Guide des restaurants et voyages du monde

Restaurant Le bar des prés

La note de Fred: 2

Etoiles Michelin: 0

La note des membres de la Fourchette: 0.000000

Restaurant Français

Adresse: 25 Rue du Dragon, Paris, France

Téléphone à: 01 43 25 87 67

Horaires: Tous les jours de 12h à 14h30 et 19h à 23h

Prix: Environ 60 euros

Site internet :


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 448
02 Mar 2017
Restaurant le bar des prs

L'article

par Frédéric Lacroix

L'empire de Cyril Lignac vient de s'agrandir d'une nouvelle adresse. Après les bistrots, le restaurant gastronomique et les pâtisseries, le chef médiatique lance un nouveau restaurant bar japonisant. Au menu des tapas, des sushis, des makis, des cocktails et quelques sakés. Mais que vaut vraiment cet endroit.

Nous voici dans la nouvelle adresse du chef médiatique Cyril Lignac, le bar des près. Pourquoi me suis-je intéressé à cet endroit ? parce que le menu nous indique que nous sommes dans un restaurant japonais ou au moins japonisant. Direction la rue du dragon, juste à côté de l'une des autres adresses du chef, le chardenoux des prés dans le quartier de Saint germain. Pour cette nouvelle adresse, le chef se lance dans une nouvelle aventure en nous proposant une ambiance entre izakaya et bar à sushi. Au menu des tapas, des sushis, des sashimis, des makis, des desserts maisons, des cocktails et du saké. La carte est assez courte avec 7-8 petits plats dont les prix varient de 17 à 19 euros, des sashimis basiques, daurade, saumon, thon (5 pièces de 18 à 23 euros), des makis (10-12 euros), des california makis (de 24 à 27 euros), des sushis à la pièce (de 5 à 8 euros) et des desserts (10 euros). Ensuite il y a une carte de cocktails assez intéressante mais disponible uniquement le soir avec des prix variant de 12 à 15 euros. Sinon il y a trois références de sakés (12 à 25 euros le verre). Il faut aussi préciser qu'il y a un menu déjeuner en semaine uniquement à 40 euros. Alors que pensez de cette nouvelle adresse : premièrement c'est cher pour la quantité proposée même si la qualité des produits est bien présente. Les chefs sont japonais et les plats sont correctement exécutés mais il n'y a rien de bien transcendantal. Deuxièmement ce n'est vraiment pas le genre de restaurant japonais qui s'adresse à des passionnés de la cuisine japonaise et qui s'y connaissent dans ce domaine. Il y a beaucoup mieux pour beaucoup moins cher à Paris. Troisièmement le choix de sakés pour un restaurant se disant japonais est vraiment limité, seulement trois références. Au final c'est le genre d'endroit qu'il n'est pas nécessaire de fréquenter si vous aimez la cuisine japonaise même si la vaisselle était très sympathique (normal j'ai la même chez moi : Sucre glace ).

Comme je le disais le choix pour le saké est assez restreint bien que sur les trois il y a deux bouteilles intéressantes. Il y a le Heavensake Junmai Daiginjo, que je n'aime pas vraiment et que j'avais découvert lors du dernier salon du saké. Ce sont les deux autres sakés que je trouve beaucoup plus intéressant à découvrir. Il y a le Tsukino katsura Iwai Junmaishu et surtout le Yasakatsuru Iwaikurabu. Ces deux sakés proviennent de la région de Kyoto et ils sont très fruités.

Lors de mon passage j'ai testé 4 plats de la carte et franchement j'avais faim en repartant. Le repas avec ces 4 plats et deux verres de saké est revenu à 81 euros. Le premier plat, qui est donné pour être partagé est un carpaccio de sériole au yuzu et radis croustillant (19 euros). Ce sont 5 petits rouleaux de poisson entourant le radis croustillant et baignant d'une sauce au yuzu. C'est très bon mais ridiculement petit. Ensuite il y avait le maki d'anguille laquée (11 euros) qui était pas mal.

Le troisième plat est un tartare de bœuf Salers chipotle avec des chips de kale (19 euros). Drôle de plat pour un restaurant japonisant avec des chefs japonais préparant des sushis. Mais au final un plat intéressant. Le tartare est bien assaisonné avec du poivron chipotle. Par contre les chips de kale … inintéressant au possible. On termine avec le baba au rhum avec sa crème légère au thé matcha bio (10 euros). Un dessert trop sucré, une crème pas si légère que cela et une saveur au matcha pas très soutenue.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus