Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Nobuki

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 3 Rue Buffon, Tours, France

Téléphone à: 02 47 05 79 79

Horaires: Tous les jours de 12h à 14h et 19h à 22h sauf dimanche et lundi

Prix: Environ 30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
05 Oct 2014
Restaurant Nobuki

L'article

par Frédéric LacroixEnglish version

Direction Tours pour découvrir la seule et unique véritable adresse japonaise de la ville : Nobuki. Ce petit restaurant propose une belle cuisine gastronomique japonaise entre tradition et modernité dans un très beau cadre. Une cuisine entièrement faite maison avec des produits de qualité pour un bon rapport qualité/prix.

Nobuki a ouvert ses portes à Tours en octobre 2013. On doit cette ouverture à Jean Nobuki Rémon, franco-japonais originaire de Tours. Il est parti vivre 10 au Japon pour entre autre cuisiner. Mais en 2011 suite aux événements de Fukushima il a pris la décision de revenir en France avec sa femme Shoko et sa belle-famille. Comme Tours ne possédait pas de vrai restaurant de cuisine japonaise il décide d'ouvrir un restaurant gastronomique pour faire découvrir toutes les subtilités de la cuisine japonaise aux habitants de la région. Le restaurant se trouve tout proche du centre-ville, à seulement 5 minutes à pied de la gare de Tours et juste à côté de l'Opéra. On remarque tout de suite dans la rue Buffon, la grande devanture sobre de ce restaurant. L'intérieur est à l'image de la culture japonaise traditionnelle tout en sobriété. Sur la gauche de l'entrée un grand bar donne directement sur la cuisine et sur la droite une petite pièce avec une dizaine de table. Les couleurs évoluent du blanc au beige, la décoration est vraiment sobre avec juste quelques éléments rappelant le Japon, comme un magnifique meuble et des beaux luminaires.

La cuisine est entièrement faite maison avec un choix d'ingrédients impeccables. Elle se veut traditionnelle mais en même temps gastronomique et bien sur elle va suivre les saisons. En semaine le midi c'est le choix entre deux menus. Le premier est à 16.5 euros avec assortiment de petites entrées, plat du jour, riz et soupe miso. Le deuxième est à 21.5 euros avec salade, soupe miso et chirashi avec sashimis du moment et omelette. Le soir et le week end c'est le menu de saison à 29 euros avec entrée+plat ou 35 euros avec entrée+plat+dessert avec parfois quelques suppléments sur certains plats. Nous avons le choix entre 4 entrées, 5 plats et 2 desserts. La carte des vins est simple avec uniquement des vins de la région allant de 19 euros à 49 euros et il y a un choix de sakés au verre à demander au patron. Sinon il y a aussi un choix de jus de fruits Alain Milliat et une sélection de thés japonais sencha et Hojicha.

Le repas débute par deux petites mises en bouche avec ce jour-là un morceau d'omelette japonaise et quelques edamamés. On poursuite avec les entrées du jour. Notre choix c'est porté sur le Kamo no tataki, un fin carpaccio de canard avec une sauce ponzu et sur l'otsukuri, un duo de sashimis du moment, avec ce jour là saumon et daurade. Le crapaccio était vraiment superbe avec des tranches d'une finesse exceptionnelle. Pour le poisson cru la daurade était vraiment très bonne, le saumon était légèrement trop gras, mais il est difficile de trouver du saumon sauvage pas trop gras en France.

Ensuite pour patienter avant le plat principal, voici une excellente soupe miso. Le plat principal est accompagné d'un bol de riz et de petits légumes de saison marinés. Pour le plat notre choix c'est porté sur le butanokakuni, des rillons à la japonaise. La viande était du porc rose de Touraine très tendre dans un bouillon à base de jus de cuisson et soja et accompagnée d'un œuf mi-cuit, comme un tamago onsen. Le deuxième plat était un maguro steaki, un steak de thon enrobé de graines de sésame noir accompagné d'une sauce soja au wasabi.

Pour le dessert nous avons eu ringo, une pomme pochée dans de la liqueur de prune avec une glace au gingembre et un crumble au thé vert. J'ai vraiment beaucoup aimé ce dessert. Le deuxième était simplement nommé saveurs glacées du Japon, avec une glace au sésame noir et une glace au matcha avec en plus un confit de haricots rouges et un sirop de sucre de canne d'Okinawa. La glace au sésame était vraiment très bonne, par contre le mariage glace matcha et sucre d'Okinawa était un peu trop sucré.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Notice: Use of undefined constant m - assumed 'm' in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 995

Le traducteur

Frédéric Flèche

Informaticien passionné par le développement d'applications informatiques à l'attention des scientifiques et l'intégration puis la visualisation des données dans le contexte de la recherche pharmaceutique. Quand il ne fait pas du théâtre ou de la course à pied il code pour améliorer l'ergonomie et les fonctionnalités du site. Vous pouvez le contacter via LinkedIn

comments powered by Disqus