Guide des restaurants et voyages du monde

31 Jan 2018
Fukui

Fukui

par Frédéric Lacroix

Fukui est une ville importante de la région du Chubu, capitale de la préfecture de Fukui. Dans l'histoire elle fut la capitale de la province de Echizen durant l'époque Edo. Ce n'est pas une ville touristique, mais un bon point de départ pour visiter quelques sites importants dans sa région comme la vallée des dinosaures ou le temple d'Eihei-ji.

Capitale de la préfecture du même nom, Fukui est une ville de 250 000 habitants sans charme. Il n'y a pas grand chose à y visiter mais c'est un bon point de départ pour visiter certains trésors de sa région comme les falaises de Tojinbo, la vallée des dinosaures de Katsuyama ou bien le grand temple zen de Eihei-Ji . Fukui fut un centre administratif et économique important durant la période Edo. Elle a été une ville fortifiée durant l'époque Sengoku au 14ème siècle, puis le siège du fief d'un daimyo de la famille Tokugawa du 17ème au 19ème siècle. De nos jours la ville est connue pour son artisanat traditionnel, l'Echizen Yaki, une des six plus anciennes formes de poterie du Japon et aussi pour l'Echizen washi, le fameux papier japonais, dont la tradition remonte à plus de 1500 ans. Fukui se trouve sur la ligne Hokuriku qui relie Osaka à Kanazawa. Du riche passé de la ville il ne reste pratiquement plus rien à part les ruines d'un château, un magnifique petit jardin le Yokokan et le sanctuaire Shibata. Tous ces monuments sont à moins de 15 minutes à pied de la gare JR deFukui. Celle ci vient d'être refaite et nous pouvons voir devant des représentations des 3 dinosaures qui ont été découverts dans la région et qui sont des espèces typiques du Japon.

Le principal monument historique de Fukui est son château qui se trouve à 5 minutes à pied au nord de la gare. Il a été construit en 1606 par Yuki Hideyasu, vassal de Tokugawa Ieyasu, après avoir reçu le territoire d'Echizen. Il a été construit pour remplacer un premier château situé un peu plus au sud vers la rivière Asuwa. Il a eu une histoire courte puisque son donjon fut détruit en 1669 par un incendie. Bien que le château continua à être utilisé jusqu'à la restauration Meiji, tous les bâtiments furent détruits par les bombardement américains en 1945 puis par un tremblement de terre en 1948. De nos jours se sont les bâtiments de la préfecture de Fukui qui occupent l'enceinte du chateau. Il est possible d'en faire le tour par les douves et de le traverse. Depuis 2008 quelques restaurations sont réalisées comme par exemple la reconstruction du pont Orokabashi. A l'intérieur on peut aussi voir une grande statue représentant Yuki Hideyasu. Un peu plus au nord du château, au niveau du musée d'histoire de Fukui on peut voir Tonerimon, une grande porte qui était au niveau de la première douve du château.

A l'est de la gare en allant vers la rivière Asuwa et après avoir passé une galerie marchande couverte, nous arrivons au niveau du parc Shibata. C'est en fait l'emplacement du premier château de Fukui, le Kitanosho-jo qui fut construit par Shibata Katsuie e 1575. A cette époque le donjon avait neuf étages ce qui en faisait le plus haut donjon de son époque. En 1583 après une terrible défaite, Katsuie et sa femme Oichi décidèrent de se faire seppuku après avoir incendié le château. Leurs trois filles échappèrent à l'incendie et furent par la suite célèbres car elles ont épousé des hommes d'influence : La première fille, Yodo Ono fut la seconde femme de Toyotomi Hideyoshi, Hatsu la seconde fille fut l'épouse du daimyo Takatsugu Kyogoku et Sugen'in la troisième fille fut l'épouse du shogun Hidetada Tokugawa. De nos jours on peut voir dans le parc Shibata une statue représentant les trois filles de Shibata Katsuie. On peut aussi voir un petit sanctuaire qui a été construit sur les ruines du château dont on peut voir quelques fondations.

La plus belle attraction touristique de Fukui est le jardin du Yokokan, situé un peu au nord du château. Il a été créé à l'époque Edo et c'était l'ancienne résidence de la famille Matsudaira, chef de clan de Fukui. L'entrée pour ce jardin ne coute que 210 yens. Le Yokokan est un jardin circulaire axé autour d'un plan d'eau agrémenté d'un bâtiment de style sukiya. Elle est devenue résidence officielle sous Tadamasa le 3ème chef de clan de Fukui entre vers 1650. Et c'est vers 1656 qu'elle devient résidence sur l'eau lorsqu'un aqueduc est construit pour créer l'étang. Mais en 1945 les bombardements aériens réduisent en cendres le bâtiment. En 1982 le jardin est classé paysage national d'exception et une grande campagne de restauration de la sukiya est entreprise pour que 8 ans plus tard le jardin soit ouvert au public.

L'un des attraits de ce jardin réside dans sa relation avec l'eau. Il faut dire que c'est l'étang qui est le centre de ce paysage. Chaque pierre présente sur les berges a une place bien précise. Il existe 6 pierres spéciales qui sont inscrites sur un index datant de la construction de cet étang et de cette résidence. Une est en forme de daruma, une est une roche plate soutenant l'un des pilier de la sukiya, une forme un énorme pont de pierre et une porte le nom de Tsukubai est c'est une pierre delaquelle surgit de l'eau.

Mais c'est de la sukiya qu'il faut admirer l'étang qui soit dit en passant est peuplé par de nombreuses carpes multicolores. Il faut savoir que les murs sont ornés de 10 couches de papier fusuma d'Echizen et que le toit, dont une partie est en chaume, a nécessité 100 000 bardeaux de cryptomeria. Il est vrai que des grandes pièces de cette résidence on peut admirer toutes les facettes du jardin et le passage des saisons.

Fukui est suremet l'une des régions du Japon où l'on trouve le plus de petites brasseries de saké. Juste à côté de la gare d'un un nouveau batiment vous trouverez plusieurs petits magasins où l'on peut acheter des souvenirs à manger et à boire. C'est une bonne occasion de découvrir les sakés de Fukui avec par exemple les excellents brevages de la brasserie Nokuryu ou bien ceux de la brasserie Born


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus