Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Les quatre saisons

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Coréen

Adresse: 17 Avenue Emile Zola, Paris, France

Téléphone à: 01 45 75 77 83

Horaires: Du lundi au samedi de 12h à 14h et 19h à 22h

Prix: Environ 25 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
12 Jan 2016
Restaurant Les quatre Saisons

L'article

par Frédéric Lacroix

Le 15ème arrondissement de Paris est surement le quartier où l'on trouve le plus de restaurants coréens. Les quatre Saisons est quant à lui, le restaurant le plus discret et le plus caché de ce quartier. Pourtant lorsque l'on arrive à le trouver, nous sommes en présence d'un très correct restaurant qui propose les grands classiques de la cuisine coréenne.

Nous sommes dans le 15ème arrondissement de Paris à deux pas de la station de métro/rer de Javel, au sud de la grande dalle de Beaugrenelle. C'est dans cet environnement de tours qu'il faut trouver le restaurant coréen, les Quatre Saisons. Pour cela il faut se rendre au niveau de l'avenue Emile Zola juste à l'une des sorties de la station de métro Javel et repérer la grande tour Mirabeau (qui accueille entre autre le CSA) au pied de laquelle se trouve une station d'essence. Nous empruntons alors l'escalator ou l'un des escaliers, qui donne sur une petite esplanade et nous repérons le magasin d'alimentation coréenne Euro Mart. Le restaurant est juste derrière avec sa grande devanture violette.

L'ambiance de ce restaurant est assez curieuse d'une part à cause de son emplacement et d'autre part par son intérieur. On a juste l'impression d'être dans une ancienne brasserie parisienne avec un énorme bar. Et puis on fait plus attention à la décoration qui est très discrète mais avec de magnifiques objets coréens comme de superbes meubles, des paravents et une ancienne porte tout en nacre. Et puis ici ou là il y a aussi quelques petits objets comme des petites poupées en habits traditionnels et des reproductions des statues de l'île de Jeju au sud du pays. Mis que mange-t-on dans ce restaurant coréen ? Disons-le de suite la carte est assez simple et elle fait le tour des grandes spécialités culinaires de la Corée. Il n'y a pas beaucoup de plats originaux mais juste des grands classiques. Pour les prix il faut compter entre 7 et 15 euros pour les entrées et entre 17 et 35 euros (mais à ce prix-là c'est pour deux personnes) pour les plats. Les plats sont bien réalisés et il est possible de demander la force de piment des plats, histoire de ne pas avoir de problèmes de digestions. Il faut savoir que la cuisine coréenne est l'une des cuisines au monde qui utilise le plus de piment. Au menu on retrouve les fameuses galettes coréennes, Pajeon ou Kimchijeon mais aussi des gyoza, des kanpuggui (des ailes de poulet frite), du tartare coréen, des salades de seiche ou de boulot pour les entrées. Pour les plats il y a les fameux ragouts coréens épicés mais aussi le fameux plat de poitrine de porc à faire griller soi-même, 3 recettes de bibimbab, le fameux barbecue de bœuf et aussi un plat original, les Jajangmyeon. Au final le restaurant Les quatre Saisons est une belle petite adresse un peu secrète.

Pour accompagner le repas la maison propose une carte de vins bien sûr mais aussi la bière Hite, une bière blonde correcte ou bien du thé coréen au jasmin ou ginseng qui sont servis dans de très belles théières. Pour les entrées, qui sont très copieuses nous pouvons choisir la salade de seiche légèrement pimentée ou pas, en sachant que la seiche est bien préparée pas du tout caoutchouteuse. Il y a aussi la fameuse galette coréenne Pajeon qui est aux fruits de mer et à la ciboule et la salade de boulot. Elle reprend le même principe que la salade de seiche avec des légumes crus et du piment. Enfin il y a tartare coréen avec une viande très tendre et une belle présentation avec des allumettes de poire nachi.

Pour les plats nous avons le choix entre plusieurs recettes de barbecues. Il y a le fameux bulgogui, le barbecue de viande de bœuf mais on peut aussi choisir des mélanges un peu plus originaux comme le bœuf et seiche et la poitrine de porc et seiche. Cette dernière recette est plus ou moins pimentée selon votre choix. Sinon il y a le bibimbap (ou bibimbab selon l'orthographe) avec une recette qui ajoute en plus des ingrédients normaux (riz et légumes) du tartare de bœuf. Le tartare est présenté dans un gros bol pour garder la chaleur. Enfin il y a un plat assez original, le Jajangmyeon. C'est un gros plat de nouilles qui sont accompagnées d'une sauce noir à base de haricots de soja fermentés et de petits morceaux de seiches. Il faut bien mélanger et le résultat est vraiment très bon.

Accompagnant tous les plats il y a bien sur les Banchan, ces petits mets communs à la cuisine coréenne qui sont servis par 4 ou 5 généralement. Nous avons eu de la salade de soja, des oignons marinés dans de la sauce soja claire, le fameux chou kimchi (qui était très bon), des cacahouètes fraiches marinées, de la salade de patate douce et de la pâte de poisson marinée.

En dessert il n'y a pas grand-chose à part le fameux hoddeok, une grosse galette sucrée qui est farcie de pâte de haricots rouges et qui est recouverte de miel liquide.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus