Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Okariba

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: Residence Okazaki 1F, 43-3 Okazaki Higashitenno-cho, Kyoto, Japan

Téléphone à: 075-751-779

Horaires: Tous les jours sauf le lundi de 17h à 24h

Prix: Environ 40 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
07 May 2015
Restaurant Izakaya Okariba

L'article

par Frédéric Lacroix

Seriez-vous prêt pour faire une expérience culinaire un peu particulière à Kyoto dans un petit restaurant rustique ? Si la réponse est oui il faut aller dans le quartier d'Okazaki pas très loin du chemin de la philosophie pour découvrir le restaurant Okariba. Au menu des grillades de différents ingrédients et surtout gibiers comme du sanglier ou du canard sauvage ou bien de la viande de cheval ou des insectes. Le tout dans une petite izakaya rustique et conviviale.

Il existe à Kyoto des restaurants un peu à l'écart des centres touristiques et qui réservent des expériences culinaires assez étranges. Okariba est une petite izakaya rustique dans le quartier d'Okazaki et qui propose une cuisine de la campagne. Pour trouver le restaurant rien de plus simple. Il faut se rendre sur la grande avenue Marutamachi qui passe juste derrière le grand sanctuaire Heian et partir en direction de l'est vers le temple du Nanzen-ji et le chemin de la philosophie. Le restaurant se trouve juste à l'angle de Marutamachi dori et de Shirakawa dori dans un petit immeuble de 4 étages en briques rouges juste avant une station-service. L'entrée est assez discrète il faut juste repérer l'enseigne avec des dessins de sangliers. Le restaurant est tenu par le chef Aoki qui propose de découvrir une cuisine de la campagne basée sur le gibier. Le restaurant n'est ouvert que le soir car c'est une izakaya, un lieu où l'on déguste de nombreux petits plats tout en sirotant bière, saké ou umeshu.

Une fois passé la porte on se retrouve dans une petite pièce rustique tout en bois avec au centre le coin cuisine et grill, un comptoir et quelques tables avec au centre de quoi acceuillir un grill. La décoration est très sobre avec quelques rappels pour nous dire qu'ici on peut déguster du sanglier, du cerf ou bien des truites. La carte comporte de nombreux plats dont les prix vont varier de 600 à 1500 yens. Mais pour faire simple il y a un menu omakase à 4000 yens par personne et qui reprend en quelques plats les principales spécialités de la maison : brochettes de sanglier, ayu frit, canard, sauterelles laquées, etc …. L'ambiance de ce restaurant est très sympathique et le chef vraiment sympa surtout lorsqu'il voit débarquer dans son restaurant des occidentaux. Attention le restaurant est fumeur et l'odeur de grillade est assez importante. Par contre vous pourrez faire des expériences culinaires étranges pour vos papilles en testant par exemple les sashimis de viande de cheval, les sauterelles grillées, les larves d'abeilles.

On débute le repas par du magret de canard fumé. Bien que le plat soit froid, la cuisson de la viande était impeccable et les morceaux étaient super fondants à relever avec un peu de jus de citron. Ensuite voici venir la grande spécialité du chef avec les fameuses brochettes de sanglier. Là aussi nous avions une viande fondante avec quand même un gout de gibier prononcé qui est atténué par la sauce sucrée spéciale du chef. En plus l'odeur était alléchante. On poursuit avec les petites truites des montagnes justes frites, les fameuses Ayu que l'on accompagne avec une préparation de tofu frit imbibé de bouillon dachi et recouvert de ciboule et de gingembre râpé.

Pour poursuivre voici le plat de sashimi de viande de cheval. La viande est découpée légèrement congelée et il faut attendre quelques minutes pour bien la déguster. C'est un peu spécial car par rapport à la viande de bœuf, la viande de cheval a un gout plus prononcé. Pour accompagner ce plat le chef nous a proposé de découvrir les fameuses sauterelles grillés caramélisées dans une sauce soja et les larves d'abeilles. Autant je connaissais les sauterelles grillées (comme des crevettes grises), autant les larves d'abeilles sont assez déroutantes de par leur texture et leur gout. Je n'en mangerais pas tous les jours. Deuxième accompagnement un plat de Hoba miso yaki. C'est en fait un plat à faire cuire sur le grill. Pour cela on utilise une feuille de magnolia sur laquelle sont disposés différentes ingrédients dont de la pâte de miso. Ici nous avions en plus de la ciboule et des petits champignons.

On termine le repas par un yakiniku de canard sauvage. Ce sont de fines tranches de magret de canard que l'on fait cuire soi-même sur le grill. Pour accompagner ce plat une sélection de préparations de légumes marinés entre carotte, haricots, pousses d'épinard et deux autres recettes à base de miso blanc et de miso rouge. Et bien sur on retrouve les fameuses sauterelles grillées.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus