Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Harasho Sushi

La note de Fred: 5

Etoiles Michelin: 2

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Japonais

Adresse: 3-8-9 Ueshio, Tennoji-ku, Osaka, Japan

Téléphone à: 06-6773-5518

Horaires: Tous les jours sauf dimanche de 17h30 à 20h20 et 20h30 à 22h30

Prix: Environ 130 euros


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
20 Jan 2016
Restaurant Sushi Harasho

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici à Osaka dans le quartier de la gare d'Uehommachi pour partir à la découverte d'une discrète adresse de sushis qui a deux étoiles au Michelin. Nous sommes chez Sushi Harasho du chef Kou Ishikawa. Ce petit comptoir de 8 places n'est ouvert que le soir sur deux services et propose un menu Omakase pour un excellent rapport qualité/prix.

Il faut sortir des deux grands quartiers d'Osaka que sont Namba et Umeda pour partir à la découverte de petites adresses discrètes proposant une superbe cuisine japonaise. Sushi Harasho est l'une de ces adresses. Pour la trouver il faut se rendre dans le quartier de la gare Kintetsu Uehommachi en plein centre d'Osaka. Le restaurant se trouve à 5 minutes à pied de la gare du métro d'Osaka, Tanimachikyochome sur les lignes Tanimachi (ligne violette) et Sen-Nichimae (ligne rose). Le plus simple est de sortir de la station de métro par la sortie n°5 puis prendre la grande avenue Sennichimae Dori en direction de l'Est vers la gare Kintetsu. Ensuite il faut prendre la deuxième rue sur la droite et la descendre sur une centaine de mètre. Le restaurant est très discret avec une façade blanche (juste en face de l'entrée de l'hôtel Live Artex). Sushi Harasho est un petit restaurant comptoir de 8 places assises qui est le domaine du chef Kou Ishikawa. Depuis 2013 ce restaurant a deux étoiles au Michelin et c'est surement l'un des meilleurs restaurants de sushis d'Osaka. Il faut s'y prendre à l'avance pour pouvoir réserver une place. Le personnel du restaurant parle anglais ce qui n'est pas négligeable pour les réservations. Le chef ne pratique son art que le soir sur deux services. Nous avons le choix entre deux menus de types Omakasé à 13000 et 16000 yens se composant de plusieurs petites préparations de poissons ou de coquillages et d'une sélection de sushis. C'est surement l'un des meilleurs rapports qualité/prix d'Osaka pour ce genre de restaurant. Le chef maitrise parfaitement son art depuis le choix des poissons, leur préparation, la découpe, la cuisson du riz et l'assemblage de tous les ingrédients. Le chef est aidé par deux commis et par une serveuse. Afin de nous faire partager son art, le chef a édité un petit livret reprenant la plupart des poissons utilisés. Lorsque l'on discute avec lui et que l'on demande ce que signifie le nom du restaurant, on apprend que le chef a repris le nom du restaurant de son oncle à Tokyo. Le chef propose de découvrir des grands classiques des sushis dans leur réalisation mais aussi d'autres créations plus originales et personnelles.

Le repas est décomposé en deux parties. La première est consacrée à des préparations de sashimis ou de petits plats grillés souvent à base de poisson et de coquillages La deuxième partie du repas est la sélection de nigiri-sushi. En fonction des saisons certains poissons sont plus ou moins présents. Par contre même avec une traduction en anglais il est parfois difficile de reconnaitre et de mettre un nom sur certains poissons. Le repas débute toujours par la même préparation, de l'awabi. C'est le fameux ormeau légèrement mariné. Le premier morceau est à déguster nature tandis que le second est à déguster avec une pincée de sel. Ensuite voici venir de fines tranches d'un superbe maquereau, puis de la pieuvre vraiment bien préparée, très tendre car elle a été macérée dans de la sauce soja. On termine avec de l'Akagai. C'est un petit mollusque de la famille des Arcidae que l'on trouve aussi sous le nom d'Ark clam.

Comme nous sommes dans le Kansai, le prochain plat est un battera-sushi ou oishii sushi, une grande spécialité de la région avec un sushi pressé de maquereau enrobé d'une feuille d'algue kombu. Puis voici un grand moment du repas avec le thon. Le chef prend un soin tout particulier à choisir le bon thon à la bonne saison. Puis il le fait mariner avec une recette particulière et le découpe ensuite en petits cubes. C'est divin. On poursuit avec un petit bol de riz recouvert d'œufs de saumon puis par un plat de poisson grillé. C'est un poisson pêché au large des côtes de l'île de Hokkaido et qui porte le nom de Kinki et qui est de couleur rouge. Ensuite voici venir un plat étrange avec le fameux Shirako. C'est de la laitance de morue. On termine la dégustation des petits plats par du crabe royal.

Pour les sushis nous avons un superbe Anago, c'est l'anguille de mer de la mer intérieure du Japon qui est très présente dans la région de Hiroshima et Miyajima. Ensuite c'est un sushi de « Tiger Prawn », une grosse crevette à la chaire ferme. Le troisième sushi est un magnifique oursin. J'avoue ne pas avoir de souvenir du nom du prochain poisson mais il était très fondant en bouche. Ensuite voici un sushi d'abalone ou awabi. On termine la série avec du Kohada, c'est une espèce de sardine japonaise que l'on ne trouve qu'à certaines périodes de l'année. Ce sushi est réputé au Japon car il demande une préparation très particulière que les chefs doivent maitriser à la perfection.

Pour la suite nous avons une préparation assez étrange sur une fine baguette de bambou. C'est en fait de la peau grillée de Sayori. Ce poisson spécial que l'on trouve à quelques périodes de l'année, a une forme particulière tout en longueur. Ensuite voici un double sushi de thon. Le premier est le fameux Maguro, le thon rouge et le second est le Toro, du thon gras qui fond en bouche. Ensuite c'est de l'Hamaguri, une espèce de gros clams. Le repas se termine par deux grands classiques avec la fameuse omelette japonaise et la soupe claire avec un bouillon à base de congre.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus