Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant L'île Maurice

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Océan Indien

Adresse: 61 Rue des Dames, Paris, France

Téléphone à: 01 45 22 69 95

Horaires: Du lundi au samedi de 12h à 15h et 19h à 22h30

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
27 Dec 2015
Restaurant l'le Maurice

L'article

par Frédéric Lacroix

Il y a très peu de restaurants à Paris qui nous proposent de la cuisine de l'île Maurice, ils se comptent sur les doigts de la main. Il faut se rendre dans le 17ème arrondissement, dans la rue des Dames pour trouver le restaurant qui porte simplement le nom de « île Maurice » dont le propriétaire aime parler de son île et de sa cuisine.

L'île Maurice est cette petite île de l'océan indien qui possède une cuisine très éclectique avec des origines variées. Il faut dire que cette île est un véritable carrefour culturel entre l'Europe, l'Asie et l'Inde. Le Rougail côtoie la daube, le curry et le byriani, les fruits de mer côtoient la viande mais tout cela à la façon mauricienne en fonction des produits que l'on retrouve sur cette île. Il existe quelques restaurants sur Paris mais ma référence se trouve juste à côté de chez moi à Antony avec le restaurant le Fin bec . Et puis une occasion s'est présentée pour que je découvre une autre adresse tout en haut de Paris dans le 17ème arrondissement au niveau de la rue des Dames. Nous voici au restaurant Ile Maurice avec son propriétaire-chef, Mr Dowlut Shibdoyal qui depuis une dizaine d'année propose une cuisine familiale faite maison. L'accueil est sympathique surtout quand c'est le chef qui est là car il aime parler de son île et de sa cuisine. Par contre le service est un peu lent car la cuisine est faite maison et on retrouve l'ambiance d'une île en prenant le temps. Pour les prix il faut compter entre 6 et 8 euros pour les entrées, pour les plats entre 12 et 18 euros et pour les desserts entre 5 et 7 euros. Il y a même deux petites formules à 15 et 18 euros avec entrée-plat-dessert. Alors que penser de ce restaurant mauricien ? La cuisine est simple et très parfumée en proposant les grands plats typiques de la cuisine mauricienne. Mais comme je le dis souvent j'aime comparer et franchement je préfère la cuisine mauricienne du Fin bec à Antony même si le chef de l'île Maurice aime dire que lui fait les vraies recettes de son île. Par exemple j'ai trouvé le poulpe trop dur à l'île Maurice alors qu'il est toujours très tendre au Fin bec. Par contre les cocktails et les rhums arrangés sont très sympas. Le restaurant de l'île Maurice est un établissement tout à fait correct mais pas au point de dire que c'est le meilleur restaurant mauricien de la capitale.

Pour les entrées nous pouvons choisir l'assiette de beignets, la salade de poulpe ou bien le vindaye de poulpe. Pour l'assiette de beignets on retrouve un beignet de pomme de terre, un beignet d'aubergine et des accras. Avec ces beignets nous avons deux petites sauces, l'une douce et l'autre piquante. Pour les deux autres plats à base de poulpe j'ai trouvé la bestiole très dure sous la dent, pourtant les morceaux étaient coupés très fins. Le vindaye était sympathique. C'est une sauce spécialité de Maurice à base de curcuma et de graines de moutarde avec un peu de piment.

Pour le plat on peut choisir le rougail, ici de poulet par exemple. C'est une préparation des îles de l'océan indien qui se compose de tomates coupées en petits morceaux, de gingembre, d'oignon et de piment. Il y a aussi le rougail de poulpe, mais là aussi ce dernier était un peu trop dur sous la dent. Par contre le dernier plat était le plus intéressant, du kalia de bœuf. Cette préparation est un mélange de viande, de pomme de terre, de coriandre, de menthe, de yaourt, de piment et d'un mélange d'épices comme du cumin, de l'ail, du gingembre, de la cannelle, de la girofle, du poivre, de l'anis, de la muscade, de la cardamone, etc … Les plats sont accompagnés de riz et il est possible de prendre un naan, un pain d'origine indienne.

On termine avec les desserts avec notamment la tarte maison coco et coulis de fruits de la passion et surtout le kulfi maison, cette glace d'origine indienne à base de lait et parfumé à la pistache. On termine par quelques cocktails de fruit et un petit rhum arrangé à la vanille.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus