Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Shinseki

La note de Fred: 2

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 6 rue de Montfaucon, Paris, France

Téléphone à: 01 43 26 37 62

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 15h et 18h45 à 23h30

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
06 Apr 2014
Restaurant Shinseki

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes à Saint Germain des près, quartier qui possède de belles adresses japonaises et où vient d'ouvrir début 2014 un nouveau restaurant de cuisine japonaise, Shinseki. Mais quel est cet étrange restaurant qui ne ressemble pas du tout à un établissement japonais, qui a un chef japonais et qui propose une cuisine japonaise sans aucun intérêt ?

Il existe autour de l'église de Saint Germain des près plusieurs belles adresses nippones comme Yen , Hanafoussa , Orient Extreme et Tsukizi . Début 2014 a vu l'ouverture dans la petite rue de Montfaucon qui donne sur le marché Saint Germain d'un nouveau restaurant de cuisine japonaise. Je précise de cuisine japonaise et non pas restaurant japonais, car nous sommes en présence d'un lieu étrange qui trouve ses racines en Thaïlande !!! C'est un lieu étrange pour un restaurant japonais car ici la décoration est rouge et noir, avec une lumière feutrée, des orchidées un peu partout et quasiment aucuns objets rappelant le Japon à part un gros manekineko au niveau du bar. Mais pourquoi dis-je que ce restaurant est thaïlandais ? Simplement du fait que le personnel est thaïlandais et que les cocktails proposés à la carte sont préparés dans le restaurant juste en face, le Mandarin Saint Germain, restaurant de cuisine sino-thailandaise. Mais il existe de bons restaurants chiponais, laoponais, vietponais alors pourquoi pas un bon thaiponais ? En plus lorsque l'on regarde la carte on peut voir de nombreux plats de la cuisine japonaise de tous les jours qui sont préparés par un chef japonais. Après renseignement celui ci se nomme Ofuji Manabu et il aurait une expérience de plus de 40 ans dans le domaine. Oui mais voila une fois les plats dégustés il s'avère que cette cuisine est sans aucuns intérêts, fade et vraiment mal maitrisée.

Il faut dire que la carte est très conséquente avec un choix très important de plats allant des sushis, sashimis à des makis spéciaux, des udons, des petits plats comme dans une izakaya, des plats chauds du poulet grillé à la brochette d'entrecôte ( ???) et bien d'autres plats (dont un étonnant flan japonais au taro et noix de coco, très japonais comme dessert) avec des prix allant de 7 euros à 20 euros. De plus il y a un menu dégustation à 45 euros selon les envies du chef en fonction du marché du jour. Pour ce prix là vous avez 5 plats et un dessert qui normalement doivent mettre en avant les talents du chef. Oui mais voila en 5 plats j'ai eu le droit à des plats étranges et fades que j'aurais pu manger dans un vulgaire chiponais et pas digne d'un chef japonais. Bien que le décor soit très sympa (même si il n'a rien à voir avec un décor de restaurant japonais), il faut faire un tour au sous sol pour voir la très belle cave à vins, la cuisine est tellement décevante que l'on oublie très vite un passage dans ce restaurant.

En attendant le début du repas, le fameux menu gastronomique du chef, on nous propose des petits pois au wasabi qui sont pas mal. Ensuite voici venir 3 petites mises en bouche présentées comme étant : ika grillée, tempura de petits poissons et bar au wasabi. La seiche était grillée effectivement mais aussi très caoutchouteuse, les tempuras de petits poissons très croquant et le bar au wasabi très pâteux. Le repas débute ....... très moyenement.

Le deuxième plat est un carapaccio de saumon, avec une découpe très fine, au yuzu ou au citron vert là j'hésite encore. Un plat correct mais sans plus. Troisième plat, des légumes mijotés avec des épinards, des racines de lotus (pas assez cuites et très très dure à manger), des shiitakes et un morceau de viande il me semble mais comme le plat était sans aucun intérêt j'ai oublié. Le 4ème plat, du oden. Alors là j'ai été surpris, généralement le oden est cuit durant plusieurs heures dans un bouillon et les différents ingrédients prennent le gout de ce bouillon. Ici le bouillon était fade, le tofu frit hyper imbibé et les boulettes de viande dures comme du béton.

Le 5ème plat est un maki spécial, un gros makis croustillant avec un beignet de crevette dedans, bon mais sans plus. Enfin en dessert un fondant au chocolat avec une boule de glace au thé vert le seul plat vraiment sympa de ce menu.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus