'une épaisse couche de pâte de haricots rouges. La forme de ce mochi évoque les flots de la rivière Isuzugawa qui borde le sanctuaire principal. Les trois lignes de la pâte de haricots rouges représentent l'eau claire et le courant tandis que le mochi blanc représente les cailloux du lit de la rivière. Il faut compter 350 yens pour déguster sur place trois Akafuku et un thé grillé.

On peut aussi prendre pour 550 yens une granité spéciale de la maison. Sous une épaisse couche de glace pilée recouverte de sirop au matcha se trouve des Akafuku glacés. Sinon pour les amateurs on peut aussi prendre la soupe de de haricots rouges et son gros mochis grillé (450 yens) accompagnée d'un thé grillé.

Enfin avant de repartir on peut aussi prendre des boites avec différentes préparations, comme des mochis au thé vert et recouvert de kineko (poudre de graines de soja grillées) et bien sur les fameux Akafuku, dans des boites roses et avec une représentation du pont menant au sanctuaire.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus