Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Le quinzième

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 1

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 14 Rue Cauchy, Paris, France

Téléphone à: 01 45 54 43 43

Horaires: Tous les jours de 12 à 14h30 et 19h30 à 22h30 sauf dimanche, lundi et samedi midi

Prix: Environ 75 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
14 Oct 2012
Restaurant Le Quinzime

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes dans le quinzième arrondissement de Paris juste à côté du parc André Citroen. C'est dans cet ensemble de construction moderne de ce quartier que nous trouvons le restaurant gastronomique du très médiatique Cyril Lignac, oui vous savez le chef qui passe souvent à la télé. Son restaurant a eu une étoile au Michelin en 2012 et c'est une bonne occasion de tester sa cuisine.

c'est vrai que le quartier qui se trouve entre la station de métro et de RER Javel et le parc André Citroen, très moderne n'est pas très agréable pour se balader. Mais il recèle quelques belles adresses gastronomiques comme le restaurant du chef Cyril Lignac, le Quinzième. La façade qui donne sur la rue Cauchy donne sur la cuisine, mais il faut rentrer dans le restaurant par la rue piétonne et traverser la haie de bambous et la terrasse. Puis nous voici dans la grande salle avec son décor très moderne et sa vue directe sur la cuisine et le chef qui surveille tout. Ce que je note de suite c'est les tables très rapproché, même si les chaises sont larges et le bruit. Est-ce une spécificité des restaurants gastronomiques d'être bruyant ? Doit-on présenté le chef ? Cyril Lignac, chef médiatique avec son joli accent aveyronnais, qui a débuté sa carrière avec un CAP de pâtisserie et qui s'est formé chez les plus grands, Alain Passard (l'arpège), Pierre Hermé (la grande cascade), Alain Ducasse et les frères Pourcel ( jardin des sens). En 2005 il ouvre son restaurant le Quinzième et obtient qu'en 2012 sa première étoile.

Le quinzième est une restaurant typiquement français avec un accueil irréprochable, un service attentionné et des présentations des assiettes soignées mais très françaises. Je dis cela car je préfère de loin la présentation des assiettes de deux autres restaurants étoilés (eux aussi en 2012), Sola et Kei dont les assiettes sont très légères et magnifiques (dont les chefs sont japonais). Mais que nous propose le Quinzième ? Le midi un menu découverte à 49 euros avec entrée, plat et dessert. Je me suis laissé dire que les plats étaient présentés dans des assiettes Sucre Glace. Le soir on peut choisir entre le menu dégustation à 135 euros et la carte. Le menu est en 8 service entre mises en bouche, deux entrées, un poisson, une viande et deux desserts. Pour la carte il faut compter 30 euros pour une entrée, entre 50 et 60 euros pour un poisson ou une viande et 19 euros pour un dessert. Ce qui caractérise toute les réalisations des plats c'est l'utilisation de produits de saison et qui mettent bien en valeurs nos régions françaises, comme le citron de menton, les figues de Solliès Pont, le brocciu Corse, les Saint-Jacques de Bretagne, le veau de Corrèze ou la volaille de Bresse.

Pour débuter le repas voici les mises en bouche avec un petit cube de saumon fondant au sésame, un petit sablé au parmesan et crème de chèvre, un consommé d'asperges vertes au foie gras et une palourde gratinée. Ensuite voici venir le premier plat avec le foie gras accompagné de son pain brioché toasté. Le foie gras de canard provient de Vendée, il est mi-cuit avec une fine gelée de framboises au gingembre sur le dessus et quelques gouttes dans l'assiette.

Ensuite voici l'entrée chaude avec le homard breton cuit au beurre noisette et aux baies de Séchuan vert accompagné de gnocchi de pomme de terre et une crème de homard (vraiment très bon). Pour compléter voici aussi une entrée signature de la maison avec les cannellonis au brocciu Corse, blettes et basilic. Pour continuer voici le poisson, un lieu jaune (trop cuit) et ses petits légumes. Juste avant le plat de viande, c'est un petit sorbet au citron de Menton et jus de verveine. µpuis le plat de viande avec de la selle d'agneau de et ses asperges vertes dans une très belle présentation. Pour compléter le repas pourquoi ne pas prendre le roquefort artisanal de chez Carles accompagné d'une poire.

Pour terminer le repas voici les desserts et franchement le meilleur moment du repas. Pour commencer le Madagascar, magnifique, une crème légère de chocolat au lait Tanariva, un croustillant praliné et fraicheur de citron vert. Ensuite la meringue sur crème de citron jaune, fraises et fraises des bois et la sphère onctueuse à la vanille Bourbon et son coeur de caramel fondant sur un tapis sablé et croustillant. Enfin accompagnant le café quelques très bons chocolats noirs.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus