Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Kagari

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 4-4-1 Ginza, Tokyo, Japan

Téléphone à:

Horaires: Tous les jours sauf dimanche de 11h30 à 15h30 et 17h30 à 22h30

Prix: Environ 15 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
18 Jan 2015
Restaurant Kagari

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici à Tokyo dans le fameux quartier de Ginza. C'est au milieu des nombreux buildings qu'il faut chercher un minuscule restaurant de Soba, Kagari, qui est l'un des meilleurs restaurants de ce type de la ville. Planqué dans une minuscule venelle, Kagari est réputé pour proposer deux recettes de nouilles : les tori-paitan soba et les niboshi shoyu soba. Partons à la découverte de ce lieu improbable, de son ambiance et de ses recettes.

Le quartier de Ginza est réputé à tokyo pour être le quartier du luxe tout comme nos fameux Champs Elysées. Autours de la grande avenue Chuo-Dori on trouve des petites rues bordées de nombreux magasins et restaurants. Ce quartier regroupe entre autre certains des meilleurs sushi-bar de la ville. Mais là nous partons à la découverte d'un minuscule établissement réputé pour ses recettes de Soba. La première étape est de trouver ce restaurant. Il se trouve tout proche de la station Ginza sur les lignes de métro Hibiya, Marunouchi et Ginza. Le plus simple est de prendre la sortie B2 qui donne sur le magasin Gucci. De là il faut remonter la petite rue qui longe Gucci, vers le nord puis tourner à la première rue sur la droite au niveau du magasin Harrods. Juste après celui-ci on repère de suite une rangée de distributeurs de boissons et souvent plein de gens qui font la queue en direction de minuscule venelle entre les bâtiments. Vous êtes arrivés. On repère le restaurant à sa devanture traditionnelle en bois et à ses enseignes avec le mot Soba en gros dessus. Le restaurant est minuscule puisqu'il n'y a que 8 places assises qui se répartissent autours d'un comptoir en U donnant sur la cuisine. Dans celle-ci deux chefs passent leur temps à préparer différentes recettes de Soba. Attention, dans ce restaurant on ne parle que japonais, la carte est entièrement en japonais mais les gens sont forts sympathiques entre les chefs et les convives qui vous aideront à choisir votre bol de nouilles. De plus chez Kagari il n'est pas rare de faire minimum 30 minutes de queue et de manger en 15 minutes. Les commandes sont généralement prises lorsque vous faîtes la queue, puis dès qu'une place se libère vous vous asseyez. LA commande arrive rapidement, vous la dégustez en faisant de grands « slurppp » bien sûr, puis vous payez et partez. Même si le repas est très court cela mérite vraiment la peine car chez Kagari on déguste des recettes de nouilles dont les bouillons de sont pas fait avec du porc mais avec du poulet ou du poisson. En général les prix varient de 900 à 1200 yens pour les bols de nouilles complets et il faut compter entre 100 et 300 yens pour les suppléments.

En fait la carte ne comporte que deux types de soupes de nouilles et quelques suppléments à rajouter dedans. La grande spécialité de la maison est la soupe Tori paitan Soba. C'est à bouillon à base de poulet qui a une couleur et la texture de la crème. Il comporte beaucoup d'oignon finement coupé et pour accompagner quelques petits morceaux de poulet, un morceau de pousse de bambous de Kyoto, un légume vert de saison et du daikon râpé. Ensuite il est possible de rajouter des ingrédients comme les fameux Ajitama, des œufs cuits dont le jaune est encore mou mais aussi du beurre d'ail, une rondelle et du jus de Sudachi, d'autres légumes verts de saison et même des tranches de rôti de bœuf. A noter que les Soba sont fines pour cette soupe.

La deuxième recette est la soupe niboshi shoyu soba. Celle-ci est de couleur sombre car le bouillon est réalisé à partir de sardines séchées et de sauce soja. Comme pour la recette précédente il y a quelques ingrédients supplémentaires avec la pousse de bambou, de la ciboule, une tranche de porc braisé et une tranche de rôti de bœuf. Il est bien sur possible de demander d'autres ingrédients en supplément. Enfin il existe une deuxième version de cette recette, la Tokusei tsuke soba. Le bouillon est plus épais ainsi que les soba. Pour cette recette il est possible de la commander chaude ou froide. Enfin il est possible aussi de commander un yaki-onigiri ou yaki-gohan. C'est une grosse boule de riz grillé accompagnée de mentaiko (œufs de morue) et de fuki-miso (plante japonaise appelé Pétasite du Japon). En plus il y a un petit pot de dashi que l'on verse dessus juste avant la dégustation pour faire un Chazuke (riz dans un bouillon).


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus