Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Waku ghin

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: Marina Bay Sands. Casino Level 2, Bayfront Ave , Singapour, Singapor

Téléphone à: 6 566 888 507

Horaires: Tous les jours à 18h et 20h30

Prix: Environ 250 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
30 Jun 2013
Restaurant Waku Ghin

L'article

par Akiko

Nous sommes à Singapour et plus particulièrement au Marina Bay Sands, cet immense complexe hôtelier dans la baie de Singapour qui est dominé par trois immenses tours et une terrasse-piscine unique au monde. C'est ici au milieu d'une quarantaine de restaurants que se trouve le Waku-ghin du chef Tetsuya Wakuda, classé en 2013 comme le 11ème meilleur restaurant en Asie.

Le Marina Bay Sands est un immense complexe regroupant un hôtel, des salles de théâtre, une galerie marchande, un centre d'exposition, un centre de congrès, un musée et une promenade le long de la baie de Singapour. L'hôtel est facilement reconnaissable de loin avec ses trois immenses tours reliées entre elles par une grande terrasse piscine unique au monde. Il y a plus d'une quarantaine de restaurants dans ce complexe.

Waku Ghin se trouve dans la galerie marchande le long de la promenade de la baie. Le restaurant est au 2ème étage de l'atrium. Il faut prendre l'ascenseur situé juste à côté du magasin de montre Hermès. On longe le restaurant de Gyu Savoy avant d'arriver chez Waku-Ghin. En 2013 ce restaurant a été classé 11ème meilleur restaurant en Asie par le magazine britannique World's 50 Best Restaurants. A la tête de ce restaurant le chef Tetsuya Wakuda. Celui-ci a fait toute sa carrière en Australie, où il a posé ses valises en 1982. Après des débuts modeste comme assistant de cuisine, il devient l'un des meilleurs chefs d'Australie avec son restaurant Tetsuya's à Sydney. En 2011 il ouvre une seconde adresse à Singapour, le Waku Ghin, contraction de deux mots japonais Waku (naitre) et Ghin (argent).

Waku Ghin est en même temps un restaurant et un bar. Tout le personnel est japonais des chefs aux barmans. Le bar est réputé pour sa carte comprenant 85 cocktails et aussi de grandes marques de wyski et de Saké. Il faut dire que le chef a été la première personne à avoir été nommée ambassadeur de Sake en dehors du Japon. Le bar se compose d'une belle pièce avec une vue magnifique sur la baie de Singapour. Pas de besoin de faire de réservation pour accéder au bar. Bien que la carte soit importante il est possible de discuter avec l'un des barmans pour réaliser un cocktail unique. Il est possible aussi de manger au bar avec une carte comportant quelques plats comme une sélection d'huitres, des fruits de mer marinés, un filet de truite de mer au piment et yuzu, une salade de roquette au bœuf, un sandwich au homard canadien ou bien un plateau de fromages. Il faut compter 25 euros (40 dollars Singapour) pour un plat avec un cocktail.

Le restaurant quant à lui se compose de 4 petites salles à manger privatives où les convives prennent place derrière un comptoir. Les chefs réalisent la cuisine sur de grandes plaques chauffantes en respectant la technique du teppanyaki. Le repas se compose d'une dizaine de plats et il faut débourser minimum 250 euros. Tous les produits utilisés sont de très grandes qualités comme le caviar, les oursins, les truffes, les ormeaux. La viande Waggyu provient quant à elle d'Australie, les fromages de France et les poissons et crustacés sont d'une très grande fraicheur. D'ailleurs le repas débute par la présentation de tous les ingrédients par le chef. Bien sûr comme tout grand restaurant qui se respecte le menu peut être adapté en fonction de vos restrictions alimentaires. Le repas dure 2 heures environs, les desserts étant pris dans une autre salle avec la vue sur la baie (ce qui laisse aussi le temps de préparer le comptoir teppanyaki pour un deuxième service.). Il y a deux services par soir à 18h et à 20h30. Attention il faut compter au moins 2 mois pour une réservation dans ce restaurant. Enfin il aut faire attention à la carte des boissons car les prix sont assez important surtout si vous choisissez un saké japonais ou un vin de France. Les vins d'Australie sont plus abordables.

Pour débuter le repas deux petites mises en bouche avec ce jour là une soupe froide de mais japonais sucrée avec une crème glacée au safran et des copeaux de truffes (d'Australie). C'est un savant mélange qui explose en bouche entre les parfums de la truffe et le safran. La deuxième mise en bouche est un plat signature de la maison : ce sont des crevettes d'eau douce japonaise marinées accompagnées d'oursins et de caviar osciètre. Pour déguster ce plat nous avons une cuillère en nacre pour ne pas altérer le gout du caviar. Au final une combinaison inhabituelle fortement iodée avec une texture crémeuse. On poursuit par le premier plat avec des ormeaux d'Australie accompagnées de pâtes fregola, d'une sauce à la tomate et d'une crème d'ail. L'ormeau a été cuit par le chef sur la plaque chauffante pour être légèrement grillé sur l'extérieur. Voici venir le 2ème plat avec du homard du Canada qui a été braisé puis cuit dans une réduction de carapace de homard, d'ail, de crème au paprika et d'estragon.

Le troisième plat se compose d'Ayu grillés, ces petits poissons des montagnes japonaises ressemblant à de petites truites, accompagnés de petits poivrons et de daikon. Le quatrième plat est un filet de bœuf de Tasmanie avec une moutarde au wasabi. La viande est cuite sur la plaque chauffante avec une sauce soja. Le cinquième plat est le fameux bœuf waggyu d'Ohmi considéré comme le meilleur bœuf du Japon. Il est simplement cuit sur la plaque chauffante avec des champignons et de l'ail grillé et du wasabi fraichement râpé. Le dernier plat se compose de pâtes aux gambas avec une sauce aux langoustines.

Pour terminer le repas le chef prépare le thé vert et en particulier un excellent gyokuro qui va permettre un nettoyage de ses papilles avant les desserts. Le premier dessert est un sablé recouvert d'une mousse-crème à base d'un miel de Tasmanie. Le second dessert est un cake mousse au chocolat noir. Et pour terminer voici les petits macarons maisons à base de chocolat, matcha, noisette, de la meringue et des petits biscuits.

Article par Marc F


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Akiko

Fan de gastronomie française et japonaise, elle aime parcourir les rues de Tokyo pour trouver de belles adresses. Les trois choses qu’elle aime le plus : les fleurs de sakura, les pâtisseries françaises et les étoiles du guide Michelin.

comments powered by Disqus