Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Blueberry

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 6 rue du Sabot, Paris, France

Téléphone à: 01 42 22 21 56

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 14h et 19h à 22h30

Prix: Environ 30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
13 Jun 2013
Restaurant le Blueberry Maki bar

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici de retour dans le quartier de Saint Germain des près et plus précisément dans la petite rue du sabot. Pendant longtemps il y avait l'un de mes restaurants préférés japonais de Paris, Oto Oto , mais depuis le mois de mai c'est un nouveau restaurant qui a pris la place, le Blueberry Maki bar.

Au départ je me rendais dans la rue du Sabot pour aller dans le restaurant chinois TaoKan et puis je suis passé devant l'ancien Oto Oto pour me rendre compte qu'un nouvel établissement venait d'ouvrir ses portes : le Blueberry Maki bar. Mon regard a de suite était attiré par la mention Maki bar. Il faut dire que sur Paris pour manger des makis originaux je ne connais qu'une seule et bonne adresse : Rice and Fish . Donc je jette un coup d'oeil sur cette carte qui comporte pas moins de 15 makis originaux. Ni une ni deux je décide de changer mes plans et d'essayer cette nouvelle adresse ... au final j'aurais du aller juste à côté chez TaoKan. La carte de chez Blueberry est courte mais elle propose une quinzaine de makis originaux, 5 assortiments de poissons crus et quelques plats portant le nom d'Izakaya. Il est vrai que lorsque l'on regarde la carte on se rend compte de suite que nous ne sommes pas en présence d'un restaurant japonais tenu par des japonais. Il faut dire que certains noms sont très imaginés comme Geisha de la rue du Sabot, Rackham le rouge, Veggi Yeti, Gatsby le magnifique ou bien le Shinkansen menus midi. Par contre les descriptions donnent vraiment envie d'essayer mais les prix un peu moins. Connaissant l'aménagement de Oto Oto avec sa grande banquette rose fluo, je fus surpris de voir que la disposition a complètement changé. Maintenant on rentre par la porte opposée de chez Oto Oto et on se retrouve devant un grand comptoir. La cuisine est toujours à la même place. L'entrée de chez Oto Oto est maintenant une pièce à la décoration très sympa avec son plafond recouvert de lanternes en papier dans les tons rouges et jaunes. Donc allons-y pour un test de ce nouveau « temple » du maki à Paris.

Comme je le disais les makis sont originaux avec des noms comme le Shizo bomb (saumon, avocat, radis jaune, feuille de shiso et pluie de shiso violet), le Rackham le rouge (crevette tempura, thon mariné au soja, truffe, concombre, oeufs de poisson volant), le Frisco (daurade, pamplemouse poivron, oignon, tomate, anans) ou bien le Little miss yuzu (saumon tataki mariné au yuzu, framboise, mangue ciboulette, écorce de yuzu). Mais voila ces noms et préparations originaux ont un prix il faut compter entre 10 et 15 euros pour 6 makis. Il y a aussi des petits plats style izakaya, salade d'algues, tataki de boeuf, ceviche de daurade au pamplemousse (portant le nom de Gondoles) ou bien la Geisha de la rue du Sabot (crêpes de riz croquantes, thon, truffe). Là il faut compte entre 5 et 12 euros. L'assortiment de sashimis (15 pièces) est à 24 euros et celui de sushis (12 pièces) est à 21 euros. Le chirashi est entre 16 et 21 euros. Le midi il y a aussi des menus à 18 euros se composant soit d'un chirashi, soit de sashimis, soit de makis ou de sushis avec une soupe et salade. Alors que penser de cet endroit ? Franchement c'est sympathique comme décoration mais franchement les makis sont vraiment décevants !!! Le riz n'est vraiment pas terrible et en plus il est super compact. Et puis lorsque vous lisez truffe vous pensez avoir des copeaux de truffe et pas uniquement de l'huile parfumé à la truffe. Bon il y a quand même des choses sympas comme la Geisha de la rue du Sabot qui est une belle création. Au final si vous voulez manger des vrais bons makis il faut aller chez Rice and Fish .

donc on débute le repas par un thé grillé (3.5 euros) bon puis on passe à la Geisha de la rue du Sabot (12 euros). C'est une petite crêpe de riz croustillante recouverte d'une fine pellicule de thon rouge et d'huile de truffe et quelques morceaux de ciboulette. Ensuite on choisi un ou deux makis

On commence avec le Smokey, un maki de tempura de citrouille verte, mozzarella fumée et concombre (6 pièces pour 10 euros) ....compact et le litte miss yuzu au saumon tataki mariné au yuzu, framboise, mangue ciboulette, écorce de yuzu (6 pièces pour 12 euros).... compact et je cherche encore le yuzu mais le mélange saumon-framboise-mangue est pas mal. Ensuite c'est le Shizo bomb au saumon, avocat, radis jaune, feuille de shiso et pluie de shiso violet (6 pièces pour 12 euros) les feuilles de shiso étaient étranges pourtant cette plante a un gout tellement caractéristique !!! On poursuit avec le unagiiii avec de l'anguille grillée (moui), tempura de crevette avocat et concombre (6 pièces pour 15 euros) et on termine par le Hyde Park Hotel au saumon daurade, gingembre, concombre, shiso et citron vert (6 pièces pour 12 euros).

Il y a des desserts comme des mochis au sésame (2 pièces 9 euros), des mochis glacés (2 pièces 8 euros), une tarte aus myrtilles et thé vert (10 euros) et le cheese cake au yuzu (11 euros). Je prends le cheese cake au yuzu .... trop cheese et pas assez yuzu, manque de peps et de goût de yuzu. Les écorces d'orange étaient de trop pourquoi ne pas mettre du citron ou du yuzu (puisqu'il y a un maki avec des écorces de yuzu !!!!). Petit plus en fin de repas un petit verre d'umeshu offert.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus