Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Au pied de cochon

La note de Fred: 2

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 6 Rue CoquilliĂšre, Paris, France

Téléphone à: 01 40 13 77 00

Horaires: Tous les jours 24h/24h

Prix: Environ 40 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
06 Aug 2015
restaurant au Pied de Cochon

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes en plein centre de Paris, dans le quartier des Halles pour découvrir une institution parisienne, une grande brasserie ouverte 7 jours sur 7 et 24h sur 24h. Nous sommes au Pied de Cochon, ouvert depuis 1947 et qui joue beaucoup sur sa réputation. Oui nous sommes dans un temple dédié au cochon (mais pas que) mais attention au coup de bambou quand l'addition arrive.

Le pied de cochon a ouvert ses portes en 1947 autour des Halles de Paris par Mr Clément Blanc. DÚs le début cette grande brasserie était ouverte de jour comme de nuit. Bien que les Halles aient déménagé à Rungis, la brasserie a toujours gardé ses portes ouvertes et elle est devenue l'une des grandes institutions parisiennes. Depuis elle fait partie du groupe des FrÚres Blanc qui se compose de plusieurs grands établissements dans la capitale comme le Procope, la fermette Marbeuf ou Charlot Roi des Coquillages. Cette brasserie est facile à trouver car elle se trouve au nord du forum des Halles juste en face de l'entrée de l'église Saint-Eustache. De plus elle est reconnaissable à sa grande terrasse, ses grandes tentures rouges et bien sur son enseigne en forme de cochon. Il est vrai que la terrasse est agréable et que l'intérieur aussi est sympa avec ses décors floraux, ses siÚges et banquettes rouges et ses nappes à carreaux rouges.

Durant les heures du repas le midi et le soir, ce restaurant est pris d'assaut par les touristes qui viennent ici pour dĂ©couvrir la cuisine de brasserie entre plat de viande, spĂ©cialitĂ©s bien françaises et plateaux de fruits de mer. Et puis on vient aussi dans cette brasserie pour le cochon que l'on retrouve sous diffĂ©rentes formes : jambon, pĂątĂ©, oreilles, andouillette et bien sur le fameux pied de cochon. Au final on nous propose une cuisine simple mais gĂ©nĂ©reuse avec des grands classiques de la cuisine de bistrot. Mais attention Ă  l'addition. MĂȘme si il y a un menu Ă  35.5 euros (entrĂ©e-plat-dessert), les prix de la carte sont assez excessifs : par exemple 21.1 euros le foie gras, 27.9 euros l'andouillette, 28.1 euros le pied de cochon farci ou bien 10.8 euros les profiteroles. Chose Ă©tonnante, on peut voir sur la carte que le Pied de Cochon aurait le titre de Maitre restaurateur, le seul label d'Ă©tat qui certifie que tous les plats sont faits maison Ă  base de produits bruts. Pourtant ce restaurant n'apparait pas dans la liste du site des Maitres restaurateurs. En conclusion, le pied de cochon est une vĂ©ritable institution parisienne qu'il faut tester au moins une fois mĂȘme si l'addition est trĂšs salĂ©e. Par contre La qualitĂ© des cuissons du cochon est assez alĂ©atoire. L'un des plats Ă©tait trĂšs bien et l'autre trop sec et trop salĂ©.

Pour dĂ©buter le repas nous avons un petit pot de rillettes de cochon avec une petite Ă©nigme sur le nombre total d'os dans un pied de cochon. Pour la solution il faut soit tourner la feuille de l'Ă©nigme soit prendre un pied et compter soi-mĂȘme le nombre d'os. Sinon en entrĂ©e on peut se laisser tenter par une grande spĂ©cialitĂ© culinaire française, la fameuse soupe Ă  l'oignon gratinĂ©e qui est Ă  la carte depuis quasiment l'ouverture du restaurant. Plus lĂ©gĂšrement on peut prendre une salade de lardon et fromage.

En plat nous avons le tartare de bœuf Charolais coupĂ© aux couteaux (22.9 euros) qui est assez bien assaisonnĂ©. Ensuite il y a le fameux pied de cochon grillĂ© avec sa sauce bĂ©arnaise et ses pommes frites (22.3 euros). La viande Ă©tait bien cuite. Ensuite il y a l'assiette Tentation de Saint Antoine (26.10 euros). Ce plat est un hommage au saint patron des charcutiers. Cette assiette se compose de queue de cochon mais aussi d'oreille, de museau et de pied panĂ©. J'avoue je suis un fan de ces diffĂ©rents morceaux de cochon mais lĂ  j'ai eu du mal car certains morceaux Ă©taient trop durs Ă  manger (comme le pied et le museau). En plus la rĂ©flexion du serveur est assez mal passĂ©, car aprĂšs avoir fait remarquer que c'Ă©tait trop dur on me rĂ©pond que c'est normal et qu'il faut manger avec les doigts. Franchement je n'ai pas attendu de venir dans ce restaurant pour dĂ©guster des pieds de cochon avec les doigts.

Pour le dessert il y avait une bonne omelette norvĂ©gienne flambĂ©e, lĂ©gĂšrement trop sucrĂ©e quand mĂȘme. Et pour terminer quelques petites meringues en forme de cochon.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus