Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant N°1 restaurant

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Chinois

Adresse: 1 rue de Budapest, Paris, France

Téléphone à: 09 86 17 18 67

Horaires: Du lundi au samedi de 11h30 Ă  14h30 et 18h30 Ă  22h30

Prix: Environ 25 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
30 Dec 2015
Restaurant n°1, cuisine du Hunan

L'article

par Frédéric Lacroix

Depuis quelques années les restaurants de cuisines régionales chinoises apparaissent partout à Paris. La région la plus représentée est sans aucun doute le Sichuan. Une autre région commence à avoir quelques adresses, le Hunan. Le restaurant n°1 est une nouvelle adresse qui propose plusieurs recettes de la cuisine du Hunan.

Nous sommes dans le quartier de la gare Saint Lazare, dans la petite rue de Budapest. Celle-ci compte plusieurs adresses de restaurants chinois des provinces et surtout du Sichuan. Mais depuis quelques mois un restaurant a ouvert et propose des spécialités de la région du Hunan. Il porte simplement le nom de n°1 restaurant traditionnel Hu Nan. Il faut dire qu'il se trouve au 1 de la rue de Budapest. C'est une petite cantine qui compte quelques tables serrées les unes aux autres. TrÚs peu de décoration à part quelques estampes et des petits tableaux représentant des pandas. Nous sommes donc dans un restaurant de spécialités du Hunan, cette province du centre de la Chine qui doit son nom au fait qu'elle se trouve au sud du lac Dongting, le plus grand de Chine. La cuisine du Hunan ou cuisine Xiang est l'une des huit grandes cuisines régionales de Chine. Elle est réputée pour ses saveurs épicées dans différents plats avec divers cuissons comme les ragoûts, les fritures, les cuissons à l'étouffée et le fumage. Elle se caractérise aussi par l'utilisation de l'aigre et du piquant et elle se différencie de la cuisine du Sichuan par un cÎté piquant sec moins engourdissant car il n'y a pas d'utilisation du poivre de Sichuan. Elle utilise aussi beaucoup de plat à base de viande fumée et utilise plus l'huile que le sucre dans l'élaboration des plats.

Mais revenons rue de Budapest pour voir ce que nous propose ce restaurant de cuisine du Hunan. DĂ©jĂ  il faut le dire les portions sont gĂ©nĂ©reuses. Il faut compter entre 6 et 20 euros pour les plats. Le mieux est de commander plusieurs plats diffĂ©rents Ă  partager entre les diffĂ©rents convives de la table. Il y a quelques petites entrĂ©es comme des salades et des vapeurs Ă  5 Ă  7 euros. Mais disons-le de suite les vapeurs ne sont pas la spĂ©cialitĂ© de la maison. Devant chaque plat il y a des petits piments pour vous donner une idĂ©e de la force piquante du plat. Attention mĂȘme Ă  partir d'un piment le plat est dĂ©jĂ  pas mal piquant. Il y a pas mal de plats diffĂ©rents entre plats de viande, ragouts et autres prĂ©parations. Certains plats sont assez huileux et il faut faire attention si vous avez un estomac fragile car la digestion peut ĂȘtre difficile mais c'est vraiment trĂšs bon et certains plats sont originaux. Une adresse Ă  dĂ©couvrir. Pour les boissons nous avons le choix entre les fameuses biĂšres Tsingtao mais il faut prĂ©ciser que dĂšs que nous nous installons on nous pose sur la table une grosse thĂ©iĂšre de thĂ©.

Comme je le disais il est possible de prendre quelques vapeurs comme des raviolis à la crevette mais ce n'est vraiment pas la spécialité de la maison. Par contre il y a un autre plat à la vapeur qui est intéressant et que l'on commence à voir souvent dans les nouveaux restaurants chinois de la capitale, des petites brioches de pain. C'est intéressant car les autres plats sont plein de sauces trÚs bonnes. Ensuite on peut choisir l'une des préparations à base de différents morceaux de porc, présentées en salade. Il y a la salade d'oreilles, la salade de pied de porc et la salade de museau de porc. Ces préparations sont assez huileuses, trÚs bonnes et servies avec une pùte de piment séché. Il y a aussi les nouilles qui sont présentées avec du concombre et de la viande hachée. C'est un plat qui est présenté froid. On termine cette série de plat avec une spécialité maison, de fines tranches de porc fondantes sur un lit de feuilles de prunier, appelé aussi choucroute chinoise.

Le bœuf est aussi prĂ©sent dans quelques recettes avec par exemple un bœuf au cumin et au poivron avec une viande trĂšs tendre ou bien la salade de bœuf braisĂ© Ă  la pĂąte de piment sĂ©chĂ© et Ă  la coriandre. Un autre plat assez particulier est la saucisse chinoise fumĂ©e, qui a un gout assez Ă©trange. On termine avec un plat plus que copieux, la marmite de poulet du chef. Dans cette marmite on retrouve de nombreux morceaux de poulet avec beaucoup de lĂ©gumes et surtout des champignons noirs ressemblant Ă  des trompettes de la mort. C'est un plat trĂšs parfumĂ© qui utilise beaucoup d'Ă©pices.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus