Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Shoraian

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: Kanyuchinai, Sagakamenoocho, Ukyo-ku, Kyoto, Japan

Téléphone à: 075-861-0123

Horaires: Tous les jours de 11h à 17h

Prix: Environ 35 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
03 Feb 2015
Restaurant Shoraian

L'article

par Frédéric Lacroix

J'adore le quartier d'Arashiyama de Kyoto. On y trouve une rivière aux eaux turquoises, des temples zens, des forêts de bambous, des forêts d'érables, des singes et aussi des restaurants spécialisés dans le tofu. L'un de ces restaurants se trouve le long de la rivière et c'est un lieu plein de calme au milieu de la nature : Shoraian. Partons à la découverte de ce restaurant et de sa cuisine tournée autour du tofu.

Arashiyama est l'un des quartiers de Kyoto que je préfère. J'aime me balader quelle que soit la saison le longe de la rivière Hozu qui prend des couleurs parfois surprenantes. J'aime aussi ce quartier car on y trouve de nombreuses spécialités culinaires. Cela va des pâtisseries (Yamamote Excafe) aux soba (Yoshimura) en passant par la cuisine kaiseki 3 étoiles au Michelin (Kitcho) et les spécialités de tofu (Kyo-ine). L'un des restaurants le plus traditionnel se trouve au pied de la colline qui domine le temple du Tenryu-ji le long de la rivière. Pour atteindre Shoraian c'est assez simple. Depuis n'importe quelles gares de Arashiyama (ligne JR, ligne Hankyu ou ligne Keifuku) il faut atteindre la rivière au niveau du pont du Togetsukyo. On longe la rivière en direction de l'ouest, on emprunte un petit escalier qui monte vers le sommet de la colline puis on repère une petite allée en gravier avec à son début une pancarte portant le nom du restaurant. L'allée redescend légèrement vers la rivière pour atteindre une belle maison traditionnelle tout en bois. Il faut ensuite enlever ses chaussures et passer des chaussons pour accéder aux différentes salles du restaurant. Attention nous sommes dans un espace traditionnel et nous allons manger par terre sur des tatamis et des tables basses. Pas de chaises, alors attention aux courbatures.

Shoraian propose une cuisine tournée autour du tofu dans le style kaiseki avec une succession de petits plats. Ce n'est pas véritablement un restaurant végétarien puisque l'on trouve quelques plats de tempura ou de viande par exemple mais la grande majorité des recettes sont à base de tofu préparé de différentes manières. 5 menus sont proposés dont les ingrédients suivent le passage des saisons. Le premier menu est à 3800 yens avec 7 petits plats, puis il y a un menu à 4600 yens avec 9 plaats, un menu à 5800 yens avec 11 plats (6300 yens si vous choisissez un plat de bœuf wagyu), un menu à 7500 yens avec un shabu shabu de tofu et un grand menu kaiseki à 10000 yens. La cuisine est vraiment très bonne et cela permet de découvrir toutes les subtilités du tofu et de voir qu'il existe plusieurs consistances de cet aliment et qu'il existe vraiment beaucoup de manières de le préparer.

Le repas débute par l'apéritif et la mise en bouche. Pour la boisson nous avons eu le droit à un umeshu un peu spécial puisqu'il provenait d'Okinawa. Il était accompagné d'une préparation de tofu soyeux fait maison que l'on saupoudre de sel et d'un peu de gingembre. Puis voici venir les entrées. Elles sont présentées dans un panier en bambou et elles se composent d'une quinzaine de petits mets. Il y avait une petite anguille entière, un amour en cage, de l'omelette, du congre, un morceau de kabocha, un morceau de poisson dans une fines feuille d'omelette, une préparation de gombos, un tofu aigre, un morceau de tofu au matcha, une crevette, de la pâte de poisson, un morceau de tofu au sésame et marron, un morceau de tofu rose et des edamames.

Après les entrées nous avons plusieurs petits plats avec entre autre de l'agadeshi tofu, du tofu frit dans une sauce maison, puis une assiette de quelques légumes (petit poivron vert, gobo et taro) en tempura avec un sel au matcha, puis le plat de viande est de la viande de Omi de la préfecture de Shigo, qui est reconnue comme l'une des meilleurs viande du Japon. La dégustation de tofu continue avec un tofu ferme aux légumes avec une tranche d'ormeau par dessus et une sauce soja claire.

Autre plat de tofu est cette fois un tofu soyeux qui est présenté dans un petit nabé contenant un bouillon à la bonite. On termine le repas par un petit bol de riz qui est recouvert par des alevins de poissons séchés. Enfin le dessert est une glace au .... tofu avec une pâte de riz à la cannelle qui est la base des Yatsuhashi, la grande spécialité d'Arashiyama.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus