Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant La Ferrandaise

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 8 Rue de Vaugirard, Paris, France

Téléphone à: 01 43 26 36 36

Horaires: Tous les jours sauf samedi midi, dimanche et lundi midi

Prix: Environ 35 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
11 Nov 2012
Restaurant La Ferrandaise

L'article

par Frédéric Lacroix

Si je devais dĂ©finir mes 5 coups de coeur sur Paris je citerais le restaurant japonais LenguĂ© , le restaurant franco-japonais Sola , le restaurant japonais le Yuzu, le chocolatier Henri Le Roux et pour finir le bistrot français la Ferrandaise. Vous remarquerez qu'ils sont tous dans le mĂȘme quartier entre le 7Ăšme et le 5Ăšme. Et quand j'aime un endroit, j'y passe souvent.

C'est vrai que je connais le patron de la Ferrandaise, mais ce n'est pas pour cela que j'aime la Ferrandaise. C'est surtout que je trouve que ce restaurant propose l'un des meilleurs rapports qualitĂ©-prix de la capitale pour un une trĂšs bonne et inventive cuisine de bistrot. Il faut dire u=que la patron a dĂ©cidĂ© de garder un menu Ă  34 euros avec entrĂ©e, plat, dessert tout en gardant une grande qualitĂ© dans les produits utilisĂ©s. C'est surement pour cela qu'il a eu en 2012 un Bib gourmand au guide Michelin. Enfin la Ferrandaise est le seul restaurant qui propose de la viande de la race ferrandaise, race de la rĂ©gion du Puy de DĂŽme qui a faillit disparaitre. Le patron descend souvent en Auvergne pour choisir un veau entier pour le mettre le plus souvent possible dans nos assiettes. Je viens souvent Ă  la Ferrandaise et je fait circuler l'adresse et Ă  chaque fois j'ai toujours de bon retours mĂȘme de la part d'amis japonais ou de collĂšgues amĂ©ricains.

Voici quelques plats de la carte de ces derniers mois. Pour commencer voici venir un oeuf brouillĂ© revisitĂ© par le chef, sur une croute de potiron et avec du lard grillĂ©. Une façon vraiment originale de prĂ©senter un oeuf et en plus c'Ă©tait trĂšs bon. Pour continuer voici un cromesquis de pied de cochon et une galette de tĂȘte de veau. Une entrĂ©e avec un tartare de daurade au wasabi avec une galette de nouilles japonaises frites et une terrine de liĂšvre maison.

Pour les plats, attention gĂ©nĂ©ralement ils sont gĂ©nĂ©reux, et il y a souvent des plats de viande en sauce, en marmite ou juste dans le jus de cuisson. Pour commencer voici de la pintade dans son jus de cuisson sur un lit de lĂ©gumes de saison petites tomates confites et fenouil accompagnĂ© d'une petite marmite de lĂ©gumes juste poĂȘlĂ©s. Ensuite voici venir deux marmites avec le sautĂ© de veau Ă  la provençale ou bien la piĂšce de veau de lait sur son lit de petits lĂ©gumes. Enfin on peut aussi craquer pour la piĂšce de veau juste prĂ©sentĂ©e dans son jus de cuisson avec lĂ©gumes du moment.

Mais il y a un plat Ă  prendre, avec supplĂ©ment, qui n'est pas toujours disponible et qui est la cĂŽte de veau. LĂ  on voit arriver une grande assiette avec une magnifique cĂŽte de veau, bien Ă©paisse et surtout d'une trĂšs grande tendresse. Un superbe moment de dĂ©gustation surtout quand vous avez juste Ă  cĂŽtĂ© de vous un chef doublement Ă©toilĂ© qui regarde avec envie votre assiette. Il faut aussi prendre au moins une fois le fromage mĂȘme si il est en supplĂ©ment. Nous avons le choix entre 3 magnifiques fromages d'Auvergne avec de la fourme deRochefort Montagne, du Saint Nectaire fermier et de la fourme d'Ambert. LĂ  aussi le patron se dĂ©place directement en Auvergne pour nous rapporter ces merveilles. On accompagne le repas de petits vins de pays comme par exemple un vin du centre du monde (c'est Ă  dire d'Auvergne) ou bien un vin rouge du mont Ventoux.

MĂȘme les desserts sont sympas et parfois originaux, comme par exemple le minestrone de fruits rouges, l'Ă©claire Ă  la vanille et aux fraises, le macaron maison au chocolat et Ă  la vanille, une crĂšme Chiboust au citron et glace au citron vert ou bien un gĂąteau chocolat et matcha. Pour terminer le repas pourquoi ne pas prendre un petit armagnac Ă  consommer avec modĂ©ration bien sur.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
29 Apr 2012
Restaurant La Ferrandaise

L'article

par Frédéric Lacroix

Retour dans l'une de mes adresses prĂ©fĂ©rĂ©es Ă  Paris. La Ferrandaise est ce bistrot parisien juste Ă  cĂŽtĂ© du jardin du Luxembourg qui nous propose une cuisine avec des produits du terroir, surtout d'Auvergne, des produits de qualitĂ© comme la viande de race ferrandaise et les lĂ©gumes issus de l'agriculture biologique d'Ăźle de France et avec des recettes vraiment originales. C'est peut ĂȘtre pour cela que le guide Michelin lui a donnĂ© un bib gourmand pour cette annĂ©e 2012.

Le bib gourmand est une récompense donnée aux bonnes petites tables qui proposent une cuisine de qualité, authentique avec des produits frais, bien cuisinés et avec comme exigence de proposer un menu complet pour moins de 35 euros sur Paris et 29 euros en province. Pour cette année 2012, le guide Michelin a donc donné un bib gourmand à la Ferrandaise. C'est vrai que cette belle adresse mérite sa récompense. Il faut dire que le patron, Gilles Lamiot aime retourner dans sa région d'origine, l'Auvergne, pour faire le tour de ses producteurs pour ramener de la trÚs bonne viande et de trÚs beaux fromages. Et puis il y a le jeune chef de cuisine, Kevin Besson qui apporte sa touche créative en réinventant les plats et aussi quelques surprises de sa région, la Bretagne. La maison propose toujours son menu à 34 euros avec entrée-plat-dessert (avec quelques suppléments sur certains plats) mais aussi un menu dégustation du marché servi pour toute la table avec 6 plats pour 46 euros. Et puis le midi c'est un petit menu à 16 euros avec la aussi entrée-plat-dessert. Il faut aussi le préciser le menu change tous les deux mois ce qui permet de découvrir souvent les belles réalisations et trouvailles du chef. La Ferrandaise c'est aussi une ambiance bistrot avec cette belle salle aux poutres apparentes et murs en pierres de taille. Ce qui est assez marrant c'est que la Ferrandaise est fréquentée par de nombreux clients d'origine britannique comme pour beaucoup de bistrots parisiens.

Voici quelques uns des plats du menu lors de mes derniers passages à la Ferrandaise. C'est un mélange entre les menus de Septembre-Octobre 2011 et Avril-Mai 2012. Pour débuter le repas quelques radis avec un beurre aux olives ou bien on peut prendre l'une des saucisses sÚches d'Auvergne. Pour accompagner le repas il ya a une belle carte de vins, mais on peut parler surtout des vins du centre du monde, c'est à dire l'Auvergne, avec par exemple un Saint Verny, vignoble au pied de l'oppidum de Corrent, sélectionné par l'ancien international de rugby Olivier Merle ou bien ce vin du vignoble de Gergovie, le Celtil du nom du pÚre de Vercingétorix.

Pour les entrĂ©es voici celles de l'automne avec un cromesquis d'escargots au bleu d'Auvergne avec une crĂšme parmentiĂšre ou bien la poĂȘlĂ©e de champignons de saison en persillade et cacahuĂštes grillĂ©es. Pour les entrĂ©es du printemps nous avons la rillette de crabe au chĂšvre frais, gelĂ©e de pomelos et Ă©mulsion de haddock, la terrine de tĂȘte de veau et jambon blanc, pommes pailles et mayonnaise maison ou bien le pressĂ© de boudin noir et foie gras avec un sorbet aux petits pois.

Pour les plats de l'Automne nous avons le filet de bar accompagnĂ© d'une fondue de poireaux et de cĂ©leri et du perdreau rouge au raisin, compotĂ©e de choux et carottes aux Ă©pices torrĂ©fiĂ©es. Pour les plats du Printemps nous avons la joue de boeuf braisĂ©e aux petits lĂ©gumes printaniers Ă  la moutarde de Provins, le suprĂȘme de pintade avec une tagine de pois gourmands, oignons rouges et mangue et crĂšme de morille ou bien le carrĂ© d'agneau rĂŽti (avec une cuisson bien rosĂ©e) avec des lentilles blondes de Saint Flour prĂ©parĂ©es comme un risotto.

Pour les desserts de l'Automne voici venir le riz au lait aux framboises revisitĂ© par le chef et prĂ©sentĂ© comme un mille feuille avec une glace maison Ă  la vanille et la poĂȘlĂ©e de quetsches au vinaigre balsamique sur un sablĂ© breton et une glace Ă  l'amande douce et les figues rĂŽties Ă  la mĂ©lasse vanillĂ©e avec un moelleux Ă  la pistache et une glace au mascarpone. Pour les desserts du printemps nous avons le sablĂ© Traou Mad avec une compotĂ©e de rhubarbe, une gelĂ©e Ă  la rhubarbe et une crĂšme lĂ©gĂšre au citron, le fameux Paris-Brest du chef (bien gĂ©nĂ©reux et lĂ©ger) et le cafĂ© gourmand avec trois petits desserts du moment avec un demi sablĂ© Traou Mad Ă  la compotĂ©e de rhubarbe, la mousse au chocolat 70% Ă  la pĂąte de pomelos au gingembre façon gĂąteau et de l'ananas avec une crĂšme au wasabi.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
20 May 2011
Restaurant La Ferrandaise

L'article

par Frédéric LacroixEnglish version

Nouvelles visites Ă  la Ferrandaise, ce beau bistrot qui fait honneur Ă  la cuisine française et surtout Ă  la viande de veau de la race Ferrandaise. Celle i provient de la rĂ©gion de la chaĂźne des puys en Auvergne. Grace Ă  un programme de sauvegarde mis en place en 1977, cette race a pu ĂȘtre sauvegardĂ©e. c'est d'ailleurs le patron lui-mĂȘme, Gilles Lamiot, originaire de cette rĂ©gion, qui descend choisir sa viande. Le bistrot est frĂ©quentĂ© par une clientĂšle internationale venue ici dĂ©couvrir la bonne cuisine Ă  la française, originale et faisant la part belle aux produits de saison.

Le menu est toujours à 32 euros avec entrée, plat et dessert. Il y a aussi une belle carte des vins, qui fait la part belle à toutes les régions de France, en passant par un vin du pays de Cahors, des bordeaux, des Saumur Champigny, un petit bourgogne blanc de Vézelay jusqu'au vin du centre du monde, les cÎtes d'Auvergne. DerniÚre petite anecdote avant de découvrir les bons plats de la carte, ne soyez pas surpris de voir un bouclier de Brennus (Montferrand champion de France 2011) trÎnant au niveau de la caisse, le patron est un grand fan du club de Montferrand.

La carte de Mars-Avril 2011

Pour débuter le repas, une petite mise en bouche sous forme d'un petit velouté de choux fleur. Pour les entrées nous avons pris des gnocchis de pomme de terre vitelotte dans une petite émulsion légÚre avec un oeuf bio mollé, le jambon maison avec tuiles à la noisette et petites préparation de champignons et le gaspacho revisité avec jambon de pays en fond.

En plat le dos de daurade sur un rizotto au quinoa et aux champignons (avec une trÚs belle cuisson du poisson), l'agneau confit, la piÚce de veau (la aussi une cuisson parfaite, le petit jésus en culotte de velours comme disent certains) et fondue de céleri.

Enfin en dessert la pomme Granny revisitée par le chef ou bien un opéra chocolat-matcha avec une boule de glace vanille et un petit café pour terminer avec des petites douceurs maison.

La carte de Mai-Juin 2011

Pour dĂ©buter le repas quelques petits radis avec un beurre aux olives, puis en entrĂ©e un mille-feuille de brousse et avocat et chiquetaille de merlan, une Salsa de petits lĂ©gumes printaniers (navets, petits pois fĂšves), copeaux de jambon d'Auvergne et sauce chili coco, un croustillant de tĂȘte de veau « Ferrandais » avec poireaux gratinĂ©s au bleu d'Auvergne ou bien une crĂšme glacĂ©e de fenouil avec tartare de daurade.

En plat la piÚce de bar de ligne sur fondue de blettes et pousses d'épinard avec un coulis de poivron, la piÚce de veau de lait aux deux asperges en persillade, le poulet de Bresse sur linguines aux morilles, l'estouffade de veau de lait aux petits oignons, au lard paysan et pommes nouvelles ou bien la joue de boeuf confite avec son bouillon de légumes à la moutarde de Provins.

Pour continuer on peut aussi prendre le plateau de fromages d'Auvergne avec un supplément de 4 euros. Enfin en dessert le chibouste citron caramélisé avec palet aux fruits rouges et coulis passion, la panacotta d'orange sanguine, croquant de chocolat 70% et glace au Sarazin, la compotée de rhubarbe sur un brownie chocolat blanc et glace vanille ou bien le macaron vanille avec crÚme malaga et sorbet cacao.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Notice: Use of undefined constant m - assumed 'm' in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 995

Le traducteur

Frédéric FlÚche

Informaticien passionné par le développement d'applications informatiques à l'attention des scientifiques et l'intégration puis la visualisation des données dans le contexte de la recherche pharmaceutique. Quand il ne fait pas du théùtre ou de la course à pied il code pour améliorer l'ergonomie et les fonctionnalités du site. Vous pouvez le contacter via LinkedIn


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
04 Mar 2011
Restaurant La Ferrandaise

L'article

par Frédéric LacroixEnglish version

Voici une belle adresse de cuisine française situĂ©e en plein de coeur de Paris Ă  deux pas du jardin du Luxembourg. La Ferrandaise Est-ce que l'on peut appeler un bistrot gourmand gastronomique. La cuisine associe les saveurs du terroir Ă  une belle originalitĂ©. On vient ici pour bien manger et pour dĂ©couvrir les produits du terroir auvergnat et notamment la viande de la vache ferrandaise. La carte fait la part belle Ă  des plats traditionnels comme la blanquette de veau oĂč le pot au feu, mais aussi Ă  quelques belles crĂ©ations comme les ravioles de foie gras et poire ou la carpaccio de saint jacques Ă  la crĂšme de raifort. La carte change toutes les 6 semaines environs. c'est un jeune chef, Kevin Besson qui officie en cuisine, tandis que le patron, Gilles Lamiot est prĂ©sent en salle avec son Ă©quipe pour assurer aux clients de la Ferrandaise de passer un bon moment. La carte se compose de 6 ou 7 entrĂ©es, de 6 Ă  7 plats et de 6 Ă  7 desserts. On peut choisir plusieurs formules avec entrĂ©e-plat-dessert pour 32 euros et un menu dĂ©gustation avec 6 plats pour 44 euros. Le menu du midi est Ă  15 euros avec une grande assiette entrĂ©e-plat et dessert.

La carte de Janvier 2011

Le repas commence par une petite mise en bouche. Ce jour là un petit velouté trÚs agréable. On peut aussi prendre une planche de charcuterie d'Auvergne à partager pour l'apéritif. Ensuite en entrée on peut se laisser tenter par le foie gras maison et sa confiture de coing, ou bien la terrine de boeuf ferrandaise en gelée.

Autre entrée, le feuilleté d'escargots et tétragones au beurre de ciboulette, ou les ravioles de foie gras et poire, émulsion de carottes au xérÚs.

En plat on se laisse facilement tenter par la Joue de porc confite et fondue de céleri, jus au parfum de réglisse, ou bien la cÎte de cochon de lait, ou le fameux pot au feu maison. Sinon pourquoi ne pas prendre la fameuse blanquette de veau maison, excellente.

En dessert on a le choix entre le Baba au rhum revisité aux pétales de mangue au basilic, ou le Tiramisu d'ananas aux épices torréfiés. Pour les grosses faims on va prendre la Profiterole géante, crÚme légÚre aux marrons. Sinon plus original, le mille-feuilles à la crÚme d'avocat.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.


Notice: Use of undefined constant m - assumed 'm' in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 995

Le traducteur

Frédéric FlÚche

Informaticien passionné par le développement d'applications informatiques à l'attention des scientifiques et l'intégration puis la visualisation des données dans le contexte de la recherche pharmaceutique. Quand il ne fait pas du théùtre ou de la course à pied il code pour améliorer l'ergonomie et les fonctionnalités du site. Vous pouvez le contacter via LinkedIn

comments powered by Disqus