Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Au cruchon

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 11 Rue des Pucelles, Strasbourg, France

Téléphone à: 03 88 35 78 82

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 14h et 19h à 23h

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
01 Jul 2014
Restaurant Au Cruchon

L'article

par Frédéric Lacroix

Direction Strasbourg pour découvrir une adresse discrète qui nous propose une belle cuisine de terroir avec une touche de modernité. Nous sommes au cruchon dans la rue des Pucelles, dans le restaurant du chef Gilles Spannagel est maitre-restaurateur, seul label de qualité reconnu par l'état, et qui nous propose une belle carte de produits de la région.

Il existe des petites rues à Strasbourg loin de l'agitation touristique de la petite France ou de la place de la cathédrale. La rue des Pucelles est l'un de ces lieux. Située derrière la cathédrale il faut vouloir venir jusque-là et pourtant on y trouve une très belle adresse, la winstub au cruchon. On repère de suite à sa façade blanche ce restaurant qui est tenu par le chef Gilles Spannagel, qui opère seul en cuisine. Gage de qualité on peut voir la plaque de maitre-restaurateur juste à l'entrée. Cela se traduit par une cuisine qui fait la part belle aux produits du terroir et qui évolue en fonction des saisons.

Le chef nous propose les grands classiques de la cuisine alsacienne mais aussi une certaine audace et de l'originalité dans ses créations. Toute l'année il y a une carte simple avec quelques plats qui s'enrichie avec l'ardoise et les plats de saisons. Le chef maitrise parfaitement les cuissons et les plats proposés sont savoureux avec une belle présentation. Le chef aime aussi les légumes et il n'hésite pas à proposer des variétés anciennes qu'il va chercher lui-même chez un maraicher local. Le restaurant n'est pas très grand avec une salle pouvant accueillir une bonne vingtaine de convives, il est donc nécessaire de réserver. Le décor est typiquement alsacien sans être trop chargé et il faut remarquer les belles poutres peintes du plafond ainsi que la grande fresque sur l'un des murs. Le tout donne un mélange de tradition et de modernité. Petit coup de cœur aussi pour les toilettes, fort sympathiques avec une ancienne tireuse à bière transformée en lavabo.

Vous l'aurez compris la cuisine est ici entièrement réalisée avec des produits frais et de saison. La carte-ardoise se compose de 5 à 6 entrées, d'une dizaine de plats et d'une dizaine de desserts. Pour les entrées il faut compter entre 7 et 15 euros, pour les plats entre 15et 20 euros et pour les desserts entre 6 et 9 euros. La cuisine fait la part belle aux produits du terroir comme le jambonneau, la choucroute, le munster mais on y trouve aussi quelques réalisations plus modernes et audacieuses comme un tartare daurade-truite, un œuf mollet aux morilles, un faux filet de bœuf en croute de cèpes ou bien un struedel de Saint-Jacques. A première vue tout parait appétissant et au final c'est vraiment super bon, bien cuisiné et très bien présenté. Ce restaurant est un vrai coup de cœur gastronomique.

on débute le repas par une très belle création qui mélange tradition et modernité avec les makis Alsaciens. Le riz est remplacé par une excellente et gouteuse choucroute. Sur chaque makis quelques ingrédients, oeufs de poisson, radis, tomate, pousse-pieds. Les makis sont accompagnés de 4 sauces et préparations excellentes. Une autre entrée, fort sympathique est le feuilleté de munster au cumin. Enfin pourquoi ne pas prendre la fricassée d'escargots aux poireaux et fines herbes que l'on accompagne avec de petites boules de pain très bonnes aussi.

En plat nous avons le jambonneau confit au miel et à la bière avec sa galette de pomme de terre et son lit de chou. Autre plat très bon de saison est la caille farcie aux foies de volaille et champignon, avec une belle cuisson. Enfin en plat de saison nous avons aussi le suprême de volaille au foie gras et son gratin. La cuisson était superbe avec la peau bien croustillante, une chaire savoureuse et moelleuse et sa petite sauce de cuisson.

Même les desserts sont maison avec là aussi des créations de saison. Nous avons le soufflé à la vanille, sa glace à la framboise et son cornet croustillant ou bien la poêlée d'abricots au romarin.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus