Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Kokoro

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 36 rue des Boulangers, Paris, France

Téléphone à: 01 44 07 13 29

Horaires: Du Mercredi au Samedi de 12h à 15h, du Mardi au Samedi de 19h30 à 22h30 salon de thé du Mercredi au Samedi de 15H à 18H

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
05 Jan 2014
Restaurant Kokoro

L'article

par Frédéric Lacroix

Petit retour après quelques mois dans une de mes adresses préférées du moment, le tout petit restaurant Kokoro où Sakura et Frédéric opère une belle cuisine à la française avec des produits de qualité. L'accueil est toujours aussi sympathique et la cuisine toujours aussi bonne à base de produits de saison et de fait maison.

Quelques petits changements ont eu lieu au niveau des horaires avec une ouverture au déjeuner du mercredi au samedi de 12h à 15h, une ouverture pour le diner du mardi au samedi de 19h30 à 22h30 et l'ouverture du salon de thé du mercredi au samedi de 15h à 18h. Pour les prix nous avons aussi une formule déjeuner à 19.50 euros avec plat du jour et dessert du jour, et comme nous sommes en hiver un menu velouté de saison et plat du jour. Le soir nous avons le choix entre la formule à 29 euros, le menu dégustation à 48 euros et bien sur la carte avec les entrées à 8.5 euros, les plats à 18 euros et le dessert à 9 euros. Franchement après plusieurs passages dans ce petit univers gourmand je trouve que les préparations sont toujours aussi bonnes avec des associations de goûts originaux et l'utilisation de produits de belle qualité. Notons aussi l'apparition dans la carte de bières françaises artisanales comme la st Rieul une très belle bière ambrée sur lie et la blonde de la vallée de Chevreuse.

Alors que mange t'on chez Kokoro. Par exemple nous avons eu la truite au sésame noir accompagnée d'une petite crème blanche et surtout de petits blinis maisons. Autre entrée originale une jolie salade de betteraves crapaudines, menthe et anchois. Ce type de betterave provient du Poitou et doit son nom à sa forme allongée.

Pour les plats voici venir du poisson avec un superbe filet de colin parfaitement cuit accompagné de brocolis, panais et shiitake ou bien un coeur de cabillaud accompagné de carottes noires à l'orange. Un autre plat qui fut vraiment superbe à la dégustation, un magnifique ris de veau légèrement croustillant accompagné du mélange panais, brocolis et shiitake.

En dessert une mousse de brebis au pomelos, litchi et crumble de cacao, un mélange très doux en bouche ou bien un excellent babas au calvados, bien imbibé pomme chaude et crème légère à la vanille, un délice pour les amateurs de baba. Pour terminer le repas les petites madeleines maisons que l'on peut accompagner d'un verre de liqueur 44 ou bien d'un matcha latté. La liqueur 44 est une eau de vie dans laquelle se trouve 44 morceaux de sucre et une orange piquée de 44 grains de café. Elle se consomme 44 jours après sa fabrication.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
05 Oct 2013
Restaurant Kokoro

L'article

par Frédéric Lacroix

Voici une toute jeune adresse qui a ouvert ses portes en aout 2013 dans le quartier Jussieu à deux pas de la rue Monge et du métro Cardinal Lemoine. Kokoro est un restaurant de poche où le chef et sa femme, japonaise, nous font découvrir une cuisine à 4 mains. Kokoro c'est aussi un petit salon de thé pour l'après midi.

Il existe comme cela des adresses qui nous tiraillent. D'un côté nous ne voudrions pas la partager et la garder pour soi et de l'autre nous avons vraiment l'envie de la faire partager. C'est par hasard que j'ai découvert cette jolie adresse du quartier de Jussieu juste à côté du métro Cardinal Lemoine. C'est en remontant la rue des Boulangers depuis Jussieu que mon regard a été attiré par la façade jaune d'un petit restaurant portant le nom de Kokoro, coeur en japonais. Ce restaurant de poche est ouvert mardi au samedi de 12h à15h pour le déjeuner, de 15h à 18h pour le salon de thé et le vendredi et samedi à partir de 19h30 pour le diner. A la tête de ce petit univers un couple franco-japonais, Frédéric et Sakura Charrier qui sont passés par la grande table étoilée de l'Aprège. Ils nous proposent une cuisine à 4 mains gastronomique et très bien exécutée qui évolue tous les jours en fonction des produits de saison. Les prix sont en plus très attractifs avec pour le déjeuner un menu à 24 euros (entrée+plat ou plat+dessert), 29 euros (entrée+plat+dessert) et à 35 euros avec le fromage. Nous avons alors le choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts. Le soir le menu ce fait plus gastronomique avec un menu dégustation à 48 euros (1 entrée, 1 poisson, 1 viande et 2 desserts) et la carte avec au choix 3 entrées (environ 15 euros), 2 ou 3 plats (environ 25 euros) et 2 desserts (environ 10 euros).

Kokoro est un restaurant de poche. Au rez-de-chaussée la salle principale ses murs aux pierres apparentes et au fond la cuisine ouverte. La salle peut accueillir 14 couverts. Et puis il y a la mezzanine (basse de plafond) avec un décor dans les couleurs pourpre et pouvant accueillir une dizaine de couverts. Même si la décoration est simple on se sent vraiment bien dans ce petit restaurant et j'aime aussi beaucoup le fait de pouvoir sentir les bonnes odeurs en provenance de la cuisine et de voir la cuisine à 4 mais de Frédéric et Sakura, dont la spécialité est les desserts et le pain. La cuisine varie vraiment tous les jours en fonction de ce que le chef va trouver. Elle est très bien réalisée avec des cuissons parfaites et des assaisonnements subtils. Notons aussi une petite carte des vins avec des prix variant de 27 euros à 60 euros, une carte de thé japonais et une eau pétillante maison. Voila pourquoi j'aime beaucoup cet endroit et que j'espère qu'il grandira aussi qu'une adresse que j'ai suivi depuis son ouverture, Sola .

Voici quelques plats de chez Kokoro. En entrée un petit filet de chinchard juste poêlé avec des cacahuètes, des champignons et du chou frisé. Un plat qui peut paraitre simple mais très bien réalisé tout comme la deuxième entrée, la terrine maison de foies de volaille avec sa petite salade dont du pourpier aux petites giroles, oignon et cerises. Une autre entrée les betteraves 3 couleurs, rouge, jaune et blanche, avec de la lotte fondante fumée et des feuilles d'oseille. La cuisson de la lotte était vraiment parfaite.

Pour les plats voici par exemple le poulet fermier ou la bonite qui sont présentés avec de la courgette, du maïs et de l'agastache en fleur. Là aussi il faut noter la cuisson parfaite de la viande ou du poisson. Autre plat de poisson le rouget accompagné de carottes des sables, purée de carotte et girole. Le poisson était parfait, avec sa peau bien croquante et la chaire fondante. Pour la viande voici aussi de l'agneau laiton de l'Aveyron accompagné de petits poireaux crayons, de trévise et d'une petite sauce au café. La viande était fondante en bouche, comme j'aime la viande d'agneau. J'adore l'agneau de Sisteron et celui de l'Aveyron s'en rapproche beaucoup car ce sont des bêtes élevées sous la mère.

Les fromage change aussi régulièrement. Nous avons le choix entre du Melch Bio, un excellent fromage Suisse aux fleurs sauvages et un succulent Brie de Meaux aux herbes.

Pour les desserts, la grande spécialité de Sakura nous avons gouté au parfait glacé praliné, feuillantine, framboises et mûres sauvages et le sublime mille feuilles au potimarron accompagné de figues de Solliès et d'un caramel léger à la verveine, un régal. Pour terminer le menu gastronomique une petite bouchée de granité au muscat, très rafraichissant. Le repas est accompagné de pain fait maison, un pain qui donne envie d'en manger tout le temps.

L'après midi on monte à la mezzanine pour déguster un petit thé avec une pâtisserie du moment de Sakura. Les thés proviennent de la maison Jugetsudo. nous avons le choix entre 4 types de sencha, de l'hojicha (thé vert grillé), du genmaicha et un thé matcha glacé. Il faut compter entre 4 et 6 euros. Il y a aussi la possibilité de prendre un café ou un chocolat chaud ou froid. Pour les pâtisseries maisons il faut compter entre 8 et 10 euros. Exemple de dessert dégusté, l'éclair café-chocolat et noisettes fraiches ou bien la brioche vendéenne.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus