Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Do et riz

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Vietnamien

Adresse: 31 rue de Cotte, Paris, France

Téléphone à: 01 43 45 57 13

Horaires: Tous les jours sauf dimanche de 12h à 14h30, sauf lundi et de 19h à 22h30 (23h vendredi et samedi)

Prix: Environ 25 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
16 Sep 2015
Restaurant Do et Riz

L'article

par Frédéric Lacroix

Direction le 12ème arrondissement de Paris et le quartier du marché Aligre et plus précisément dans la rue Cotte. Celle-ci compte de nombreux restaurants et depuis quelques mois une minuscule adresse que l'on pourrait qualifier de bistrot vietnamien. Do et riz est une petite adresse dont les chefs veulent réhabiliter la cuisine traditionnelle vietnamienne en proposant des plats entièrement élaborés sur place avec des produits frais.

Nous voici dans la rue Cotte à deux pas du marché Aligre dans le 12ème arrondissement de Paris. Cette petite rue pavée compte de nombreuses adresses gastronomiques de différents styles. Il y a quelques mois est apparu le restaurant DO et Riz, petit bistrot vietnamien. Son nom provient des deux aliments de la cuisine vietnamienne que sont le riz et le haricot (Do en vietnamien). Mais Do c'est aussi le nom de jeune fille de la chef. Oui c'est bien une femme qui est à la tête de ce petit établissement, Thi Thanh Huyen Vu qui est passé par différentes adresses parisiennes dont le très select Jules Verne à la tour Eiffel. Elle partage les fourneaux avec son mari pour nous proposer une cuisine traditionnelle mais aussi moderne. Le restaurant en lui-même est un lieu particulier car c'est vraiment un restaurant de poche. On passe l'entrée et on laisse sur notre gauche un petit comptoir de trois places assises donnant sur une cuisine ouverte. Face à nous un couloir avec quelques tables et au fond une toute petite salle. La décoration est toute simple avec une mention particulière aux luminaires avec quelques lampes en coquilles d'oursin et d'autres en bambous. La carte aussi est toute simple quelques entrées (3-4), quelques plats (6-7) et quelques desserts. Ici tout est fait maison avec des produits frais. Pour les prix il y a la formule déjeuner à 15.5 euros (entré au choix + plat du jour ou plat du jour + dessert au choix) et la carte avec des prix allant de 7 à 9 euros pour les entrées, de 10 à 17 euros pour les plats et environ 7 euros pour les desserts. C'est donc la simplicité le maitre mot de ces lieux avec une cuisine bien exécutée et entièrement faite maison. Par contre je ne sais pas si la carte va évoluer en fonction des saisons mais si ce n'est pas le cas, on a vite fait le tour et on risque de se lasser rapidement de ce restaurant surtout que les portions ne sont pas très grosses par rapport au prix. Au final nous sommes en présence plus d'un restaurant de cuisine fusion franco-vietnamienne que d'un restaurant de cuisine traditionnelle vietnamienne. Certains plats étaient originaux dans leur conception mais ils manquaient de saveurs (vous savez le côté herbe de la cuisine vietnamienne entre coriandre et autres plantes locales) et d'autres étaient vraiment bons avec de belles cuissons.

Pour les entrées nous avons choisi les Banh Cuon les fameux raviolis vietnamiens à la vapeur (8 euros). Ce sont de fines crêpes de riz qui sont fourrées avec de la viande de poulet et des champignons noirs. Ces raviolis sont bien exécutés, la pâte est vraiment bien faite, bien lisse en bouche. Une bonne entrée. Ensuite nous avons gouté au Goi Cuon, les rouleaux de printemps (9 euros). La recette est très originale car ce sont des rouleaux avec de fines tranches de magret de canard, de la mangue verte et des feuilles de basilic. Bien que la recette soit originale j'ai trouvé qu'elle manquait de peps, peut-être parce que la mangue n'était pas très forte en gout. Puis nous avons pris une salade de tiges de lotus aux crecettes (9 euros), assez banale.

En plat voici venir du Vit xao du'a, du magret de canard à l'ananas (17 euros). Un plat avec une belle cuisson de la viande mais là aussi assez banal. Le deuxième plat est lui plus intéressant. C'est du Thit Kho tieu (15 euros), des morceaux de veau confits au caramel et au poivre. La viande est cuite pendant plus de 4 heures et elle est vraiment tendre.

Belle découverte pour les desserts avec des créations vraiment bien exécutées. On débute avec l'ananas poêlé au combava et menthe et sorbet maison à la mangue. Puis en deuxième dessert nous avons eu la crème de lait de coco aux perles de tapioca, banane et mangue. J'ai beaucoup apprécié la texture de la crème au tapioca.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus