Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Shang Palace

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 1

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: Hotel shangri La, 10 avenue d'Iéna, Paris, France

Téléphone à: 01 53 67 19 92

Horaires: Du jeudi au lundi de 12h à 14h et 19h à 22h

Prix: Environ 100 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
04 Mar 2015
Restaurant Shang Palace de l'hŰtel Shangri-la

L'article

par Frédéric Lacroix

Pour une fois direction un restaurant chinois dans l'un des principaux palaces parisiens, le Shangri La à deux pas du Trocadéro et de la tour Eiffel. Partons à la découverte de la grande cuisine cantonaise au restaurant Shang Palace, une cuisine chinoise fine et gastronomique exécutée de main de maitre par un jeune chef de Hong Kong, Samuel Lee.

Avez vous remarqu√© que les derniers grands palaces parisiens qui ont ouvert leurs portes √† Paris, sont des grandes franchises asiatiques. Il y a le Mandarin Oriental, le P√©ninsula et le Shangri La. C'est dans ce dernier que se trouve le restaurant Shang Palace, un bel √©tablissement gastronomique de cuisine cantonaise et qui a une √©toile au Michelin. Le Shangri La est un palace qui se trouve avenue d'I√©na √† deux pas du jardin du Trocad√©ro, avec vue sur la Tour Eiffel. Il y a trois restaurants dans ce palace, La Bauhinia, l'Abeille (une √©toile au Michelin) et le Shang Palace (une √©toile au Michelin). Ce dernier se trouve en sous-sol du Palace. L'absence de vue sur l'ext√©rieur est largement compens√©e par le magnifique d√©cor chinois qui m√©lange modernit√© et tradition. Shang Palace est une franchise du groupe Shangri la et l'on retrouve de nombreux restaurants portants ce nom dans les diff√©rents h√ītels du groupe √† travers le monde. Le premier Shang Palace a vu le jour √† Singapour en 1974. Le restaurant de Paris propose une cuisine inspir√©e de deux r√©gions de la Chine : Canton et Huaiyang. Depuis quelques mois c'est un jeune chef de Hong Kong qui a prit les reines de la cuisine du Shang Palace, Samuel Lee. Il nous propose une cuisine fine et gastronomique cantonaise, ex√©cut√©e de main de maitre avec des produits de grande qualit√©.

En plus de la carte il existe des menus pour le déjeuner et le diner. Au déjeuner nous avons le choix entre deux menus qui sont proposés pour l'ensemble de la table. Le premier est un menu Dim Sum à 52 euros avec une sélection de 6 recettes de petits plats vapeurs et d'un dessert. Le deuxième menu est à 78 euros et il se compose de 7 plats de la cuisine cantonaise (des dim sum au riz, en passant par les nems, la soupe et le plat principal et le dessert). Au diner nous avons deux menus dégustations à 98 euros et 128 euros avec là aussi une sélection de 7 plats des entrées au dessert. Les menus sont accompagnés de thé tout au long du repas. La carte quand à elle compte une quarantaine de plats des entrées aux desserts. Pour les entrées il faut compter entre 20 et 55 euros, pour les plats entre 35 et 160 euros, pour les accompagnements environ 25 euros et pour les desserts environ 15 euros. Cette carte comporte des plats d'exception comme le saumon Lo Hei (45 euros), le canard entier à la pékinoise présenté en deux services (160 euros), le Bouddha qui saute par dessus le mur (55 euros) une soupe spéciale aux ormeaux ou bien le poulet du mendiant (149 euros) un poulet en feuille de lotus cuit en croute d'argile. Au final on passe un moment inoubliable dans ce magnifique écrin de cuisine cantonaise.

Le Shang Palace est sp√©cialis√© entre autre chose dans la r√©alisation de tr√®s bons Dim sum, ces petits plats qui sont cuits √† la vapeur entre raviolis, cr√™pes et petites brioches. Deux belles r√©alisations de la maison sont les Siu Mai et les Ha-Kao. Les premiers sont les fameuses bouch√©es de porc et de crevettes et les secondes les fameux raviolis aux crevettes. Ensuite nous avons les raviolis de crabe au bouillon, magnifiquement juteux et les brioches au porc laqu√©, excellentes. Le quatri√®me plat de Dim sum se compose de petits rouleaux de p√Ęte de tofu fum√© contenant une julienne de l√©gumes.

on poursuit par le fameux saumon Lo Hei. Cette recette est au final une grosse salade qui se compose de sashimi de saumon, de diff√©rents l√©gumes √©minc√©s, de poutargue, d'une julienne de m√©duse et d'une sauce aux graines de s√©same. Puis voici venir le fameux canard laqu√©, l'un des grands musts de la cuisine cantonaise. Il est propos√© en deux services. On nous pr√©sente d'abords l'animal, bien laqu√©, puis le pr√©pos√© d√©coupe la peau et nous la pr√©sente. Il faut la d√©guster avec de petites galettes de p√Ęte de riz et une sauce √©paisse. Ensuite le reste du canard est apport√© avec des nouilles et des l√©gumes.

Parmi les autres plats nous avons la sélection de viandes grillées avec un mélange de poulet, de canard et de poitrine de porc laqués. En accompagnement nous avons par exemple les nouilles sautées au poulet et aux pousses de soja ou bien le riz sauté à la façon du chef avec de l'oeuf, du poulet, des crevettes, du porc laqué, des pousses de bambou, des champignons, des petits pois et du jambon. On termine par la soupe Wonton avec ses raviolis de porc, crevettes et champignons noirs qui sont pochés dans un bouillon cantonais.

Pour les desserts pourquoi ne pas prendre la crème d'amande dans sa coque de sésame croustillante ou bien les boules moelleuses à la crème et aux fruits frais.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus