Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Nanchang

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: 143 Rue de Charonne, Paris, France

Téléphone à: 09 80 96 71 15

Horaires: Tous les jours de 18h à 23h30

Prix: Environ 20 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
27 Nov 2015
Cantine Nanchang

L'article

par Frédéric Lacroix

Partons dans le 11ème arrondissement de Paris, dans le haut de la rue de Charonne, entre les stations de métro Charonne et Alexandre Dumas pour découvrir l'un des plus exotiques restaurants chinois de la capitale. Nous sommes chez Nanchang où l'on peut déguster dans une ambiance cantine différentes brochettes et grillades et plein de petits plats.

Nanchang est la capitale de la province de Jiangxi en Chine, au sud-ouest de Shanghai. C'est aussi le nom d'une petite cantine chinoise dans le 11ème arrondissement de Paris, dans la rue de Charonne. Et c'est surement le restaurant chinois de Paris le plus typique. Vous l'aurez sans doute compris le nom du restaurant fait référence à la province d'origine du patron qui nous propose de découvrir ses spécialités. Franchir la porte de ce lieu est un dépaysement garantie. La salle n'est vraiment pas très grande, tout l'espace est utilisé avec des tables très proches les unes des autres. Mais c'est surtout l'atmosphère du lieu qui nous marque en premier car nous sommes tout de suite plongé dans l'ambiance des années 80 en Chine avec aux murs de vieilles affiches, un portrait de Mao à côté d'une affiche avec Einstein, un costume militaire, des affiches de propagande de la révolution Culturelle, des post-its avec des vœux écrits en chinois, enfin plein de petits détails à découvrir. L'ambiance est très cantine et festive. La cuisine est quant à elle très …typique. Pas de chichi mais une cuisine simple avec pas mal de brochettes grillées au charbon de bois, d'autres brochettes frites à l'huile de thé, des plats généreux et des soupes réchauffées dans une immense jarre. Que du local Jiangxi.

Pour commander nous avons sur la table trois feuilles avec tous les plats proposés. Il suffit alors de cocher ce que l'on veut avec le nombre de plat et de donner cela à la serveuse. Bon ok le nom des plats est écrit en tout petit en français et en chinois. La carte est divisée en plusieurs sections : Entrées froides, Soupes spéciales, Fritures et Beignets, Grillades, Plats et plats avec riz. Il y a plusieurs spécialités très sympas à découvrir mais on retiendra en premier lieu les grillades au charbon de bois, les soupes et les fritures. D'ailleurs il faut être un peu aventurier car certains ingrédients sont assez exotiques comme les brochettes de penis de bœuf, la soupe aux œufs noirs et les tripes et oreilles de porc mais aussi des associations d'ingrédients originaux comme les longanes secs avec pâté de viande en soupe ou bien les racines de lotus, cacahuète et porc. Pour les prix il n'y a pas un plat à plus de 10 euros, sauf un plat à 16.9 euros mais c'est de la langouste aux épices. Pour les brochettes (grillées ou en friture) il faut compter entre 1 et 4 euros pièce et les entrées sont à 4.8 ou 5.8 euros. Les plats sont généreux et on peut compter un plat pour deux personnes surtout si on l'accompagne de plusieurs brochettes. Au final vous pouvez vous en tirer pour une vingtaine d'euros et avoir beaucoup mangé. La cuisine est simple et il ne faut pas oublier que Nanchang est une cantine où il faut venir à plusieurs pour profiter d'un maximum des spécialités.

Comme je le disais nous sommes dans une ambiance cantine. Les tables petites sont recouvertes de nappes en papier et en guise de serviettes nous avons un paquet de kleenex. En guise de vaisselle, des petites assiettes bols et des timbales en métal émaillé. D'ailleurs on retrouve le côté militaire et propagande avec le portrait de Mao sur les timbales. Certains plats contenant de petits os il ne faut pas hésiter à les laisser sur la nappe, à la chinoise quoi. Les soupes sont servies dans de gros pots épais en terre cuite. Il faut faire attention car ils sont très chaud, d'ailleurs la serveuse les apporte avec de gros gants. C'est le même bouillon qui est utilisé dans lequel on trouvera divers ingrédients : Nous avons testé deux soupes, l'une avec un mélange de racine de lotus, cacahuètes fraiches et boulettes de porc, l'autre est un mélange d'œuf noir avec pâté de viande. C'est la seconde la meilleure, car les œufs ont apporté à la soupe une texture bien particulière. Les œufs noirs sont en fait les fameux œufs de cent ans.

on poursuit avec les petites entrées et différentes salades. La première est une salade d'oreilles de cochon, la seconde d'omasum de bœuf (le feuillet soit le troisième pré-estomac) et la troisième de concombre avec des cacahouètes et des piments séchés. Attention ces salades peuvent être très épicées. Un plat qui est très bon et très copieux est la timbale d'aubergine et de porc haché.

Puis on attaque les fameuses brochettes grillées au feu de bois. Vous pouvez tester plusieurs ingrédients en viande ou en légumes comme les haricots verts, le pâté de soja mais aussi les ailes de poulet, l'agneau, le foie de porc, le rein de porc, les tripes, la caille ou la saucisse cantonaise. Nous avons choisi le calamar, l'agneau et le rein de porc avec dessus pas mal d'herbes et un peu de poudre de piment. Mais la plus originale est sans aucun doute la brochette de pénis de bœuf. C'est étrange comme texture, un peu mou, un peu caoutchouteux. Une deuxième brochette originale est la spéciale à la caille, avec une petite caille enveloppée dans du papier sulfurisé. La viande est légèrement laquée puis grillée.

On continu avec les brochettes frites. C'est une spécialité de la région Jiangxi. Les brochettes sont passées dans un bain d'huile de thé. Plusieurs ingrédients sont disponibles comme par exemple les racines de lotus, les crevettes, les tripes, le surimi, le cœur de canard, les gésiers, la coriandre, la pâte de soja, les petits poissons et le porc frit.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus