Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Le stube

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Allemand

Adresse: 31 rue de Richelieu, Paris, France

Téléphone à: 01 42 60 09 85

Horaires: Du mardi au samedi de 10h à 22h et le lundi de 10h à 15h30

Prix: Environ 20 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
22 Nov 2013
Restaurant Le Stube

L'article

par Frédéric Lacroix

Direction le quartier japonais de Paris pour découvrir une cantine ... allemande. Ce petit comptoir est un lieu pour se restaurer sur le pouce aussi bien le midi que le soir en découvrant quelques grandes spécialités de la cuisine allemande, strudel, saucisses, sauerkraut, kartoffel, kassler .... le tout fait maison.

Il est étonnant de découvrir dans le quartier japonais de Paris, une adresse qui propose autre chose que des sushis ou des okonomiyakis. Pourtant le Stube, petit comptoir qui se trouve dans la rue Richelieu nous propose de découvrir la cuisine allemande. Ce n'est pas vraiment un restaurant, mais plus une petite cantine pour se restaurer sur place midi et soir ou bien pour emporter son repas. A la tête de cette petite institution on retrouve Gerhard Weber qui avait ouvert il y a quelques années le restaurant le Stubli au 11 rue Poncelet dans le 17ème qui est devenu de nos jours Kaffeehaus. Sa philosophie est de faire découvrir des spécialités allemandes dans un cadre de snack et aussi dans un lieu où l'on peut se poser pour un encas impromptu, pour un gouter ou même pour un repas du soir autour d'une choucroute allemande. Cette adresse se veut gourmande en proposant une cuisine entièrement maison réalisée sur place. La cuisine est simple et c'est une bonne manière de découvrir la cuisine allemande. A noter que le premier restaurant a ouvert ses portes dans la rue Richelieu et qu'un deuxième restaurant se trouve dans le passage Verdeau

Cette adresse nous propose du snacking à emporter ou à déguster sur place. Au menu on trouvera des sandwichs chauds ou froids comme le stubenburger à base de pain et de fricadelles ou bien le sandwich au pastrami. Il faut compter entre 6 et 7.5 euros pour les chauds et 3.7 euros pour les froids. Mais dans la carte il y a aussi des plats plus typiques de la cuisine allemande comme la sauerkraut (choucroute), le fleischstrudel, le goulasch, le kassler ou l'heringsstip. Il faut compter pour ces plats chauds entre 8.5 et 10.5 euros. On trouve aussi la fameuse currywurst, grande spécialité de Berlin à base de saucisse nappée d'une sauce rehaussée au curry à 4.9 euros. Pour cette saucisse nous avons le choix entre du boeuf poché ou bien du porc grillé. Enfin il y a le choix dans la carte entre une dizaine de tartes et de gateaux tous réalisés maisons à 3.9 euros la part (tarte au citron, tarte griottes pavot, strudel, linzer, etc ....). Bien sur comme nous sommes dans un snacking il y a des formules de 12 à 16.5 euros se composant d'un des plats de la carte avec une boisson et un dessert. En plus de ce choix il y a aussi quelques petits spécialités à grignoter comme le brezel, le pirojkis, le liptaeur, l'heringsstip (harengs) mais aussi des salades à base de lentilles, de chou, de pommes de terre ou de cervelas. Il y a même quelques boissons allemandes comme de la bière (Warsteiner ou Erdinger), du pinot gris de Baden, de la bionade une limonade bio peu sucrée et des fritz sodas en provenance de Hambourg (kola, apfelschorle à base de jus de pomme et du Limo).

Alors que mange t'on au Stubel ? Il y a la fameuse sauerkraut, la choucroute douce accompagnée d'une saucisse de boeuf, de rôti de porc fumé et d'un écrasé de pomme de terre (10.50 euros), la wurstchen mit senf (8.5 euros), une saucisse pur boeuf pochée accompagnée de pommes de terre rôties et de condiments de moutarde sucrée. Il y a aussi le kassler (8.5 euros) , le rôti de porc fumé et ses pommes de terre.

Ensuite il y a le fleischstrudel (9 euros) une préparation de viande de boeuf, poitrine fumée de porc et tomate, roulée dans une fine pâte. Ce plat est accompagné de riz et de légumes vapeurs. Enfin il faut tester la fameuse currywurst du stube cette saucisse, ici de boeuf poché mais pouvant être de porc grillé qui est découpée en petits morceaux et qui est nappée d'une sauce à la tomate rehaussée de poudre de curry.

En dessert il faut gouter l'une des tartes ou l'un des gâteaux maisons. On peut prendre le strudel aux griottes ou bien celui plus traditionnel aux pommes ou bien prendre la Palatinat un gâteau au fromage blanc.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus