Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Shabu Sha

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: 72 Rue des Gravilliers, Paris, France

Téléphone à: 01 42 77 06 69

Horaires: Tous les jours sauf mardi midi de 12h à 15h et 19h à 23h

Prix: Environ 20 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
23 Jul 2014
Restaurant Shabu sha

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes dans le 3ème arrondissement de Paris, à deux pas du quartier chinois historique de la capitale et de la station de métro Arts et métiers, dans la petite rue tranquille des Gravilliers. C'est ici que l'on trouve un restaurant avec un concept original qui mélange une grande spécialité culinaire japonaise, le shabu shabu et une technique de présentation japonaise des sushis, le kaitensushis. Nous sommes chez Shabu sha, restaurant de fondue asiatique.

Le quartier d'Arts et métiers dans le 3ème arrondissent de Paris est le quartier chinois historique de la capitale, notamment au niveau de la rue Volta et de la rue au Maire. Il n'est pas rare en se baladant dans les rues environnantes de croiser des lanternes rouges au-dessus de l'entrée des boutiques et des restaurants. C'est dans une petite rue tranquille, la rue des Gravilliers que l'on repère la façade blanche toute sobre du restaurant Shabu Sha. Et le concept est assez original. A la tête de cet établissement deux jeunes franco-chinois de la 2ème génération qui ont décidé de faire bouger les choses dans la restauration asiatique parisienne en mélangeant deux concepts japonais. Le premier est la spécialité de la maison, la fondue japonaise le shabu shabu. Bien que la fondue soit originaire de Chine, c'est dans les années 50 qu'elle est adaptée et démocratisée à Osaka pour donner le fameux shabu shabu. Son nom est une onomatopée, celle du bruit de la viande qui cuit dans un bouillon très chaud. Le deuxième concept est celui du kaiten-sushi où sushi tournant. Les plats sont proposés dans de petites assiettes qui se baladent sur un tapis roulant devant les convives. On peut alors choisir ce que l'on veut et faire son repas soi-même. Shabu shabu et kaiten-sushi donnent alors le restaurant Shabu Sha.

Alors que le principe est japonais, l'ambiance du restaurant est chinoise. Il faut dire que la décoration est assez sympa. Nous avons une grande salle dont les murs bleus sont recouverts de cadres avec des vieilles affiches de propagandes chinoises, ambiance retro. J'aime bien aussi la salle au fond avec plein d'étagères recouvertes d'un bric à brac d'objets. Au centre de la salle principale, un grand comptoir sur lequel tourne les petits plats. On prend place et devant soi on trouve un espace qui va accueillir le récipient à fondue. Ce qui est bien c'est que chaque personne peut choisir son bouillon. Le midi le menu est à 18 euros et le soir à 25 euros. C'est un menu à volonté. Il faut alors choisir le bouillon avec 3 types, nature, miso, épicé, il faut choisir la sauce avec 5 sortes, sésame, satay, cacahuète, barbecue et spécial maison. Ensuite on choisit les différents ingrédients que l'on va plonger dans son bouillon. Ils passent devant vous sur de petites assiettes où lorsque le système est en panne on fait notre choix sur un petit papier que l'on fait passer au chef. Le menu comporte aussi une assiette de makis. A noter aussi une carte de boissons intéressantes avec quelques spécialités japonaises comme de l'umeshu et du yuzushu (6 euros), une belle liste de sakés et des whiskys japonais comme du Nikka, du Yoichi et du Taketsuru (10 à 15 euros) mais aussi un choix de bières asiatiques ( de 4.5 à 5.5 euros) comme de la Tsingtao chinoise, de la Hite coréenne, de la Singha thaïlandaise, de la Kirin japonaise et de la Musachino japonaise aussi. Enfin il y a aussi des thés glacés maisons.

Le repas débute par une petite assiette de makis assez sympathiques à base de saumon mais on peut aussi demander des édamames. Nous avons choisi le bouillon épicé et le bouillon miso. Le premier est légèrement épicé, pas trop et il contient des légumes verts, du maïs et des baies de goji. Le second n'est pas très fort en miso avce aussi quelques légumes verts et des champignons de Paris. Ensuite nous avons un choix assez important d'ingrédients à mettre dans notre fondue. Pour la viande il y a 5 choix possibles avec de l'agneau, du boeuf (de fines tranches), du poulet, des boulettes de boeuf et des raviolis au porc. C'est la même chose pour les fruits de mer et poisson avec 5 choix : gambas, calamar, poisson, boulettes de crevette et boulettes de poisson.

Ensuite voici venir les légumes avec pas moins de 19 possibilités entre différents types de tofu mais aussi du taro, de la châtaigne d'eau, de la pomme de terre, de la racine de lotus, des champignons noirs, des shiitakes et des enokis, de l'algue, différents types de choux, des feuilles d'épinards et de chrysanthème, des brocolis, des carottes , des tomates cerises, de la patate douce, etc ... Enfin il y a les accompagnements comme des vermicelles, des pâtes de patate douce, des ramens, des udons, des gâteaux de riz, de l'oeuf et du riz nature.

Ensuite vous plongez dans l'ordre que vous voulez les ingrédients dans votre bouillon puis avec une petite louche vous allez à la pèche et vous rajoutez la sauce avant la dégustation. Et si vous voulez terminer comme un vrai shabu shabu, il faut plonger quelques nouilles et les déguster comme une soupe. Il y a aussi quelques desserts comme de la glace pilée recouverte de sirop, de la glace au matcha, sésame noir ou sésame blanc ou bien un roulé de coco à la mangue et glace à la mangue. Enfin au moment de payer vous aurez le droit à un fortune cookie.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus