Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Peco peco

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 47 rue jean-Baptiste Pigalle, Paris, France

Téléphone à: 01 53 16 19 84

Horaires: Du lundi au mardi de 12h à 18h, du mercredi au samedi jusqu'à 23h

Prix: Environ 25 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
12 Jan 2014
Restaurant Peco Peco

L'article

par Frédéric Lacroix

Est ce que le neuvième arrondissement de Paris deviendrait un nouveau quartier japonais de Paris ? La toute dernière adresse est le petit restaurant Peco Peco qui se définit lui même comme un café restaurant japonais. Le midi c'est donburi, salades et sandwiches, dans la journée c'est salon de thés et pâtisseries et le soir Kushiage.

Le triangle Place de Clichy, Pigalle et Trinité d'Estienne d'Orves dans le 9ème arrondissement devient il un nouveau quartier de restaurants japonais à Paris ? Pendant longtemps il n'y a eu que le seul Momoka de la chef Masayo Hashimoto au 5 rue Jean Baptiste Pigalle (qui a ouvert depuis une deuxième adresse un peu plus haut dans la rue). Et puis depuis un an il y a eu l'ouverture de l'izakaya Ito au 2 rue Pierre Fontaine, Tsubame au 40 rue de Douai et maintenant Peco Peco au 47 rue Jean Baptiste Pigalle. Et là je vous parle d'un véritable coup de coeur pour ce petit endroit fort sympathique qui met en avant une de mes spécialités d'Osaka préférée, le Kushiage. Il y a plusieurs ambiance dans ce petit restaurant : le midi ce sont les donburi qui sont mis à l'honneur à partir de 8.5 euros, de grand bol de riz sur lesquels sont disposés différentes garnitures, des sandwiches (dont un au porc pané) à partir de 4.5 euros et des salades. Dans l'après midi, peco peco devient un salon de thés et de cafés pour déguster des pâtisseries maisons. Enfin le soir c'est une sélection de kushiage qui nous est proposée. D'ailleurs Peco peco est le troisième restaurant de Paris à proposer cette spécialité après Shu et Bon .

C'est en ce début d'année 2014 que j'ai découvert un soir Peco Peco. Le restaurant n'est pas très grand juste une grande pièce avec au fond la cuisine ouverte et quelques grandes tables communes. Ici tout est fait pour recréer l'ambiance des petits restaurants familiaux du quartier de Namba à Osaka. Nous sommes accueillis par Benjamin et par le chef Kenji originaire de Gifu, au nord de Nagoya. Le soir à partir de 19h le chef nous propose des Kushiages. Ce sont des petites bouchées en brochette qui sont frittes, grande spécialité de la ville d'Osaka. La carte se compose d'une douzaine de brochettes, de quelques accompagnements, de desserts et de quelques vins natures, shochu et umeshu. Les brochettes sont entre 1.5 euros et 2.5 euros à la pièce et elles se composent de légumes, de viande, de poisson et même de fromage. Franchement c'est très bon, les produits sont frais et certains mélanges originaux et Peco peco est le restaurant pour découvrir les kushiage à Paris à des prix abordables.

On débute le repas par une petit mise en bouche maison, ce jour là des carottes et navets marinés et sésame. Puis pour attendre les brochettes pourquoi ne pas prendre quelques edamames (3.5 euros) et des pickles (5 euros). Ils sont présentés dans de petits pots de verre. Le mélange de pickles est un véritable coup de coeur avec plein de petits légumes, choux fleur, carotte, daikon, celeri, piment et racine de lotus. Ensuite on commande un umeshu (de la maison Takara) ou bien une kirin et voici venir les sauces pour les brochettes : une sauce barbecue maison (excellente), une sauce tartare maison sans mayonnaise (excellente aussi), du citron, du sel et du poivre.

On a le choix entre une douzaine de brochettes alors pourquoi ne pas tout prendre ? On a le choix entre légumes (1.5 euros/pièce), viande, poisson et fromage (toutes à 2.5 euros/pièce). On débute par quelques légumes avec des shiitakes et des okuras. Ces derniers sont l'équivalent des kombos. Pour la sauce je préconise de déguster le shiitake nature et d'utiliser la sauce BBQ pour l'okura. Ensuite voici le poulet au wasabi que l'on déguste nature car le wasabi est bien présent et le poulet bien tendre..

Ensuite voici du poisson avec pour commencer les encornets et le saumon qui sont à déguster avec la fameuse sauce tartare maison. Ensuite on se laisse tenter par la brochette à la betterave, vraiment originale comme création, à déguster avec du citron puis voici la gambas, bien ferme à déguster avec du poivre et du sel ou du citron.

Ensuite voici le cerfeuil, des boulettes de pomme de terre au cerfeuil qui se marient bien avec du citron ou de la sauce BBQ, puis la brochette de porc que l'on recouvre d'une racine de lotus (celle des pickels) et de sauce BBQ. Pour terminer voici aussi les deux brochettes au fromage avec une belle création chèvre-miel et celle au camembert qui ma rappelait un camemberu-mochi (du camembert frit) dégusté dans un petit village du mont Aso sur l'île de Kyushu. Pour terminer le repas voici le cheese cake maison et son coulis de framboise.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus