Guide des restaurants et voyages du monde

26 Dec 2017
Tateyama Kurobe Alpine Route, 2ème partie

Tateyama Kurobe Alpine Route, 2ème partie

par Frédéric Lacroix

2éme étape dans notre découverte de la fameuse route des Alpes japonaises entre Toyama et Shinano-Omachi. Après avoir découvert les sites de Midagahara et Murodo, il est temps de redescendre dans la vallée de la rivière Takase en passant par le fameux barrage de Kurobe.

Murodo est le point culminant de la route des Alpes japonaises à 2450 mètres de hauteur. Après avoir découvert Midagahara et Murodo voici la deuxième partie de cette magnifique balade qui réserve encore quelques belles surprises. Pour redescendre jusqu'à Omachi il faut encore emprunter plusieurs types de transports : le Trolley bus du tunnel Tateyama, le téléphérique de Tateyama, le funiculaire de Kurobe, la marche à pied sur le barrage de Kurobe, le trolley bus du tunnel Kanden et enfin les bus normaux pour enfin atteindre la petite station de Shinano-Omachi. Cette magnifique balade permet de descendre du mont Tateyama et ses 3015 mètres pour atteindre le barrage de Kurobe à 1470 mètres puis de passer sous le mont Akazawa-dake et ses 2678 mètres. Les trajets ne sont pas très long entre chaque étape, 10 minutes pour le tunnel Tateyama, 7 minutes pour le téléphérique de Tateyama, 5 minutes pour le funiculaire de Kurobe, 16 minutes pour le tunnel Kanden et enfin 40 minutes de bus pour terminer. Sur le chemin il y a trois sites qui méritent d'être découvert, l'observatoire Daikanbo, l'observatoire Kurobedaira et le fameux Kurobe Dam.

Depuis Murodo il faut seulement 10 minutes pour atteindre l'observatoire du Daikanbo. Pour cela il faut prendre un train de 4 bus trolley qui traverse le mont Tateyama au travers d'un long tunnel qui passe de 2450 mètres à 2316 mètres pour arriver à l'observatoire. De là, la vue sur la région est magnifique même lorsque le ciel est couvert. Elle englobe toute la vallée de la rivière Kurobe avec au fond le fameux barrage de Kurobe et juste en face la chaine de montagne Akazawa-dake avec plusieurs sommets entre 2600 et 2800 mètres comme le mont Harinoki (2821 mètres), le mont Narusawa (2641 mètres) ou le mont Jiigatake (2670 mètres). A l'automne c'est l'un des plus beaux lieux pour observer les couleurs changeantes de cette saison.

On emprunte ensuite le téléphérique de Tateyama qui permet de relier en 7 minutes Daikanbo à Kurobedaira. Cette station est aussi occupée par un grand magasin de souvenir et par l'arrivée du funiculaire de Kurobe. Mais il faut sortir en traversant le magasin pour atteindre le jardin d'altitude et faire un petit tour sur ses sentiers pour découvrir la flore de ce lieu et avoir de belles vues sur la montagne.

En prenant le funiculaire de Kurobe il ne faut que 5 minutes pour atteindre le fameux barrage de Kurobe.

C'est le plus haut du Japon car il est situ√© √† une altitude de 1500 m√®tres et il mesure 186 m√®tres de haut pour 492 m√®tres de long. Sa construction commen√ßa en 1956 et se termina en 1963. Il faut prendre son temps pour faire le tour de ce barrage et notamment admirer le point de vue en son centre avec d'un c√īt√© le lac et de l'autre le d√©but des gorges de Kurobe. Du 26 juin au 15 octobre le barrage d√©charge une partie du trop-plein du lac formant deux √©normes cascades. Si vous avez le temps il existe aussi une croisi√®re sur le lac de 30 minutes √† faire par beau temps sinon il y a aussi un sentier qui permet de faire de belles balades dans la r√©gion le long des rives du lac.

C'est aussi au niveau de la station Kurobe que l'on trouve un petit restaurant qui propose des recettes de curry très prisées des visiteurs. Le riz reprend la forme du barrage et il existe deux recettes de curry, l'un brun et l'autre vert avec divers accompagnements. Il faut prendre un ticket sur une machine et attendre d'être appelé par la cuisine.

Pour terminer cette magnifique balade le long de cette route des Alpes japonaises il faut prendre un nouveau trolley-bus qui passe sous le mont Akazawa-dake et ses 2678 m√®tres pendant 16 minutes. Ensuite nous arrivons √†la station Ogizawa o√Ļ il faut prendre un bus soit pour aller directement sur Nagano soit pour la petite station JR de Shinano-Omachi. C'est l√† que l'on r√©cup√®re ses bagages avant de prendre un train pour atteindre Matsumoto. C'est une minuscule station dans un petit village o√Ļ l'on peut prendre un petit encas dans une petite boutique juste avant la gare (m√™me endroit que pour r√©cup√©rer ses bagages). La sp√©cialit√© du lieu est l'oyaki, une boule √† base de p√Ęte de sarrasin enroulant une farce. Le tout est cuit √† la vapeur puis grill√©. Il existe plusieurs parfums, l√©gumes piquants, l√©gumes verts, aubergines, haricots rouges, daikon, citrouille, pomme, etc ...

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus