Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Ten

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 16 rue Molière, Paris, France

Téléphone à: 01 42 61 54 67

Horaires: Tous les jours sauf dimanche de 16h à 25h

Prix: Environ 30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
05 Jul 2015
Restaurant Izakaya Tén

L'article

par Frédéric Lacroix

6 mois après ma première visite chez Ten, petit retour sur cet endroit que finalement j'aime beaucoup. Ten c'est en même temps une ambiance et des spécialités culinaires japonaises, simples mais vraiment sympas. Ten c'est une izakaya qui fait le lien entre la cuisine de chez nous et la cuisine japonaise, un lieu où l'on passe allégrement d'une planche de fromages à une planche de sashimis.

Je vais le dire toit de suite, Ten est surement l'un de mes meilleurs coups de coeur depuis le début de l'année. Il faut dire que depuis mon premier passage au mois de janvier je suis retourné plusieurs fois dans cette izakaya franco-japonaise. Ce que j'aime chez Ten ? L'ambiance entre le bistrot de quartier fréquenté par des habitués et la cantine japonaise où l'on vient déguster quelques petits plats en sirotant une boisson. Il y a aussi l'accueil très sympathique et bien sur la cuisine du chef Taiki. Chez Ten on peut aussi bien déguster une planche de fromage qu'un curry japonais. En général les produits sont vraiment bien sélectionnés puisque les fromages et la charcuterie proviennent de la fromagerie Hisada, à une centaine de mètres du restaurant. Le chef sélectionne aussi de bons poissons. Jusqu'à maintenant je n'ai pas été déçu par la daurade, le maquereau, le chinchard, le poulpe ou la bonite. Pour accompagner les plats nous avons le choix entre du saké, de la bière Kirin à la pression, des petits vins sympathiques et différents types de shochu à la patate douce, au blé, au sarrasin ou au shiso. Ten est vraiment un endroit sympa pour passer une soirée entre amis et retrouver l'ambiance des petites izakayas au Japon. Mais attention ce n'est pas très grand et c'est très fréquenté.

Comme je le disais on peut déguster chez Ten des ardoises de charcuteries italiennes ou de fromages. La sélection est réalisée par Mme Hisada et il faut le dire, ses produits sont de belle qualité et ils sont très bons. J'ai beaucoup aimé le jambon blanc à la truffe par exemple. Idem pour les fromages avec à chaque fois de belles sélections de fromages français à pate dure ou molle et même des fromages étranges comme ce fromage bleu parfumé à la lavande. Nous avons même eu le droit un jour à des petits fromages italiens en forme de cochon (du Caciocavallo) qui ont été fumés par le chef puis légèrement grillés.

Mais le chef bien que japonais aime cuisiner à la francaise et parfois on retrouve sur l'ardoise de chez Ten, une grosse tomate à la féta ou bien un excellent pâté maison. Et puis ensuite après la charcuterie et le fromage pourquoi ne pas prendre quelques créations de poissons crus. Le tartare de chinchard est excellent avec sa petite sauce au gingembre. Le poulpe est bien préparé avec de fines tranches de sashimi super fondantes. Le maquereau et la daurade ? rien à redire les deux sont bien préparés, la daurade étant assaisonnée avec une sauce ponzu.

Et puis nous avons aussi eu une magnifique bonite, avec des morceaux hyper fondant en bouche, un véritable bonheur. La planche de sashimis est pas mal et c'est une sélection de poissons du jour. Poulpe et daurade étaient très bons, le saumon était un peu trop gras. Une fois nous avons aussi eu des makis très bien réalisés avec concombre et saumon et sésame à l'extérieur. Il y a eu aussi des boulot à la japonaise.

Le chef aime aussi faire de petites salade. Nous avons eu par exemple une salade de pomme de terre, poulpe et salicorne, une salade de roquette au parmesan et magret de canard, tomates et lamelles de carottes et une salade de soba et roquette avec une petite sauce excellente. Dans le genre salade il y a aussi un grand classique de la cuisine japonaise avec la fameuse « potato salada ». Pour des légumes il y a une belle préparation d'édamames et une assiette de légumes marinés. Ce jour là ils étaient vinaigrés et croquants avec des carottes, du poivron, un oignon, du fenouil, de la courgette et même des cerises.

Il y a aussi quelques plats chauds surtout à base de viande porc comme par exemple de la poitrine de porc grillée ou un rôti de porc à la japonaise. Un plat que j'aime bien et qui est sympa à déguster est le katsu sandwich, un sandwich au porc pané àla japonaise. Il y a aussi le curry du chef vraiment très bon.

Parfois il y a même des petits takoyakis et nous avons même eu une fois des petits crabes mous frits. Enfin pour terminer il y a parfois des gyozas à la pomme soufflés avec une boule de glace à la vanille.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
28 Jan 2015
Restaurant Izakaya Tén

L'article

par Frédéric Lacroix

Partons à la découverte d'une nouvelle adresse qui a ouvert ses portes durant le mois de décembre 2014, dans le quartier japonais de Paris, dans la rue Molière. Comment décrire Tén ? C'est un mélange de culture française et japonaise pour donner un bar/izakaya où l'on vient pour déguster une bière, un verre de saké ou un verre de vin, autour de quelques petits plats.

C'est durant le mois de décembre 2014 que Tén a ouvert ses portes dans la rue Molière juste à côté de Takara le premier restaurant japonais qui a ouvert ses portes en 1958. Comment décrire Tén ? Un bar, une izakaya, un restaurant, un lieu vivant, un endroit pour manger, un endroit pour boire un coup ? En fait Tén c'est tout cela dans un même endroit. On peut dire que c'est un bar-izakaya, une fusion de la culture française du petit bar de quartier et de la culture de l'izakaya japonaise. D'ailleurs le restaurant est conçu en deux espaces, sur la gauche en entrant le bar et sur la droite deux grandes tables communes. A la tête de l'établissement il y a Julien, qui travaillait avant au Yuzu et qui s'occupe du service en salle et Taiki, le chef qui travaille derrière le bar. Nous sommes donc en présence d'une izakaya, un lieu où l'on vient pour boire un coup et grignoter des petits plats. Pour les boissons la carte est conséquente avec pas mal de belles bouteilles de vins mais aussi quelques sakés, du shochu, du whisky japonais bien sûr, de la bière Kirin à la pression et aussi du thé.

Pour les plats on retrouve quelques classiques comme les edamamés (mais avec une recette particulière), la salade de pomme de terre à la japonaise, des légumes vinaigrés mais aussi des planches de charcuteries, des planches de sashimis du jour, des planches de fromages de la fromagerie Hisada, des petits plats mijotés et des tapas du jour en fonction de l'esprit créatif du chef. Pour les prix ? il faut compter entre 5 et 15 euros pour les tapas, entre 6 et 10 euros pour un verre de vin, entre 22 et 50 euros pour une bouteille, entre 7 et 12 euros pour un verre de saké et 7 euros pour une pinte de saké. L'ambiance ? Très sympa surtout avec des habitués qui boivent au bar ou une table de salarymen qui viennent déguster quelques tapas en sirotant une bonne bouteille de vin français. D'ailleurs lors de mon passage, 90% des gens étaient japonais. Vous l'aurez compris j'ai bien aimé mon premier passage dans cette petite izakaya et je devrais y retourner bientôt pour tester d'autres tapas et déguster quelques verres de vins.

Pour débuter le repas voici quelques edamamés mais avec une recette sympa car ils étaient mélangés avec du peperoncino (poudre de petits piments italiens). Pour accompagner un petit verre de Kozaemon, un saké très fruité de la région de Gifu. Il est servi dans un petit verre lui-même placé dans un récipient carré et le verre est rempli entièrement. Moi j'aime cette façon de servir le saké. Ensuite on attaque avec la planche de charcuterie et de fromages (15 euros) en provenance de chez madame Hisada (là aussi un endroit que j'aime beaucoup). Au programme un très bon jambon de pays, de la saucisse sèche et de la saucisse pimentée. Pour les fromages, une sélection de 5 fromages sympa à déguster avec un peu de pain et de beurre et bien sur le verre de saké. Oui le saké fait un bon mariage avec le fromage.

On poursuit avec la planche de poissons crus du jour (12 euros) avec une belle sélection de daurade, thon rouge et hareng. Ce dernier est une belle surprise, car le hareng frais comme cela c'est très bon, en plus il était très bien préparé sans aucune petite arrête. Même le wasabi était bon. A ce moment-là on attaque la bière fraiche à la pression.

Pour finir deux tapas du jour avec des préparations de poisson. Dans un premier temps du rouget grondin (7 euros) avec les filets qui sont légèrement frits. La deuxième préparation est du bogue, un petit poisson de méditerranée entre autre, là aussi très bien préparé puisque cuit au sel et vinaigre. Enfin on termine par un excellent thé vert et le repas fut vraiment agréable.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus