Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Saison par Keisuke Matsushima

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 17 rue Gubernatis, Nice, France

Téléphone à: 04 93 85 69 04

Horaires: Du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 19h à 22h

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
16 Aug 2012
Restaurant Saison

L'article

par Frédéric Lacroix

Nice est la deuxième ville de France où l'on trouve le plus de vrais restaurants japonais. Lorsque je descends sur la côte j'aime beaucoup aller chez Saison, le restaurant japonais du chef étoilé Keisuke Matsushima. L'accueil y est toujours aussi adorable et les plats toujours aussi savoureux. L'une des plus belles adresses de la Côte d'Azur pour manger une cuisine japonaise avec quelques touches niçoises.

Direction la rue Gubernatis à Nice pour une nouvelle visite chez Saison. Comme il n'est pas facile pour moi de tester les restaurants sur Nice le soir, j'y passe souvent le midi et j'adore venir chez Saison. Pourquoi ? Déjà pour l'accueil qui est vraiment adorable par Hiroaki Nagai qui est passé par le restaurant japonais étoilé de Paris, le Aida (et qui en plus est un ami de l'équipe du Lengue ^^). Et puis il y a la cuisine. Bien que ce soit Keisuke Matsushima qui prépare la carte, c'est le chef Jiro Kondo qui est derrière les fourneaux.

Quelques petits changements depuis mon dernier passage. On retrouve toujours les oeuvres de l'artiste Shun Kawakami bien que la plus grande est été remplacée par un grand tableau avec un grand soleil rouge, rappelant un soleil couchant. Autre changement les lustres ultra modernes ont été remplacés par des lustres en papier plus traditionnels. On jettera un coup d'oeil au tableau se trouvant vers la cuisine qui représente différents idéogrammes pour écrire le mot sourire. Les autres changements se trouvent dans la carte avec le midi deux menus qui changent tous les jours. Le premier est à 16 euros avec une petite mise en bouche, un donburi et une petite assiette de sashimis (par exemple lors de mon passage un teriyaki donburi et un sashimi de bonite sauce yuzu-kosyo). Le deuxième menu est à 22 euros avec mise en bouche, sashimis, tempura, soupe miso et riz. On complète le repas avec un dessert de la carte à 9 euros. Bien sur le midi on peut aussi choisir différents plats dans la carte, udon, donburi, tonkatsu, soba, terriyaki, tamagoyaki, etc ... La cuisine est toujours aussi bonne et fine, un vrai plaisir pour les papilles (avec une mention spéciale pour le Sud-ouest Donburi) qui mélange la cuisine japonaise avec une belle touche niçoise.

Voici le repas du jour avec un mélange entre le menu à 22 euros, quelques plats de la carte et deux desserts. Pour débuter pourquoi ne pas choisir comme boisson un excellent thé vert glacé ou un thé hojicha glacé. La mise en bouche du jour du menu un petit tartare de boeuf aux feuilles de shiso et à l'huile de sésame, une véritable merveille en bouche. Ensuite voici le tempura de seiche croustillant et fondant avec du sel au Sansyo (un poivre japonais utilisé généralement pour parfumer les plats à l'anguille).

Puis voici venir l'assiette de sashimis du jour, très joliment présentés dans une assiette en forme de coquillage. Cette sélection se compose de saumon, de thon, de chinchard, de bonite, de sardine et de belles gambas crues. Cette assiette est accompagnée de petits légumes croquants, d'un bol de riz et d'une succulente soupe miso au tofu et à la ciboulette.

Pour compléter ce repas nous avons pris à la carte du tamagoyaki, une succulente et fondante omelette à la japonaise, un très bon tonkatsu avec du porc là aussi fondant, accompagné d'une sauce bulldog à la moutarde et de sel au yuzu. Et puis nous avons craqué pour le Sud-ouest donburi, un magnifique bol de riz recouvert de fines lamelles de magret de canard et de foie gras poêlé. Ce plat est une référence dans ce restaurant un très beau trait d'union entre la cuisine japonais et la cuisine française.

Enfin en dessert il faut absolument prendre le tiramisu au matcha et sa boule de glace au matcha ou bien la crème brulée au fenouil avec une boule de glace à la vanille.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
02 Jul 2011
Restaurant Saison

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici de nouveau à Nice pour découvrir une autre adresse d'exception de la cuisine nippone : Saison. A la tête de cet établissement on retrouve le talentueux chef japonais Keisuke Matsushima qui possède un restaurant de cuisine méditerranéenne avec une étoile au Michelin. Pour son établissement typiquement japonais il revisite la cuisine japonaise traditionnelle en cuisine «JapaneseMediterranean ». Le restaurant est situé dans une rue tranquille tout proche du centre historique de Nice. Le midi il faut compter 30 euros et le soir environs 60 euros.

Le cadre est raffiné avec de belles couleurs pastels et une décoration épurée avec quelques plantes ici ou là, de très beaux tableaux de calligraphies modernes et une série de panneaux en bois avec la carte d'une partie du Japon et des lustres originaux. Pour le repas on a le choix entre la carte ou des menus. Le midi le menu est à 20 euros avec une petite entrée, une salade généreuse, un donburi et une soupe miso. Le soir 3 menus au choix : le menu Saison à 35 euros avec amuse bouche, carpaccio, tempura, donburi et dessert. Le menu Japanice est à 50 euros avec amuse bouche, Otsukuri, (assortiments de sashimi méditerranéen) Yakimono, tempura, donburi et dessert. Enfin le menu Découverte est à 70 euros avec amuse bouche, Dashimaki au caviar (omelette japonaise), otsukuri, yakimono, tempura, sushi de foie gras et dessert. La carte fait le tour des spécialités japonaises avec des sushis et sashimis (28 euros) mais style Keisuke, des tempura (24 euros), des carpaccio (17 euros), des torikara (16 euros), du teriyaki (18 euros), du tonkatsu (18 euros) mais aussi différents types de udon (environs 15 euros) et de donburis(environs 17 euros). Chaque recette et une découverte car le chef laisse parler son inspiration et son originalité.

Le midi on peut prendre son repas accompagné d'un excellent thè vert froid. Puis voici l'entrée, dit Kakuni avec un petit bol de bonite mijoté et un oeuf poché à la sauce soja au yuzu.

Ensuite en plat nous avons le Donburi du jour avec un karubi-donburi, un grand bol de riz recouvert de bavette grillé avec garniture de maïs et de shiso et petite tempura de courgette. En accompagnement la Kaisen salade, une petite salade mesclun aux crevettes, de saumon tataki, aux asperges blanches avec une sauce au sésame blanc et une excellente soupe miso.

A la carte on peut prendre le carpaccio de daurade royale Japanice style avec une salade de mesclun et une sauce épaisse au sésame et aux graines germées. On peut aussi prendre les sushis Saison style avec trois énormes sushis de daurade et trois de saumon (légèrement grillé en extérieur) avec petite garniture de ciboulette et de shiso.

Enfin en dessert (8 euros) voici le tiramisu au matcha façon Keisuke avec une boule de glace au thé vert que l'on accompagnera avec un verre de Umeshu.

Un mot pour finir : Oishiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus