Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Himawari sushi

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 1-15-3 Nishishinjuku, Shinjuku, Tokyo, Japan

Téléphone à: 03-3344-3576

Horaires: Tous les jours de 11h à 23h30

Prix: Environ 1000 yens


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
12 Jan 2014
Restaurant Himawari sushi

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes dans le quartier de Shinjuku où nous allons tester un nouveau restaurant de sushi et plus particulièrement un kaitensushi. Himawari sushi est un établissement typique du genre, avec son comptoir autour d'un espace où les chefs préparent des assiettes de poissons d'une grande fraicheur.

Nous sommes dans le quartier de Shinjuku, à deux pas de la gare JR, dans la partie que certains appellent aussi « Electric town » de part la présence de magasins d'électroniques comme Yodobashi camera. On trouve de nombreux restaurants dans ces petites rues proposant des ramens, du yakiniku, du tonkatsu et bien sur des sushis. Himawari sushi est un kaitensushi typique. On mange autour d'un espace qui sert de cuisine où trois chefs préparent de nombreuses petites assiettes dont certaines originales. On prend place sur des petits tabourets et on attend que les assiettes passent devant nous pour faire notre choix. Il est aussi possible de commander aux chefs en regardant le menu en japonais accroché sur les murs ou bien la carte en anglais. Petit détail les serveuses ne sont pas japonaises mais thaïlandaises. Le prix des assiettes débute à 150 yens pour atteindre un maximum de 750 yens. Pour les boissons, le thé vert est gratuit et à volonté par contre il faut demander pour avoir de l'eau ou bien de la bière. Une autre particularité de ce kaitensushi est la soupe miso offerte dés votre arrivée. Comme dans tous les établissements de ce type, les poissons et coquillages sont d'une grande fraicheur et la carte évolue en fonction des saisons. On trouvera des sushis mais aussi des gunkans, des makis et aussi des petits bols recouverts de tranches de poissons crus à partir de 500 yens.

Le choix est assez varié avec des créations originales. En hiver on peut par exemple choisir le gunkan avec de la chair de crabe et du cerveau de crabe (250 yens), bon le gout est très fort ou bien du thon gras (250 yens) un véritable plaisir en bouche. Il y a aussi les sushis d'oeufs de saumon marinés au saké (250 yens) et les sushis de saumon recouverts d'oignon et de mayonnaise (250 yens). Il y a aussi les noix de Saint-Jacques en provenance d'Hokkaido (250 euros) ou bien le gunkan de blanchaille, des petits alevins crus (150 yens).

Puis on peut choisir les sushis de bulot géant (150 yens) ou bien les sushis de seiche (150 yens), les coquilles saint jacques japonaise (150 yens) ou bien la sélection de maquereau, 3 morceaux provenant de divers endroits du poisson (350 yens). Ensuite il y a les excellents sushis de mulet (350 yens) ou bien les sushis de saumon grillé et fromage fondu (350 yens).

On peut aussi tester l'une des spécialités de la maison, le kamakura sushis, des makis inversés au thon gras qui sont recouverts d'une montagne d'oignon et de mayonnaise (350 yens). Plus simplement il y a aussi les negitoro-maki au thon gras à la ciboulette (150 yens) ou alors la très belle assiette de différents thon ; maguron otoro et chutoro à 750 yens. Une autre spécialité de la maison est le bol de riz recouvert de poisson comme par exemple celui au saumon avec trois préparations du poisson, cru, grillé et tataki (500 yens).


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus