Guide des restaurants et voyages du monde

13 Sep 2017
Boulangerie BO

Boulangerie BO

par Frédéric Lacroix

Direction le quartier des Quinze Vingts entre Bastille et la gare de Lyon pour découvrir une boulangerie d'angle avec sa devanture art nouveau qui nous propose de très bons pains et des petites pâtisseries dont certaines associes les saveurs du Japon. Nous voici à la boulangerie BO

C'est en entendant parler d'une pâtisserie du nom de Mont Fuji que j'ai découvert cette boulangerie du quartier des Quinze Vingts entre Bastille et la gare de Lyon. Elle se trouve sur une petite place formée par les rues de Charenton, Traversière et Emilio Castelar. C'est une belle boulangerie à l'ancienne avec sa façade art nouveau qui porte le nom de BO. Avant 2014 ce lieu existait déjà sous le nom de boulangerie Bazin. Cette année là Benoit Gindre et Olivier Haustraete s'associent pour créer ce nouvel espace proposant pains et pâtisseries. En fait c'est une pâtisserie portant le nom de Mont Fuji qui m'a attiré dans ce lieu. Lorsque j'ai entendu parler d'une douceur qui revisite le mont Blanc mais avec une touche japonaise, une pâte de haricots à la fleur de cerisier, je me suis dit mais quel est cet endroit qui propose des saveurs japonaises dans des créations sucrées ? Il faut dire que le chef pâtissier Olivier Haustraete connait très bien le Japon. Marié à une japonaise il a travaillé deux ans à Tokyo avec l'ouverture d‘une chocolaterie de Alain Ducasse et un passage à la pâtisserie «Paris s'éveille" (qui possède la pâtisserie le Chant du coq à Versailles). A la pâtisserie Bo il nous propose des créations sucrées classiques mais aussi des créations qui allient saveurs françaises et saveurs japonaises comme le sakura et la fraise ou bien le sésame noir et le cassis.

La boulangerie BO est un lieu typique de quartier avec un espace de vente consacré au pain et un autre aux pâtisseries. C'est une boulangerie de tradition où tout est fait maison avec des matières premières de qualité dans le respect des traditions et de l'authenticité. On y trouve aussi bien une baguette de tradition que le pain des Voisins une créations maison à base de farines de seigle, de sarrasin et de froment ou bien la baguette tradition à l'encre de seiche et cumin.

Pour les pâtisseries il faut compter entre 4.5 et 5.5 euros. Le choix évolue en fonction des saisons. Tartes aux framboises, tartes aux fraises, tartes au citron, tartes aux figues, éclairs au capuccino et autres grands classiques vont se mélager avec les créations du chef comme le fameux Mont Fuji ou l'Aoi. Certains sot disponibles tout au long de l'année et d'autres sont des créations éphémères le temps d'un week end. Les saveurs japonaises ne sont jamais loin avec le matcha et le sésame par exemple. Le fameux Mont Fuji est une base avec une crème d'amande surmontée d'une compotée de fraise, d'une meringue légère et d'un dôme de pâte de haricots rouges à la fleur de cerisier comme un Mont Blanc. Le résultat est très leger en bouche avec plein de saveurs subtiles. Il y a aussi une très belle création avec le triangle Aoi un subtile mélange de crème de sésame noir et de cassis. C'est très étonnant mais aussi très bon. Il faut vraiment découvrir les créations du chef et se renseigner sur les éphémères car certaines sont très originales comme une mélange de figue et d'huile d'olive dans un biscuit ultra moelleux, un éclair au sésame noir et framboises ou bien un biscuit aux amandes avec thé matcha, gel de griotte et chantilly au matcha.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus