Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Les canailles

La note de Fred: 4

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 25 Rue la Bruyère, Paris, France

Téléphone à: 01 48 74 10 48

Horaires: Du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

Prix: Environ 45 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
10 Feb 2016
Restaurant Les Canailles

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous voici à Sopi, dans le 9ème arrondissement de Paris pour découvrir un beau petit restaurant, bistrot moderne portant le joli nom de « Les Canailles ». Au menu nous retrouvons des produits du terroir avec une cuisine faite maison grâce à Sébastien Guillo qui est maître restaurateur depuis 2014.

Depuis quelques années, le quartier autour du métro Saint Georges sur la ligne 12 est désigné sous le nom de SoPi soit South Pigalle. C'est un quartier qui devient à la mode avec l'ouverture de nombreuses adresses gastronomiques. Direction la rue la Bruyère, à deux pas du plus petit théâtre de France, la petite loge avec ses 25 places pour 16m2. Nous voici au numéro 25 de cette rue devant la grande devanture du restaurant les Canailles. C'est en 2012 que deux compères ouvrent cette adresse gastronomique pour proposer une cuisine simple et authentique, conviviale et naturelle. En cuisine c'est Sébastien Guillo qui officie. Avant l'ouverture du restaurant Les Canailles il est passé par de grandes maisons comme Le Crillon, le Georges V ou le restaurant de Dominique Bouchet. C'est en 2012 qu'il ouvre avec Yann le Pevedic son restaurant dans le 9ème arrondissement. Enfin en 2014 il obtient le statut de maître restaurateur, le seul titre d'état caractérisant une cuisine entièrement faite maison dans le respect du métier de restaurateur. C'est pour cela que le chef propose une cuisine de saison, généreuse et avec de beaux produits.

Les Canailles nous proposent de découvrir une cuisine de saison. C'est pour cela que la carte change régulièrement. Pour en profiter il faut compter 27 euros pour le menu entrée-plat ou plat-dessert et 35 euros pour le menu complet entrée-plat-dessert. Il faut alors choisir sur une ardoise comportant 4-5 entrées, 4-5 plats et 4-5 desserts. En dehors des menus il faut compter 9 euros pour les entrées, 20 euros pour les plats et 9 euros pour les desserts. Il y a même des suggestions du moment à prendre hors menu avec quelques plats d'exception comme des ris de veau par exemple. On rajoute à cela une carte de vins intéressante et même de la bière de Paris avec la Gallia. Le service est de qualité avec un personnel proche de ses clients. Même si vous demandez un repas végétarien, le chef vous proposera de beaux plats réalisés maison et gourmands. Au final on passe vraiment un très bon moment dans cette belle petite adresse parisienne.

Pour patienter nous avons le droit en début de repas à quelques morceaux de cake salé maison. Puis voici venir les entrées avec ce jour-là un velouté de haricots coco, chorizo et pistou. Pour els végétarien il y avait la même soupe mais le chorizo en moins. La deuxième entrée de saison était une terrine maison de gibier au cognac. Enfin la dernière entrée est le plat signature du restaurant que l'on peut déguster toute l'année, un original et excellent carpaccio de langue de bœuf sauce gribiche. Il faut aimer les abats mais ce plat est vraiment une réussite avec des très fines tranches de langue et une sauce dessus apportant beaucoup de saveurs au plat.

Pour les plats nous avions le choix entre le poisson du marché, un beau morceau de cabillaud sur un lit de légumes de saison comme des panais. Le deuxième plat est un demande particulière végétarienne avec une cocotte de légumes du moment, pomme de terre, panais, chou de Bruxelles, champignons, carottes avec un œuf poché. Le troisième plat est là aussi une cocotte mais cette fois avec de la joue de bœuf confite et ses carottes au miel et au thym. Un très beau plat car la viande était parfaite, fondante à souhait. Ensuite nous avions le filet de canette rôti et sa poêlée de légumes et pour finir le cœur de rumsteack épais accompagné de pommes dauphines et de pleurotes.

Pour les desserts nous avons choisi le superbe soufflé au grand Marnier (avec un supplément de 3 euros) qui est très bien monté et dont on sent bien la présence du grand Marnier au fond du plat. Le deuxième dessert est une nage de mangues et de litchis au citron vert et lait de coco, un dessert tout en fraicheur. Le troisième dessert est le mille-feuille à la vanille accompagné d'une compotée d'ananas. Enfin on termine le repas par quelques mignardises avec un financier bien croquant en extérieur et fondant à l'intérieur et de succulentes truffes au chocolat.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus