Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Wou Cha

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Tawainais

Adresse: 7 Rue Ernest Cresson, Paris, France

Téléphone à: 09 83 93 10 91

Horaires: Du mardi au samedi de 12h à 22h

Prix: Environ 25 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
31 Oct 2015
Restaurant Wou Cha

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici dans le 14ème arrondissement de Paris, à 5 minutes à pied de la place Denfert Rochereau pour partir à la découverte d'une petite adresse sympathique de cuisine taiwanaise. Dans ce minuscule restaurant, deux jeunes femmes nous proposent de découvrir la cuisine de Taïwan avec des plats préparés minutes et une belle collection de thés. Nous sommes chez Wou Cha.

A Paris il n'existe pas beaucoup de restaurants qui proposent de la cuisine de Taïwan. Avant de connaitre Wou Cha, je ne connaissais que deux autres restaurants de ce type, le ZenZoo et le Momo dans le quartier Pyramides. Wou cha est un restaurant très discret, même si son nom s'étale en grand sur sa devanture. Discret car il se trouve dans un rue tranquille à 5 minutes à pied de la place Denfert Rochereau. D'ailleurs il est juste à côté d'une très belle adresse coréenne, Soura. Pour certain la cuisine de Taiwan et la cuisine chinoise sont identiques. Pourtant cette cuisine reflète bien ce pays qui est une île et qui a subi plusieurs périodes d'occupations. C'est pour cela que l'on retrouve dans la cuisine taiwanaise est un mélange de cuisine traditionnelle chinoise et plus particulièrement de l'ethnie Hakka et de cuisine japonaise avec l'utilisation de différents ingrédients et condiments comme le wasabi, les algues, le vin de riz, les tempuras, etc … Il y a même une création de la cuisine taiwanaise qui est devenue une mode partout dans le monde, le thé zenzou le fameux bubble tea. Mais revenons à Wou Cha. Le restaurant est tout petit avec une vingtaine de couverts et une décoration minimaliste. Un bouddha juste à l'entrée rappelle que nous sommes dans un restaurant asiatique et les murs végétaux sont les seuls éléments marquant de décoration. Un tiers du restaurant est occupé par un comptoir-cuisine derrière lequel la chef prépare à la minute tous les plats. C'est pour cela que la carte est courte avec au choix une dizaine de plats dont les prix varient de 12.5 à 19.5 euros. En plus il y a aussi la possibilité de choisir une fondue taïwanaise à partir de 2 personnes pour 21 euros par personne. Pour compléter le repas il y a aussi quelques desserts à 5.9 euros. Mais ce qui caractérise aussi la carte de chez Wou Cha c'est la page consacrée aux thés. Ceux-ci sont disponibles natures ou bien au lait et il faut compter entre 4.5 et 7 euros en fonction du type de thé. En conclusion Wou Cha est un petit restaurant bien sympathique avec une cuisine fraiche bien exécutée. Dans l'ensemble c'est bon avec un petit bémol sur les desserts et surtout la cuisine est faite maison sans ajout de glutamate que l'on retrouve trop souvent dans la cuisine asiatique.

Comme je le disais la carte des thés de chez Wou Cha est assez importante avec plus de 20 références entre thés chinois, taiwanais et japonais. On retrouvera par exemple du thé matcha, du thé gyokuro, du thé noir taiwanais, du thé oolong de montagne mais aussi un thé noir à la lavande, un thé noir aux fraises séchées, un thé vert aux fleurs de sakura, un thé noir de taro et même un thé taiwanais Sun Moon Lake, un grand classique des thés de cette île.

Pour les plats il est possible de choisir de grosses assiettes de nouilles par exemple qui sont assaisonnées avec une sauce au sésame et qui sont accompagnées de légumes ou bien de poulet ou encore de crevettes. Le plat est copieux et les nouilles sont vraiment très bonnes car cuites parfaitement avec un résultat entre fermeté et tendresse. Dans les autres plats il y a une spécialité de la maison avec le bol de bœuf haché à la coriandre. Chaque plat est accompagné de trois petit mets avec ce jour-là une salade de petits champignons noirs, une salade d'algues et une salade d'oignon mariné.

Parmi les spécialités véritablement taiwanaises on trouve le poulet sauté au basilic. La viande a été préalablement marinée dans une sauce spéciale puit elle est cuite avec des feuilles de basilic fraiche. La chef propose aussi un plat de poisson avec du saumon à la citronnelle, à la coriandre et à l'ail. Un plat tout en fraicheur, le poisson étant présenté dans un bouillon léger. On termine par un autre plat typique de Taiwan avec le canard au gingembre. C'est une grosse cuisse de canard qui a été cuite longuement dans un bouillon avec de gros morceaux de gingembre. Contrairement aux autres plats qui sont accompagnés d'un bol de riz blanc, ce dernier plat est accompagné d'un bol de fines nouilles dans un bouillon parfumé.

Pour les desserts nous avons le choix entre un tiramisu au matcha, une panna cotta au sésame noir et une panna cotta au matcha. Autant celle au sésame était bonne et bien réalisée, autant celle au matcha était ratée, car trop liquide et manquant de saveur matcha. Les desserts étaient accompagnés de petites billes à la fraise, les fameux zenzou taiwanais.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus