Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Ryukyu shimauta

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 1-1-3 Umeda, B2F-87 3ème batiment Hikaru Sud, Osaka, Japan

Téléphone à: 06-6453-6534

Horaires: Tous les jours de 17h à 23h30

Prix: Environ 3000 yens

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
10 Jun 2013
Restaurant Ryuku Shimauta

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici dans la citée souterraine de Uméda à Osaka pour faire un petit tour dans les îles d'Okinawa. Il faut trouver ce petit restaurant qui est une izakaya où l'on vient déguster les spécialités d'Okinawa, plats et boissons, écouter de la musique et même danser. Alors direction le restaurant Ryuku Shimauta

il existe plusieurs visages dans le quartier d'Umeda : l'imposante gare JR, la gare Hankyu et ses grands magasins, Doyamacho et le quartier des izakaya et la citée souterraine l'une des plus grandes du monde qui s'étend sous plusieurs pâtés de maisons et sur plusieurs étages. Pour trouver le restaurant Ryuku Shimauta il faut se rendre dans l'un des quartiers de la citée souterraine d'Umeda qui se trouve sous le building N°3 d'Osaka Ekimae. Pour cela il faut prendre la sortie souterraine sud de la gare JR, longer l'entrée du magasin Hanshin, prendre le couloir de droite et se rendre pratiquement tout au bout du passage souterrain. Pour repérer le restaurant il faut trouver la bannière bleue avec le nom Ryuku Shimauta en rouge et un sigle rond et blanc. Juste à côté se trouve un magasin d'instruments de musiques d'Okinawa. Shimauta signifie le chant des îles, la musique d'Okinawa qui porte aussi le nom d'archipel des Ryuku. Le restaurant Ryuku Shimauta est une izakaya un peut particulière. On y vient pour manger et boire bien sur mais le repas se termine en musique et en danse. D'ailleurs à la fin tout le monde est debout et danse autour des tables. La carte comporte beaucoup de spécialités d'Okinawa et il faut compter entre 300 et 1000 yens en fonction des plats. C'est une bonne occasion pour découvrir certains légumes typiques d'Okinawa comme le Goya et l'Umi Bodou. Il y a aussi pas mal de plats à base de porc et des fritures. La carte comporte aussi un choix très important de saké et d'alcool plus fort en provenance des îles du sud et il faut compter entre 1000 et 3500 yens pour une bouteille. Le restaurant est ouvert uniquement le soir pour un seul service. Il faut enlever ses chaussures à l'entrée et on y mange à la japonaise assis en tailleur sous des tables basses.

Vous l'aurez compris le principe de ce genre de restaurant est de commander de nombreux petits plats. Pour débuter le repas un plat de daurade légèrement fumée aux graines de sésame, une friture de toutes petites crevettes, une sélection de sashimis avec des grosses crevettes, de la daurade, du thon et du thon gras et pour finir un plat d'umi bodou. C'est un plat typique d'Okinawa. Le nom scientifique de cette algue verte est Caulerpa lentillifera qui porte aussi le nom de raisins de mer. On la déguste crue avec un peu de sauce soja.

Pour continuer voici un plat de Goya. C'est le deuxième légume le plus typique d'Okinawa après l'Umi Bodou. Ce légume est découpé comme un concombre et il est mélangé ensuite avec de la viande porc et des oeufs. Puis voici une grande assiette de shirako, la fameuse laitance de colin. Pour les plats de friture nous avons des galettes de légumes en tempura, des tempura de combos et de pousses de bambous et même un poisson entier en tempura (poisson bien sur en provenance direct des eaux de l'archipel d'Okinawa). Pour accompagner un tofu maison.

Pour les plats à base de porc nous avons la célèbre poitrine de porc fondant dans de la sauce soja, un délice, les pieds de porc, un plat de porc sauté au gingembre et un mélange de concombre, porc haché et miso.

a la fin du repas nous avons le droit à un petit concert de musique des îles. Le principal instrument utilisé est le sanshin, un luth recouvert de peau de serpent et qui comporte 3 cordes. Son utilisation est accompagnée par un tambour taiko. La musique est très entrainante et le repas se termine en dansant autour des tables et en faisant des mouvements rotatifs avec les bras et les mains.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus