Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Kokonor

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Tibétain

Adresse: 206 rue Saint Jacques, Paris, France

Téléphone à: 01 43 29 96 14

Horaires: Tous les jours

Prix: 15 Ă  30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
20 Sep 2010
Restaurant Kokonor

L'article

par Frédéric Lacroix

Ce restaurant est l'un de mes restos tibétains préférés par son ambiance, la gentillesse de l'accueil et surtout par la qualité et le gout de ses plats. Proche du Panthéon, le restaurant se trouve dans une ancienne maison parisienne, avec son plafond aux poutres apparentes, et son décor tibétain plein de couleurs et de tentures. Son nom provient d'un des grands lacs du Tibet situé à plus de 3500 mÚtres et d'un bleu profond. On vient donc chez Kokonor pour découvrir la cuisine tibétaine, dans ses grands classiques, comme par exemple les fameux momos (raviolis) et son thé au beurre, mais aussi pour d'autres plats beaucoup moins connus, dans autres régions formant le Tibet. Attention pour tous ceux qui n'aiment pas la coriandre, il ne faut pas venir ici, car on la retrouve dans tous les plats.

Commençons le repas par de petits amuse-gueules que l'on accompagnera d'un thé au beurre ou alors moins lourd, d'un thé spécial de la maison, avec plein de choses dedans, plantes (boutons de rose), et fruits (dattes, litchi). En entrée on peut prendre l'une des grandes spécialités de la maison : les momos, sous toutes les formes, en Semog ou Sha-baleb, à la viande ou aux légumes, avec pour accompagner une délicieuse petite sauce avec plein d'herbes dedans.

Ensuite il y a une série impressionnante de plats : on peut retenir par exemple le Yakha Sakok, une belle marmite au boeuf et légumes, ou bien le Phasha Tsigma Khatsa, un travers de porc au poivre et sel, ou bien du Jhasha Dri-Shim, du poulet à l'ail et à la coriandre fraiche. Ou bien du Yaksha Chaksek, un sauté de boeuf au gingembre sur plaque chauffante, ou du Yaksha Khatsa un sauté de boeuf pimenté aux poivrons, ou encore du Phunsha des vermicelles sautés au porc et champignons noirs. Enfin pour accompagner pourquoi ne pas prendre un petit pain cuit à la vapeur, au bien du Dré-nog, un riz sauté aux légumes et à la viande, ou des Sha Thouk ngo, de fines nouilles sautées aux légumes. Enfin pour finir soit un dessert typiquement tibétain, le Drésil, à base de riz au safran, ou une petite entorse de chez nous avec un macaron à la pistache glacé, et pour digérer un petit alcool blanc local.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus