Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Sambuja

La note de Fred: 3

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Coréen

Adresse: 65 Rue du Faubourg Montmartre, Paris, France

Téléphone à: 01 53 21 07 89

Horaires: Tous les jours de 12h Ă  14h30 et 19h Ă  22h30

Prix: Environ 30 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
22 Nov 2016
Restaurant Sambuja

L'article

par Frédéric Lacroix

Nous sommes dans le 9Úme arrondissement de Paris pour découvrir un adresse de cuisine coréenne, le Sambuja. A deux pas de l'église Notre Dame de Lorette, cette petite enclave du pays du matin calme propose une carte de plats intéressants entre grands classiques et recettes plus originales.

Paris compte de nombreux restaurants corĂ©ens. Par contre ils proposent tous la mĂȘme carte et il est rare de trouver un restaurant avec des recettes plus originales. Sambuja est un petit restaurant du 9Ăšme arrondissement, Ă  deux pas des stations de mĂ©tro Notre Dame de Lorette sur la ligne 12 et Pelletier sur la ligne 7, au 65 de la rue du Faubourg Montmartre. Bien sur sa carte propose les grands classiques de la cuisine corĂ©enne mais en cherchant bien on trouve aussi quelques spĂ©cialitĂ©s originales. La cuisine corĂ©enne se caractĂ©rise par l'utilisation de deux ingrĂ©dients importants, le piment (sous forme de pĂąte, le Kochujang ou dans le kimchi) et l'huile de sĂ©same. Bien sur les grands classiques sont le bulgogi (barbecue corĂ©en), le bibimbap (bol de riz aux divers ingrĂ©dients), les Mandu (raviolis corĂ©ens), les Japchae (nouilles corĂ©ennes), etc …. Mais il existe aussi d'autres plats comme de nombreux ragouts. C'est gĂ©nĂ©ralement dans ce genre de plats que l'on trouve des recettes trĂšs originales. Mais attention la cuisine corĂ©enne est gĂ©nĂ©ralement trĂšs Ă©picĂ©e. Sambuja nous propose une carte assez importante de divers plats. Pour les entrĂ©es il faut compter entre 13 et 22 euros, bien que certaines entrĂ©es soient trĂšs copieuses et correspondent plus Ă  des plats. Pour les plats il faut compter entre 15 et 34 euros, sachant que certains de ces plats sont pour deux personnes. Les plats de ce restaurant sont trĂšs copieux ce qui est souvent le cas dans les restaurants corĂ©ens et ils sont accompagnĂ©s des fameux banchan, ces petits mets qui ici sont en quantitĂ© importante. Tous les plats Ă©taient bons, bien prĂ©parĂ©s mĂȘme si j'ai trouvĂ© que le piment n'Ă©tait pas en trop grande quantitĂ© dans les entrĂ©es par exemple. Ce restaurant est Ă  dĂ©couvrir car il possĂšde vraiment des recettes originales comme par exemple le Bibimnaengmion (des nouilles de riz spĂ©ciales), le Daganikorigontang (une soupe de tendon d'achille et queue de bœuf), le Soundae-guk (une soupe aux abats de porc) ou bien le gobchangbokum (un sautĂ© de boyaux de porc piquant).

Pour dĂ©buter le repas pourquoi ne pas prendre un plat typique de la street food corĂ©enne, les tteokbokki parfois orthographiĂ© topokki. C'est une recette de tteok, des galettes de riz Ă©paisses enrobĂ©es de gochujang la fameuse pĂąte de piment corĂ©enne. Ensuite nous avons le fameux Yukhae, le tartare de bœuf Ă  la corĂ©enne accompagnĂ© poire nachi. Comme autre entrĂ©e pimentĂ©e nous avons le Hongohae la salade de raie crue Ă  la sauce piquante. Puis nous avons les Daktwikim, les beignets frits de poulet enrobĂ©s d'une sauce aigre douce pimentĂ©e maison. On termine avec le Pajeonne, un grand classique de la cuisine corĂ©enne, la fameuse galette aux fruits de mer et Ă  la ciboulette.

Pour les plat pourquoi ne pas prendre un plat de Kalbi, cette variĂ©tĂ© de plats de viande grillĂ©e. Ici nous avions le Sogalbi, la cĂŽte de bœuf marinĂ©e une sauce soja Ă  l'huile de sĂ©same. Si vous avez de la place sur votre table il est possible de la faire griller soi-mĂȘme sinon elle est apportĂ©e dĂ©jĂ  grillĂ©e sur une plaque chauffante. Une premiĂšre recette orignale arrive avec le Ttoukbaiki-boulgogi, un ragout Ă©picĂ© de bœuf Ă  la sauce soja. Mais la deuxiĂšme recette originale est le soundae-guk, une soupe blanche aux abats de porc (intestin et oreilles de porc) et au boudin corĂ©en. Cette soupe doit ĂȘtre relevĂ©e avec une pĂąte de petites crevettes fermentĂ©es. On termine avec le bibimnaengmion, une recette de nouilles de riz Ă©picĂ©es servies dans un grand bol avec des lĂ©gumes. Il faut dĂ©couper les nouilles aux ciseaux avant de les dĂ©guster.

Tous les plats sont accompagnés de banchan, une série de petits mets. Ici la sélection est importante car nous avons eu 7 petits mets : salade de pousses de soja, pùte de poisson, haricots au sésame, kimchi, courgettes au piment, champignons de paris marinés, pommes de terre marinées. Et puis dans le petit pot nous avions aussi les fameuses petites crevettes fermentées qu'il faut rajouter dans les soupes. Pour terminer le repas un petit café gourmand avec des mini financiers au thé vert, au chocolat et à la chùtaigne et quelques fruits offerts par la maison.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a Ă  son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en gĂ©nĂ©ral il aime faire partager ses dĂ©couvertes, ses expĂ©riences et ses crĂ©ations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus