Guide des restaurants et voyages du monde

20 Sep 2017
Croatie : Split

Croatie : Split

par Frédéric Lacroix

Partons à la découverte de Split, la deuxième ville de Croatie et capitale de la région de la Dalmatie. Il faut se perdre dans les ruelles de son centre ville pour découvrir les différentes traces de son histoire depuis l?époque romaine jusqu?à nos jours en passant par la domination vénitienne.

Split est la plus importante ville de la côte Dalmate avec plus de 170 000 habitants. De nos jours c?est un important port industriel mais aussi l?un des principaux sites touristiques de la Croatie. Il faut dire que de son passé très riche elle garde de nombreux vestiges qui ont permis son classement sur la liste du patrimoine mondial de l?Unesco. A travers cette petite balade nous passerons de ruelles en ruelles pour découvrir les traces du palais de Dioclétien, la cathédrale Saint Domnius, les ruelles bordées de façades vénitiennes, la place de la république, la vue depuis la colline de Marjan et les deux marchés de la ville.

Point de vue

Il est vrai que la plus belle vue que l?on peut avoir de la ville de Split est depuis un bateau lorsque l?on pénétre dans la baie du port. Mais pour avoir une vue d?ensemble il faut monter sur la colline Marjan à l?ouest du centre ville. Pour cela il faut longer le port jusqu?à la place de la république, puis emprunter l?unes des petites ruelles qui montent vers la colline. On arrive alors au bout d?une vingtaine de minutes de marche jusqu?à un magnifique point de vue à l?entrée du parc Marjan. LE port se dévoile devant nous ainsi que le centre historique.

Palais de Dioclotien

Tout le centre ville de Split a été construit dans le palais de Dioclétien puis autour. C?est cet ensemble architectural qui a fait que la ville a été classée au patrimoine mondial de l?Unesco. Dioclétien a été un des plus importants empereurs de l?empire romain. Il était originaire de la ville de Salone à quelques kilomètres au nord de Split. A partir de 294 après JC il fait construire un imposant palais sur la côte pour y passer sa retraite. Ce palais a été construit comme la symbiose d?une luxueuse villa et d?un camp militaire entouré de muraille. De nos jours c?est l?un des édifices les mieux conservés de l?architecture romaine. Depuis le port on pénètre dans le palais par la porte de Bronze seul accés de la façade sud qui donnait directement sur la mer. De cette porte nous arrivons dans les salles souterraines qui représentent l?un des ensembles antiques les mieux conservés du monde romain. A l?époque romaine, leur fonction était de surélever les espaces des appartements impériaux à l?étage supérieur, servant aussi de dépôt pour le Palais.

En sortant des salles souterraines nous pouvons emprunter l?escalier qui mène au vestibule du palais ou bien emprunter un petit escalier sur la droite qui nous méne à l?ancienne partie résidentielle du Palais avec entre autre le grand triclinium, la salle de réception de l?empereur. La partie la mieux conservée de cette zone abrite le musée d?ethnographie de Split. En revenant sur nos pas nous arrivons dans le vestibule une monumentale avant-cour dominée par une grande coupole qui à l'époque était recouverte de mosaïques.

Nous arrivons alors dans le péristyle la grande place centrale bordée de colonnes du palais et la zone réservée au culte de l?empereur. La couleur rouge des colonnes en granit accentuait la fonction cérémoniale et protocolaire du site. En effet, depuis Dioclétien le pourpre devient la couleur impérial. Avec la construction de la nouvelle place de la ville au 13ème siècle, le péristyle devient le centre religieux de la cité. Aujourd?hui, son côté occidental est bouché par des demeures patriciennes, édifices s?appuyant aux colonnes et aux arcs d?origine. De nos jours on peut prendre un café sur les marches antiques dans une institution de Split, le café Kavana Lvxor tout en contemplant le clocher de la cathédrale Saint Domnius.

La cathédrale Saint Domnius domine le péristyle. Elle a été construite sur l?ancien mausolée de l?empereur Dioclétien. L?octogone extérieur du Mausolée était entouré d?un périptère à 24 colonnes. A l?intérieur, il est de forme circulaire avec quatre niches semi-circulaires et quatre autres rectangulaires. Au milieu se trouvait le sarcophage de Dioclétien, détruit de nos jours. Au-dessus des niches se dressent huit colonnes corinthiennes en granit noir, et au-dessus d?elles encore huit colonnes plus petites. Sur la frise cours tout autour un relief figurant des Eros chassant, des masques et des têtes d?hommes. Dans cet édifice, à la fin du second millénaire, l?histoire réconcilie le paganisme polythéiste antique et le patrimoine chrétien médiéval puis contemporain. Le Mausolée de l?empereur qui fut le persécuteur des chrétiens devient au milieu du septième siècle une cathédrale où sont érigés des autels contenant les reliques de saint Domnius et saint Anastase, martyrs exécutés dans l?amphithéâtre de la ville romaine voisine de Salone.

Le clocher de la cathédrale haut de 57 m est l?édifice médiéval dalmate le pus authentique dont la construction débuta au 13ème siècle. Entre le 19ème siècle et le 20ème siècle. il fut en grande partie rénové et partiellement modifié. Par des escaliers assez impressionnant nous pouvons monter jusqu?au sommet d?où une vue imprenable permet d?admirer tout la ville de Split.

Les autres vestiges romains que nous pouvons encore voir du palais sont les portes, la muraille et le temple de jupiter. Derrière la cathédrale nous trouvons la porte d?argent. Cette était plus simplement décorée que la Porte d?Or, et depuis le Moyen-Age et jusqu?en 1952 elle était fermée. Ce n?est qu?après la démolition de l?église baroque des Innocents qu?elle fut entièrement reconstruite. En entrant par cette porte, les passants encore aujourd?hui peuvent marcher sur le dallage antique d?origine du decumanus, qu?empruntaient autrefois les sujets de Dioclétien. Située au nord du palais nous trouvons la porte d?Or. C?est par cette porte que l?empereur Dioclétien pénétra le 1er juin de l?an 305 dans son Palais. Elle est construite en forme de rectangle, à double porte, et cour intérieure, élément de l?architecture militaire défensive. C?est dans les petites ruelles à l?est du péristyle que nous pouvons trouver le temple de Jupiter. De plan rectangulaire, le temple servait à la glorification du culte de Jupiter et de l?empereur. Il reposait sur un podium surélevé avec devant l?entrée un portique à six colonnes. Au 13ème siècle le temple a été transformé en baptistère. Devant l?entrée nous pouvons voir quelques sphinx en granit que Dioclétien avait fait venir d?'Egypte.

Vieille ville

Il faut ensuite se perdre dans les petites ruelles de la vieille ville. Partout on peut y voir des traces des différentes époques de l?histoire de Split. Ici un fronton romain, là une tête de sphinx, à d?autres endroits nous pouvons voir d?anciennes habitations datant du 13ème siècle mais aussi des façades de l?époque vénitienne. Ces ruelles sont bordées de petits magasins de souvenirs, de bars et de petits restaurants. Certains lieux ont même été utilisés pour des tournages de films ou de séries comme Gamme of Throne. La ville au moyen age est sortie de l?enceinte du palais de Dioclétien à l?est de la porte de fer. Au 11ème siècle au-dessus de la porte on y nicha la chapelle de la Vierge du Clocher, originairement dédiée à saint Théodore. Puis plus tard l?espace intérieur de la porte servit de tribunal.

Juste après la porte de fer nous arrivons sur la Piazza ou la place du peuple construite à partir du 13ème siècle. C?est sur cette place que l?on trouve l?hôtel de ville dans un édifice de style gothique. Nous y trouvons aussi de grands cafés où l?on dégustera quelques spécialités locales mais aussi une librairie qui a ouvert ses portes en 1861. Plus au sud nous trouvons la place aux fruits qui est dominé par une tour octogonale vénitienne, vestige d?une ancienne fortification du 15ème siècle. Nous pouvons aussi voir un magnifique palais du 17ème siècle avec sa façade baroque.

Encore plus à l?est nous arrivons sur la place de la république qui rappelle dans son architecture la célèbre place St-Marc de Venise car elle est entourée sur trois côtés de bâtiments néo-renaissances. Cette place a été construite au 19ème siècle. En se baladant dans les ruelles entourant cette place il n?est pas rare de sentir une odeur de souffre. Cela vient d?anciennes sources chaudes situées sous la place.

Les marchés

Le centre de Split a deux marchés. Le premier est le marché aux poissons et il se trouve dans un bâtiment vieux de plus de 120 ans. Pour le trouver il faut emprunter les ruelles entre la Piazza et la place de la république. Tout ce que la mer Adriatique offre vient sur ses comptoirs, depuis les plus petits poissons comme les picarels, sardines, maquereaux jusqu?aux poissons de roche tels que les rascasses, les dentis et aussi de gros poissons comme les loups de mers et les Saint-pierre. Il y a même des crustacés comme des crevettes, des langoustines et mêmes des homards. Il n?y a pas de mouches sur ce marché à cause des fameuses odeurs de souffre des sources chaudes de ce quartier de la ville.

Le deuxième marché de Split est le Pazar, le marché aux fruits et légumes. Il prend place le long du mur oriental du palais de Dioclétien et autour de l?église St-Dominique. Tous les étals de ce marché proposent des fruits et des légumes de la région mais aussi des étals de charcuterie. C?est aussi un lieu où l?on peut très sentir l?esprit et l?âme de la Dalmatie et de la Méditerranée, ses couleurs, ses saveurs et ses aromes mais auss entendre les sons, les vociférations de marchandage.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus