Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Le bistrot Paul Bert

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 18 Rue Paul Bert, Paris, France

Téléphone à: 01 43 72 24 01

Horaires: Tous les jours sauf dimanche et lundi de 12h Ă  14h et 19h30 Ă  23h

Prix: Environ 40 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
09 May 2012
Restaurant Le Bistrot Paulbert

L'article

par Frédéric Lacroix

Me voici de nouveau dans le 11Ăšme arrondissement, pas trĂšs loin de l'hĂŽpital Saint Antoine dans la petite rue Paul Bert, pour dĂ©couvrir un bistrot portant le mĂȘme nom que la rue. C'est sur une invitation que je suis venu ici, avec dans la tĂȘte plusieurs rĂ©fĂ©rences de bistrot Ă  Paris. J'ai dĂ©couvert une cuisine traditionnelle sans trop d'imagination dans un lieu bruyant et avec une adition plutĂŽt salĂ©e.

C'est vrai que j'ai dĂ©jĂ  parlĂ© de quelques bistrots parisiens avec diffĂ©rentes ambiances comme par exemple le cĂ©lĂšbre bistrot de Bruno Doucet, La RĂ©galade dans le 14Ăšme, celui de StĂ©phane Jego dans le 7Ăšme, Chez l'ami Jean ou bien mon adresse prĂ©fĂ©rĂ©e, la Ferrandaise dans le 6Ăšme . Cette fois direction le 11Ăšme pour dĂ©couvrir une adresse qui a une trĂšs bonne rĂ©putation sur le net dans le petit monde des amateurs de bistronomie (un nouveau mot vraiment Ă  la mode). C'est vrai que le bistrot Paul Bert donne l'image parfaite du bistrot parisien, large devanture vitrĂ©e, grand comptoir en zinc, banquettes, miroirs, chaises en bois, vieux lustres, salle bruyante (trĂšs bruyante, voir beaucoup trop pour ĂȘtre vraiment conviviale) et puis des convives qui parlent forts donnant une impression chaleureuse Ă  l'endroit (oĂč alors il faisait beaucoup trop chaud tout simplement).

Et puis il y a la carte qui rĂ©vĂšle quelques surprises. Le menu est annoncĂ© Ă  34 euros avec entrĂ©e, plat et dessert. Mais lorsque l'on regarde de plus prĂȘt de nombreux plats ont des supplĂ©ments et pas que des petits. Il faut compter +6 euros, +10 euros, +15 euros. Et puis en regardant de plus prĂȘt encore on voit que hors menus les entrĂ©es sont Ă  9 euros, les plats Ă  23 euros et les desserts Ă  9 euros. Au final l'adition peut ĂȘtre trĂšs salĂ©e, on peut alors s'en sortir pour plus de 50 euros. Franchement Ă  ce prix lĂ , je prĂ©fĂšre me payer un restaurant Ă©toilĂ© comme Sola . Heureusement la maison a une carte des vins qui elle reste vraiment trĂšs sympathique entre 20 et 30 euros. La cuisine quand a elle est sympathique avec des plats dans la tradition, avec de belles cuissons pour les viandes et les poissons mais manquant d'originalitĂ© dans la rĂ©alisation des plats. Au final si vous voulez manger une bonne cuisine française dans un bistrot bien bruyant, alors le bistrot Paul Bert est pour vous.

Voici quelques plats de ce bistrot avec en entrĂ©e la hure de cochon maison, la poĂȘlĂ©e de petites seiches sautĂ©es (dommage que ce plat n'est pas Ă©tĂ© plus copieux), les filets de sardines Ă  l'huile, poivron et tartine de tapenade (Ă©tant du midi j'ai quelques rĂ©fĂ©rence en tapenade et lĂ  j'ai pas aimĂ©), la poĂȘlĂ©e de coques au chorizo (excellent), la carpaccio de thon rouge (annoncĂ© Ă  la japonaise, mais bon c'est facile Ă  la japonaise le thon cru est juste prĂ©sentĂ© tout seul sans rien d'autre avec) et pour finir les oeufs au plat Ă  la truffe noire avec un supplĂ©ment de 10 euros sur le menu.

En plat les coquilles Saint-Jacques au kari gosse (un mélange breton d'inspiration indienne avec gingembre, curcuma, girofle, piment, cannelle et poivre) avec de la purée, le filet de bar et son risotto aux coques, une andouillette à la graine de motarde et petites morilles ou bien la belle entrecÎte accompagnée de frites maisons (vachement bien calibrées !!!). Une petite phrase sur l'ardoise du menu m'a bien fait rigoler : les viandes rouges sont servies bleues, saignantes ou mal cuites. Je suis bien d'accord avec cette phrase.

En dessert voici le Paris-Brest (j'ai prĂ©fĂ©rĂ© largement celui de la Ferrandaise ), la tarte tatin maison, les fruits rouges de saison sorbet citron ou bien le sorbet Ă  la pĂȘche (excellent).


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus