Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Okomusu

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 11 rue Charlot, Paris, France

Téléphone à: 01 57 40 97 27 

Horaires: Le mardi de 19h à 22h30, du mercredi au dimanche de 12h à 14h30 et 19h à 22h30

Prix: Environ 30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
23 Jun 2015
Restaurant Okomusu

L'article

par Frédéric Lacroix

Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé chez Okomusu, ce petit restaurant spécialisé dans les okonomiyaki. J'avais alors découvert à Paris le vrai gout de cette spécialité d'Osaka, grâce à la chef Hiroko Tabuchi. Une bonne occasion c'est présenté et me voici dans le quartier de la mairie du 3ème arrondissement pour voir comment Okomusu a évolué.

A l'ouverture de Okomusu, le restaurant n'était ouvert que le soir. Le premier changement se présente sous de nouveaux horaires avec surtout l'ouverture pour le déjeuner. Ce qui m'arrange au final car j'aime venir sur paris le week end. Le deuxième changement est l'apparition sur la carte de nouveaux petits plats et aussi de nouvelles recettes d'okonomiyaki. Il faut dire que trouver de très bonnes okonomiyaki sur Paris est assez dur. Pendant longtemps Aki était la référence, mais depuis que j'ai vu des paquets surgelés d'okonomiyaki je n'y retourne plus. Il y a aussi Atsu Atsu , mais là il y a un problème avec la recette, j'ai trouvé l'okonomiyaki fade (on ne retrouve pas le petit gout de bonite de la farine). Enfin il y a Happa Tai qui propose aussi des okonomiyaki pas trop mal. Heureusement Hiroko Tabuchi est venu combler le vide parisien en nous proposant de très bonnes recettes de cette grande spécialité d'Osaka. Il faut dire qu'ici les produits de base sont de qualité et tout est pesé au gramme près pour obtenir les mêmes saveurs que si on allait dans un restaurant d'okonomiyaki à Osaka. Depuis mon premier passage la carte des boissons s'est enrichie avec l'apparition de bières japonaises que j'aime beaucoup : La kagua blanche et la kagua rouge. La première est une bière blanche a un petit gout de yuzu alors que la seconde est une bière ambrée qui est parfumé au poivre sancho.

Comme je le disais la carte compte de petits plats. Parmi ceux ci on trouve les racines de lotus au soja. Elles sont juste cuites sur la grande plaque chauffante avec de la sauce soja. C'est simple mais terriblement bon. Ensuite on retrouve les petits plats de légumes marinés comme les racines de lotus et les haricots verts au sésame. Enfin il y a la papillote de champignons au beurre. Ce sont différents champignons japonais, shiitakes, shimeji, bunapi qui sont cuit dans une papillote avec du beurre. Là aussi une réalisation simple, faite à la minute sur la plaque chauffante mais qui est super bonne.

Ensuite on retrouve les différentes recettes d'okonomiyaki avec du porc, des fruits de mer et végétarienne. Bien sur à la fin de la cuisson elles sont recouvertes de la fameuse sauce épaisse au soja, de mayonnaise et de flocons de bonite séchée.

Mais il y a une nouvelle recette qui m'a beaucoup marqué que je trouve super originale et que je n'avais jamais vu jusqu'ici. C'est l'okonomiyaki au natto. Ce dernier est un plat particulier, assez fort en gout et qui se compose de graines de soja fermentées. La prépartaion de l'okonomiyaki se déroule en plusieurs étapes. La première consiste à cuire une première okonomiyaki avec une partie de la préparation, ensuite on rajoute le natto puis on recouvre avec le reste de la préparation et on laisse cuire. Le résultat est assez étonnant voir détonnant pour certains, mais moi j'adore le natto. Donc je trouve cette recette vraiment très bien.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
12 Apr 2014
Restaurant Okomusu

L'article

par Frédéric LacroixEnglish version

Partons à la découverte d'un petit restaurant japonais qui a ouvert ses portes en mars 2014 et qui nous propose de découvrir la grande spécialité d'Osaka, l'okonomiyaki. Cette spécialité peut être décrite comme une grosse crêpe omelette à la japonaise à base de porc, de choux, de gingembre, de fruits de mer et d'une onctueuse sauce. Alors direction le 3ème arrondissement de Paris chez Okomusu.

A Paris jusqu'au début de l'année 2014 que deux restaurants spécialisés dans l'okonomiyaki, l'une des grandes spécialités culinaires de la ville d'Osaka : Aki et Happa Tai . Le premier nous propose maintenant des okonomiyaki surgelées (arghh) et le second des okonomiyakis fraiches ainsi que des takoyaki. Il a fallut attendre le début du mois de mars pour avoir un nouvel établissement nous proposant cette succulente spécialité : okomussu. Ce restaurant se trouve dans le 3ème arrondissement de Paris, pas très loin du marché des enfants rouges, dans la discrète rue Charlot. Ici l'okonomiyaki est au centre du restaurant grâce à la patronne-chef, Hiroko Tabuchi. Le restaurant est tous simple avec sa salle tout en longueur avec son grand comptoir où l'on prend place et derrière lequel la chef prépare les okonomiyakis comme à Osaka, sa ville d'origine. Le menu est très simple avec le choix entre 4 recettes d'okonomiyaki avec porc, crevette, un ingrédient du jour et la version mixte en mélangeant 2 ingrédients. Il faut compter entre 17 et 20 euros en sachant que le plat est accompagné d'une petite entrée et d'une véritable soupe miso. En plus pour 3 euros vous pouvez avoir des yaki-onigiri ou sinon pour 17 euros un gros plat de nouilles sautées.

Pour les boissons la carte est aussi courte avec en plus de quelques boissons non alcoolisées, de la bière kirin à la pression (6 euros), du whisky Yamazaki 12 ans (12 euros), du saké (9 euros) qui change en fonction des jours comme par exemple du Kubota Senju Asahi shuzo. Il y a aussi de l'ume shu et du yuzu shu (8 euros). Ces deux derniers sont pour moi connus puisque ce sont les mêmes que ceux de chez Sola . C'est normal la chef est passée par cet établissement et l'architecte qui a dessiné Okomusu est la même. Le repas débute toujours par une petite entrée qui change tous les jours, comme une petite salade de pousses d'épinards.

Ensuite voici venir l'okonomiyaki de son choix. On pourrait croire que cette recette culinaire est simple mais c'est tout un art. Il faut bien choisir les ingrédients et surtout les mixer dans les bonnes quantités. C'est ce que fait très bien Hiroko en choisissant un chou blanc français très proche du chou japonais (car il ne faut pas qu'il soit trop fibreux et trop dur), de l'excellent igname, des flocons de bonites parfaits (le tenkasu), un bon gingembre, de la mayonnaise importée du Japon et bien sur la succulente sauce okonomiyaki elle aussi en provenance direct du Japon. La chef pèse les bonnes proportions de tous les ingrédients puis dispose le mélange sur la plaque chauffante et utilise des cloches pour avoir une cuisson parfaite. Les yaki onigiri sont aussi directement grillés sur la plaque chauffante.

Ensuite l'okonomiyaki est recouverte de la fameuse sauce sucrée épaisse, de mayonnaise et des flocons de bonites. La portion est généreuse et on découpe son plat avec une petite pelle avant de déguster. Et franchement le gout est comme à Osaka. J'ai vraiment retrouvé les saveurs de là-bas comme dans les deux restaurants que je fréquente Sakura okonomiyaki dans la gare Hankyu et Chibo dans le quartier de Namba. Franchement j'y retournerais. Pour terminer le repas il y a une véritable soupe miso qui est réalisée avec un très bon bouillon et de la pâte de miso fraiche.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Notice: Use of undefined constant m - assumed 'm' in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 995

Le traducteur

Frédéric Flèche

Informaticien passionné par le développement d'applications informatiques à l'attention des scientifiques et l'intégration puis la visualisation des données dans le contexte de la recherche pharmaceutique. Quand il ne fait pas du théâtre ou de la course à pied il code pour améliorer l'ergonomie et les fonctionnalités du site. Vous pouvez le contacter via LinkedIn

comments powered by Disqus