Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Ayamuya

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 1

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 5-17-39 Fukushima, Fukushima-ku, Osaka, Japan

Téléphone à: 06-6455-7270

Horaires: Tous les jours sauf dimanche de 17h30 à 23h

Prix: Environ 4000 yens


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
13 Sep 2013
Restaurant Ayamuya

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes à Fukushima, quartier d'Osaka. C'est dans cette partie de la ville, très populaire que se trouve un petit restaurant qui ne paye pas de mine, spécialisé dans le poulet et donc les yakitoris et du nom de Ayamuya. Chose étrange ce restaurant possède une étoile au michelin.

Fukushima est un quartier d'Osaka (même si on connait plus la ville de Fukushima et sa centrale nucléaire) au sud de la grande gare JR de Umeda. C'est un quartier très populaire avec une multitude de petites rues possédant de nombreux restaurants. Pour trouver le restaurant Ayamuya il faut soit, arriver par la gare Shin-Fukushima sur la ligne JR Tozai soit arriver par la gare Fukushima sur la JR Osaka loop line. Depuis Shin-Fukushima il faut prendre la sortie n°1, prendre l'avenue Joshobashi en direction de l'est et tourner sur la droite à la première rue. Au bout de celle ci on arrive presque en face du restaurant. Depuis la gare Jr Fukushima il faut prendre la sortie sur l'avenue Naniwa-suji, descendre en direction du sud, prendre la deuxième rue sur la droite, puis la première à gauche en direction du sud. On peut passer devant le restaurant Ayamuya et ne pas le voir. Il se trouve dans un petit bâtiment assez moche et il est entouré de deux magasins l'un avec une tenture rouge et l'autre une tenture bleue. On repère l'entrée du restaurant à sa grosse lanterne avec son nom dessus. C'est un minuscule restaurant avec uniquement une salle tout en longueur avec un grand comptoir derrière lequel le chef prépare la cuisine. Ayamuya est spécialisé dans les yakitoris et les plats à base de poulet. Si il possède une étoile au Michelin c'est que le chef maitrise à la perfection la préparation et la cuisson du poulet. Il utilise une race spéciale de poulet en provenance de la ville de Tamba, le Tamba Jidori. Le jidori est reconnu comme étant l'équivalent du boeuf de Kobe. Le poulet est un mélange entre une race domestique et une race sauvage. Il est élevé en plein air et exclusivement nourris d'un régime alimentaire végétarien. Le poulet est abattu et consommé le jour même. Pour profiter d'un repas chez Ayamuya il faut venir le soir à partir de 17h30. Il existe deux menus à 2000 et 4000 yens se composant de plusieurs petits plats et des brochettes. A la carte il faut compter entre 150 er 300 yens par paire de brochettes et entre 400 et 750 yens pour les petits plats. Pour les boissons on trouve principalement de la bière, du saké mais aussi quelques bouteilles de vins français, comme du Gevrey-Chambertin et du Gewurztraminer. Tous les morceaux du poulet sont cuisinés chez Ayamuya, des morceaux connus au moins connus. Les cuissons sont parfaites et très bien maitrisés par le chef. Une petite précision il faut impérativement éteindre son téléphone portable dans le restaurant.

Parmis les grandes spécialités de la maison il faut prendre le foie gras maison. C'est un petit pot de foie gras de poulet accompagné de petits toasts. Ce n'est pas aussi fin et bon que du foie de canard mais cela y ressemble fortement. Ensuite il y a le plat de sashimi de poulet. C'est une composition de 4 morceaux de poulet présentés sous la forme de fine tranche. Il y a le blanc, hyper fondant mais aussi des morceaux de coeur et de gésier. Enfin il y a du foie cru à déguster avec du gingembre frais et du gros sel.

Ensuite laissons place aux yakitoris. La maison propose 18 types de brochettes à base de viande de poulet et 5 à bases de légumes. On débute par les brochettes de cuisses avec la peau, du poivre et une sauce soja. Puis ce sont les blancs de poulet avec une petite touche de wasabi, les cartilages grillés (vraiment très étrange), les gésiers avec du gros sel et une pointe de pâte de curry et deux brochettes de cuisses de poulet avec des sauces différentes dont l'une recouverte de petite ciboulette.

Ensuite d'autres brochettes de ventre de poulet là aussi recouvertes de ciboulette. Puis ce sont des brochettes d'oeuf de caille et de morceaux de peau de poulet, des brochettes de tsukune, les fameuses boulettes de poulet haché. Pour accompagner une brochette de negi grillé. Ensuite c'est la spécialité du chef, la brochette de filet de poulet et negi avec un gradient de sel et de poivre, l'extérieur est épicé alors que le centre est neutre. Pour terminer d'autres tsukune à base de poulet haché et de fromage.

Pendant tout le repas nous avons le droit à une salade de choux avec une petite sauce maison à base de sésame. Cette salade est à volonté. Pour terminer le repas on peut aussi déguster un tofu maison que l'on dégustera avec une sauce soja et de la bonite séchée.

Article par Marc F


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus