Guide des restaurants et voyages du monde

22 Nov 2017
France : Vaison la romaine médiévale

France : Vaison la romaine médiévale

par Frédéric Lacroix

La petite ville de Vaison présente deux visages : il y a les ruines de la ville antique et il y a le village médiéval avec ses petites ruelles, son château et sa cathédrale. Pour cette petite balade nous visiterons ses cathédrales et son cloitre, puis nous passerons de l'autre côté de l'Ouvèze pour arpenter les ruelles du vieux village jusqu'au château.

Vaison la romaine est une petite ville à l'histoire chargée depuis plus de 2000 ans. Après une visite des fouilles archéologiques de l'ancienne ville romaine avec ses grandes villas, partons à la découverte de la Vaison médiévale. Alors que la ville romaine s'est développée sur la rive droite de l'Ouvèze entre la rivière et la colline de Puymin, le village médiéval s'est développé sur la rive gauche de l'Ouvèze au pied du rocher surplombé par le château construit en 1195 le comte de Toulouse. Mais la Vaison médiévale possède deux autres monuments sur la rive droite avec la cathédrale Notre dame de Nazareth et la chapelle Saint Quenin. Partons à la découverte de ses traces du passé médiéval de Vaison.

Chapelle Saint Quenin

Il faut se rendre un peu au nord du site archéologique de la Villasse pour découvrir cette belle chapelle dédiée à Saint Quenin, évêque de Vaison au 6ème siècle et saint patron de la ville. C'est un édifice roman qui a été construit sur l'emplacement d'une ancienne nécropole romaine durant le 12ème siècle. Mais elle ne prend sa forme actuelle que durant le 17ème siècle. Il faut admirer les chapiteaux très décorés d'inspiration corinthienne.

Cathédrale Notre dame de Nazareth

Au début de l'époque médiévale, la ville c'est superposée aux vestiges de la ville romaine. C'est pour cela que la cathédrale Notre Dame de Nazareth se trouve tout proche du site archéologique de la Villasse. Elle a été construite sur les fondations d'anciens bâtiments que l'on peut encore voir à l'extérieur au niveau du chevet. Elle a été construite au 11ème siècle et elle a été l'église-mère du diocèse de Vaison qui comptait une quarantaine de paroisses dans la région. Actuellement la cathédrale se compose d'une grande nef romane centrale de trois travées qui sont flanquées de deux collatéraux sans transept et d'un chevet comprenant une abside centrale rectangulaire en intérieur mais semi-circulaire en extérieur.

La cathédrale était adossée à un palais épiscopal, lieu de résidence de l'évêque qui de nos jours à disparu. De tous les bâtiments il ne reste plus que le très beau cloître qui est formé de quatre galeries entourant un jardin. Les couloirs du cloitre sont ajourés de petites arcades groupées par trois sous des arcs de décharches. Les petites colonnes sont surmontées de chapiteaux à feuilles d'eau et de chapiteaux figuratifs.

Le village médiéval

Jusqu'en 1195 une ville c'est développée autour de la cathédrale. Mais c'est à partir de cette date qu'elle est abandonnée suite à un désaccord entre l'évêque de Vaison et le comte de Toulouse. Celui-ci décide de construire un château au sommet du rocher qui domine la rive gauche de l'Ouvèze. De nombreuses dégradations, incendies et attaques mettent fin à la ville de la rive droite à partir du 12ème siècle.

On pénètre dans la nouvelle ville médiévale par une porte fortifiée dominée par la tour du Beffroi. C'est ensuite un entrelacs de petites ruelles bordées de maisons de pierre à haute façade, qui monte jusqu'au sommet de la colline. Le principal monument de cette ville est la cathédrale haute construite à partir de 1464.

On arrive alors au sommet de la colline au niveau des ruines du château. Il faut savoir que Vaison faisait partie du marquisat de Provence qui dépendait du comte de Toulouse. C'est Raymond Vi, comte de Toulouse qui fait construire le château lors de son opposition avec l'évêque de Vaison. L'aspect actuel du château date du 15ème siècle et il a été abandonné en 1791. De son emplacement nous avons une vue magnifique sur la région, la ville de Vaison et aussi le mont Ventoux.

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus