Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Dolan

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: 5 Rue de Poissy, Paris, France

Téléphone à: 09 83 26 88 57

Horaires: Tous les jours sauf mercredi de 12h à 14h et 18h30 à 22h30

Prix: environ 30 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
13 Mar 2015
Restaurant Dolan

L'article

par Frédéric Lacroix

Voici une adresse culinaire parisienne un peu particulière car elle nous propose de découvrir la cuisine ouïghoure. En venant chez Dolan nous somme propulsé dans la région chinoise du Xinjiang et dans sa cuisine métissée, subtil mélange entre la cuisine chinoise et la cuisine d'Asie centrale. Pour découvrir cette adresse direction le 5ème arrondissement et la rue de Poissy à quelques pas des rives de la Seine.

Dolan est l'un des rares restaurants de cuisine ouighoure de Paris, situé dans le 5ème entre le quai de la Tournelle et le boulevard Saint Germain. Les ouighours sont un peuple d'Asie centrale habitant la région chinoise du Xinjiang. La cuisine de cette région est un subtil mélange de cuisine turque et de cuisine chinoise où l'on trouve aussi bien des plats de pâtes que des brochettes de viande grillée. Dolan est un beau petit restaurant assez sobre dans sa décoration qui fait la part belle à l'artisanat ouighour. On peut admirer quelques beaux instruments de musique et toute une collection de Dopa les petits chapeaux carrés que portent les hommes ouighours. Mais surtout il faut jeter un coup au fond du restaurant avec sa magnifique niche en mosaïques et recouverte de tapis. Mais c'est la carte qui nous intéresse le plus. Que trouve-t-on dans la cuisine ouighoure. C'est un subtil mélange entre la cuisine chinoise et la cuisine turque. Alors que dans le reste du pays le riz est l'aliment principal, pour les ouighours ce sont les pâtes appelées Legman. On trouve aussi les fameux kebabs, des brochettes de mouton grillées et épicées et différentes recettes de raviolis. Enfin il y a le polo, plat traditionnel à base de riz qui est préparé avec des carottes, des oignons, de l'huile et de la viande de mouton. Cette dernière est bien présente dans de nombreux plats mais on trouve aussi de la viande de boeuf et de poulet. Dolan nous propose de découvrir tous ces plats de la cuisine ouighoure avec des prix abordables. Pour les prix il faut compter entre 5 et 7 euros pour les entrées, 12 à 15 euros pour les plats et 4 à 6 euros pour les desserts. Mais il y a une particularité dans la carte puisque pour pratiquement toutes les entrées il y a deux tailles, petite et grande et pour les plats il y a la possibilité de prendre pour une personne, deux personnes ou 4 personnes. Pas mal de plats sont frais et fait maison, c'est pour cela que parfois certains peuvent ne pas être disponibles lors de votre passage. C'est comme cela que je n'ai pas pu gouter les Tugre des petits raviolis de pâte fraiche à la viande d'agneau. Mais ce n'est que partie remise car j'ai aimé les plats que j'ai dégustés lors de mon passage et j'y retournerais pour découvrir de nouvelles choses.

Pour bien apprécier son repas le mieux est de l'accompagner d'un thé. Et il y a un très bon thé ouighour qui est accompagné d'un bouton de rose. Pour débuter le repas pourquoi ne pas prendre un chutchure, un bon bouillon avec des petits raviolis frais farcis à l'agneau. C'est très bon.

On attaque ensuite avec les fameux leghman, ces longues pâtes au blé comme de gros spaghettis. Ces pâtes fraiches sont servies avec un mélange de légumes et de viande de boeuf. C'est un grand classique de chez Dolan. Mais le plat qui m'a plus marqué est le Toxo Qordeqi. C'est un plat très généreux à base de poulet désossé ou non et de larges pâtes au blé fraiches. Et en plus il y a une très belle sauce à base de pomme de terre, de tomate, de poivrons, de champignons et d'un mélange d'épices et de piment. C'est légèrement pimenté, plein de saveurs, très bon.

Histoire de gouter autre chose j'ai aussi testé les fameuses brochettes ouighoures, les Zip Kawap (ou kebab). Ce sont des brochettes de viande d'agneau grillée dont la viande a été marinée dans un mélange d'épices dont la principale est le cumin. Dans le même style il y avait aussi la possibilité de prendre des brochettes à base de coeur et de rognons. Pour les desserts il y a le yaourt maison légèrement sucré avec quelques raisins secs. C'est onctueux, léger, rafraichissant. Et enfin on termine par les soqma. Ce sont des nougats croquants au miel et aux noix. Ils sont recouverts avec de la chantilly et un peu de chocolat fondu.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus