Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Azabu

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 3 rue André Mazet, Paris, France

Téléphone à: 01 46 33 72 05

Horaires: Tous les jours sauf dimanche et lundi

Prix: 50 à 65 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
09 May 2011
Restaurant Azabu

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici de nouveau dans ce petit paradis de la gastronomie japonaise dans le 6ème arrondissement à deux pas de Saint germain des près et de Saint Michel. On quitte d'ailleurs facilement l'agitation de la rue Saint André des arts pour pénétrer dans ce véritable havre de paix qu'est Azabu. On vient ici pour déguster une cuisine fine et gastronomique où les petits plats des entrées laissent la place aux plats principaux que le chef fait cuire sur sa grande plaque chauffante.

On a toujours le choix entre les 3 menus à 39,49 et 59 euros avec chawan-mushis, une entrée et un plat au choix, ou bien deux plats au choix ou une entrée et deux plats au choix, et pour finir un dessert. Pour commencer le repas on se laisse facilement tenter par un petit apéritif à base de saké, comme un yuzu-shu à base de citron japonais, un umeshu-shu à base de prune ou un momo-shu à base de pêche blanche. Ces différentes boissons accompagneront la petite mise en bouche. Ce jour là du tofu frit avec légumes verts et hachis de poulet. Pour débuter le repas on nous sert le chawan-mushi, un consommé aux oeufs avec des champignons.

Ce soir là nous avons choisi le zenzaï-bento, avec 5 petites entrées. Avec la petite cuisse de poulet façon oden, les sushis pressés à la daurade et une petite portion de gelée au poulpe. Puis un petit bouillon aux champignons avec une boulette de pâte de poisson et une préparation de fruits de mer vinaigrés avec crevette, noix de saint jacques et pied d'hokkigai (un gros clams japonais).

Puis voici venir les trois plats en teppanyaki préparés par le chef. d'abord un plat de black cod, puis le filet de boeuf et les noix de coquilles Saint-Jacques. Chaque plat est présenté avec de légumes eux aussi préparés sur plaque chauffante. Ce soir là des pois mange-tout, de la patate douce et un mélange de soja et poivron. Pour accompagner le tout soit un bol de riz soit une petite okonomiyake, très bien exécutée. Enfin en dessert la fameuse glace matcha fait maison.

Pour terminer un repas toujours aussi agréable à découvrir tout en finesse et en saveur bien japonaise.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
04 Mar 2011
Restaurant Azabu

L'article

par Frédéric Lacroix

Ce restaurant situé entre les deux grands quartiers touristiques que sont St Michel et St Germain, est un véritable havre de paix et une très belle découverte pour la gastronomie japonaise. Azabu est le nom d'un quartier de Tokyo tout proche de la fameuse tour de Tokyo, copie de la notre tour Eiffel. C'est Mami Makamura la propriétaire qui vous accueillera, dans ce restaurant dont la devanture tout en bois clair rappelle les restaurants de qualité de Tokyo. On pénètre alors dans la salle principale, occupée sur la droite par un bar derrière lequel officie le chef, et sur la gauche par 4 petites tables pour deux. Au fond deux tentures au nom du restaurant cachent les accès aux cuisines. Un escalier descend vers le sous-sol, grande pièce occupée par une table d'hôtes, où une dizaines de personnes peuvent prendre la place. Mention spéciale aussi aux toilettes qui elles aussi respectent l'esprit zen japonais. Mais que mange-t-on dans ce restaurant ? Une très bonne cuisine inventive, et de très haute qualité, dont la plupart des plats sont réalisés par le chef en teppanyaki, il utilise ainsi une plaque chauffante pour cuire les aliments. La carte nous propose ainsi plusieurs entrées et plats que l'on trouve tout au long de l'année, mais aussi d'autres préparations qui sont plus de saison. On trouve aussi trois menus à 39, 49 et 59 euros, avec chawan-mushis, une entrée et un plat au choix, ou bien deux plats au choix ou une entrée et deux plats au choix, et pour finir un dessert. Certains plats de la carte peuvent être pris dans un menu avec un petit supplément.

Les entrées

Pour commencer le repas pourquoi ne pas prendre un petit Yuzu-shu, un saké servis avec du jus de Yuzu, un citron vert que l'on trouve sur l'île de Kyushu. Ensuite on nous apporte une petite mise-en-bouche, ce jour là à base de pomme de terre de montagne japonaise, haricots verts et boeuf grillé. Puis comme nous avons pris un menu, voici venir le chawan-mushi, un consommé aux oeufs avec dedans des champignons, crevettes et fruits de ginkgos. En entrée nous avons pris, les racines de lotus croquantes recouvertes de fromage fondu et de pétales de bonite séchée et du " Nasu Dengaku " une aubergine grillée recouverte de miso.

Autre entrée le zenzaï-bento, avec 5 petites entrées, avec une salade de concombre et lotus vinaigrés accompagnés de poulpe et de coquilles st jacques à la mayonnaise japonaise, une préparation de champignons et de pomme de terre de montagne, du thon tataki, un émincé de magret de canard et enfin deux sushis dont l'un à la mode d'Osaka au maquereau.

Les plats

En plat nous avons le choix entre de la viande ou du poisson, et voici venir les coquilles saint jacques, ou bien l'excellent steak de thon tataki coupé en petits dés, ou encore les filets de poisson blanc du moment (ici de la daurade). Pour la viande, pourquoi ne pas prendre la poitrine de porc, très fondante.

ou bien le filet de boeuf accompagné d'une sauce au daikon et d'une petite préparation piquante au yuzu, où alors des joues de porc grillées. Et pour accompagner tout cela, l'une des spécialités du chef, une okonomiyaki aux fruits de mer, ou alors un bol de riz blanc accompagné de sukemono croquant, et une petite soupe miso au tofu frit.

Les desserts

Enfin pour finir cet excellent repas, on peut prendre la glace au thé vert recouverte de poudre de matcha, ou alors une pâtisserie de la maison Toraya, ici de la pâte de haricots rouges.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus