Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Le president

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: 120-124 rue faubourg du temple, Paris, France

Téléphone à: 01 47 00 17 18

Horaires: Tous les jours de 12h00 à 14h30 et de 19h à 22h30

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
06 Jul 2015
Restaurant Le President

L'article

par Frédéric Lacroix

C'est grâce à la Chinese Food Week que j'ai découvert la grande institution du quartier de Belleville qu'est le restaurant le Président. C'est surement le plus grand restaurant chinois de Paris puisqu'il peut accueillir jusqu'à 350 personnes. Mais c'est surtout l'un des seuls restaurants qui propose une carte de dim sum importante, ces spécialités cuites à la vapeur.

Belleville est surement l'un des quartiers de Paris le plus cosmopolite. C'est à partir de 1980 que'une importante communauté asiatique s'installe autour de la station de métro Belleville (sur les lignes 2 et 11). C'est en fait une extension du quartier de la rue au Maire dans le 3ème arrondissement et qui regroupe une communauté en provenance de la région chinoise du Zhejiang. La principale institution gastronomique de Belleville est sans aucun doute le restaurant le Président. Il faut dire que lorsque le sort du métro au niveau de la rue du Faubourg du temple on remarque de suite cet immense restaurant qui se trouve juste au-dessus d'un petit supermarché asiatique. L'entrée se trouve un peu plus loin dans la rue du Faubourg du temple et on la repère facilement garce aux deux lions de pierre l'encadrant. Une fois passé la porte d'entrée on se retrouve dans un grand hall qui donne sur un imposant double escalier dans les couleurs rouge et or surmonté d'un dôme lumineux. On arrive alors dans l'immense salle, qui peut accueillir plus de 300 convives avec son décor kitch et grandiose, ses grandes tables rondes et son plafond art déco. L'établissement a été reprit en 2013 par un jeune restaurateur, Mr Dingxiao Chen qui s'applique à redonner une nouvelle vie à cet établissement. La légende dit que le nom du restaurant vient du fait qu'il était fréquenté par François Mitterrand avant qu'il ne devienne président.

Le président est spécialisé dans la cuisine du sud de la Chine. La carte est vraiment imposante avec un choix de salade, nouilles, plats sautés, plats grillés, plats laqués et surtout avec un choix de Dim sum important. C'est surement l'un des meilleurs endroits de la capitale pour déguster ces spécialités cuites à la vapeur. Pour les prix il faut compter entre 4 et 10 euros pour les entrées et une moyenne de 15 euros pour les plats. Mais il est aussi possible de commander d'autres types de plats à partager à plusieurs comme par exemple le menu canard pékinois à 55 euros pour deux avec assortiments de beignets, salade, canard pékinois, filet de canard poivre et sel, riz cantonais et dessert ou même le menu canard pour 4 personnes avec beignets, potage, canard pékinois, filet de canard au piment, nouilles sautées et fruits. Il y a même un menu dégustation pour 6 personnes à 158 euros avec 8 plats à partager. Dans le style plat à partager il y a aussi la fondue chinoise pour 2 personnes à 49 euros et le porcelet entier laqué (mais à commander 24h à l'avance) à 288 euros. En conclusion ce restaurant, véritable institution de la cuisine chinoise à Paris, est un lieu typique pour découvrir toutes les facettes de la gastronomie chinoise et pour faire d'imposants repas à partager autour de grandes tables rondes.

c'est pendant l'un des repas de la deuxième édition de la Chinese food Week que j'ai découvert le restaurant. Ce soir là nous avons eu un copieux repas avec de grands plats de spécialités de la maison à partager. Parmi ces spécialités nous avons d'excellents croustillants de taro aux crevettes ainsi que des Ham sui gok, de gros raviolis frits aux légumes. Il était possible de les déguster avec deux types sauces, l'un piquante et lisse et l'autre à base de piments séchés.

Puis nous avons eu le droit à une grande soupe de raviolis wonton, ces bons raviolis à la crevette, là aussi à déguster nature ou bien avec une sauce piquante. Pour rester dans la crevette il y avait aussi des ha kao, ces raviolis à pâte blanche qui sont cuits à la vapeur dans des paniers en bambou. Puis il y avait les raviolis grillés à la ciboule et aussi de grandes crêpes de riz certaines à la crevette et d'autres au boeuf. D'ailleurs ces dernières étaient les meilleures.

Pour changer voici venir le travers de porc à la sauce de haricots noirs qui est lui aussi cuit dans de petits paniers en bambous. Une autre spécialité, plus exotique, se trouve sous la forme de pattes de poulet à la sauce haricot noir. Plat assez étrange à déguster mais pas si mal que cela à tester. On poursuit la découverte avec les pâtés de navet frit au porc et un plat assez sympa avec les pâtes de riz nian gao sautées au lard et aux légumes.

On termine la partie salée du repas avec l'imposant plat de riz gluant au poulet qui a été cuit dans une feuille de lotus. Pour le dessert nous avons le droit à une sélection de fruits qui accompagnés un pudding à la noix de coco, des boulettes au sésame frit et de petits gateaux sablés blancs.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus