Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Porte 12

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 12 Rue des Messageries, Paris, France

Téléphone à: 01 42 46 22 64

Horaires: Du mardi au vendredi de 12h à 14h, du mardi au samedi de 19h à 22h

Prix: Environ 40 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
25 Dec 2014
Restaurant Porte 12

L'article

par Frédéric Lacroix

Porte 12 c'est l'adresse gastronomique du nord parisien que tout le monde s'échange en ce moment. Direction la rue des messageries dans le 10ème arrondissement pour découvrir la cuisine gastronomique du chef Vincent Crépel. Installé dans un ancien atelier de lingerie, Porte 12 est un bistro gastronomique dans l'air du temps, une cuisine moderne qui mélange les influences entre la France et l'Asie.

Nous sommes dans le nord de Paris, dans le 10ème arrondissement à deux pas de la station de métro poissonnière. C'est dans un ancien atelier de lingerie fine que le chef Vincent Crépel c'est installé au numéro 12 de la rue des messageries. Au 12 qui a donné son nom au restaurant avec sa petite façade en bois. Port 12 est l'adresse que tout le monde s'échange et cela par un gros coup de communication. Mais que vient faire le nom d'André Chiang, chef réputé en Asie à la tête de l'un des meilleurs restaurants du monde, André. Beaucoup on vu dans Porte 12 le restaurant de ce chef médiatique. Pourtant il n'est qu'un investisseur minoritaire de ce restaurant et c'est le chef français Vincent Crépel qui en est à la tête. Ok c'est un ancien de la maison André, mais c'est lui qui officie en cuisine et qui nous propose de découvrir une cuisine gastronomique gourmande et pleine de saveurs qui a ses racines dans des influences entre la France et l'Asie. Pour cela il nous propose des menus qui changent régulièrement en fonction du retour du marché et des produits de saisons. Pour cela il faut compter le midi 28 euros pour 2 plats au choix (entre 3 plats proposés) ou 35 euros pour 3 plats entrée, plat et dessert. Le soir c'est un menu unique à 58 euros qui est proposé en 5 plats ou 65 euros en 8 plats. Le chef cherche des influence partout en utilisant des ingrédients des 5 continents avec par exemple du vinaigre japonais, du boeuf wagyu, de la salicorne de Bretagne, mais aussi des techniques de partout de la découpe à la japonaise en passant par le fumage à l'américaine. Au final c'est bon, c'est frais, c'est étonnant parfois, c'est une belle adresse. Le restaurant compte 35 couverts et comme l'adresse a une bonne réputation il faut impérativement réserver minimum 2 semaines à l'avance. Le détail ? Les lustres en forme de corsets assez originaux. Le moins ? L'ambiance assez bruyante.

On débute le repas par une petite mise en bouche avec ce jour une petite pomme de terre de Noirmoutier avec une sauce aïoli (bien montée à l'ail) et petite touche de concentré de tomate un début de repas original qui éveille bien les papilles. Pour l'entrée, des sushis de chinchard. Mais avec une recette revisitée puisque le riz a laissé la place à une pomme de terre Ratte, cuite avec de l'anis étoilée puis passée à la plancha. Entre les fines lamelles de chinchard, on trouve un caviar d'aubergine. Pour accompagner une petite sauce au basilic et fleurs de fenouil.

Pour les plats le choix entre deux viandes mais pas de poisson. Mais les deux plats de viande étaient vraiment très bons. Il y avait un quasi de veau, vraiment très tendre avec son jus de cuisson accompagné de cebettes (j'adore ce légume), d'une purée de panais, de mûres et de poudre d'ail. Le deuxième plat est du poulet des Landes accompagné d'un risotto de fregola (de petites pâtes), de maïs fermenté, d'une émulsion balsamique et d'une marmelade de jaune d'oeuf et crème de maïs.

En dessert des figues rôties avec une glace au beurre noisette et une meringue très légère et très peu sucrée et une ganache de chocolat noir sur du chocolat croquant avec une gelée de café, une glace à la noisette et de la crème à la verveine.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus